Quel examen passer pour certifier son niveau d’anglais ?

Dans le monde professionnel, parler et savoir parler anglais est devenu indispensable. Certifier son niveau d'anglais est donc un atout face aux recruteurs. Voici la liste des différents examens de certification.
examen d'anglais

L’anglais fait partie aujourd’hui des prérequis nécessaires dans le monde du travail. Il est désormais quasi incontournable de justifier d’une bonne maîtrise de l’anglais en entreprise, afin de décrocher un poste spécifique, ou pour obtenir une promotion par exemple.

Un bon niveau d’anglais peut également être nécessaire dans le cadre de vos études, pour l’inscription dans une université, par exemple, ou encore dans le but d’obtenir un diplôme. La certification de votre niveau vous sera donc utile à un moment ou à un autre de votre parcours académique ou professionnel.

Mais quel examen passer pour le faire ? À quel examen s’inscrire pour valoriser ses compétences en anglais dans le milieu professionnel ? Retrouvez dans cet article les informations utiles pour certifier votre niveau.

Les différents types d’examen et de test pour certifier votre niveau d’anglais

De nombreux examens vous permettent de certifier votre niveau d’anglais : TOEFL, TOEIC, BULATS, CAMBRIDGE, IELTS. Il faut savoir que chacun de ces tests correspond à des besoins spécifiques.

Si la certification est nécessaire dans le cadre de vos études supérieures, vous pouvez attester votre niveau avec un examen TOEFL ou IELTS. Ces deux examens répondent surtout aux besoins des étudiants qui souhaitent intégrer une université anglo-saxonne. Il est toutefois conseillé de se renseigner auprès de l’université en question sur la liste des diplômes acceptés.

Dans le cadre d’un recrutement, il est vivement recommandé de passer le TOEIC ou le BULATS qui permettent de tester les compétences linguistiques du candidat en contexte professionnel de manière spécifique. Justifier d’un bon niveau en passant ces deux examens vous aidera à faire bonne impression auprès des recruteurs en France. En effet, ce sont ces deux tests qui sont le plus considérés pour la mobilité et le recrutement.

certification anglais

Si vous avez besoin de certifier votre niveau pour décrocher un diplôme, il est également conseillé de passer un examen TOEIC ou BULATS. Actuellement, certaines grandes écoles acceptent aussi l’examen CAMBRIDGE. Mais avant de choisir le type d’examen à passer, il est nécessaire de s’informer auprès de la grande école sur les certificats reconnus.

Dans le cadre scolaire, il est conseillé de passer des examens tels que le CAMBRIDGE pour les écoles, le Key English Test, le Young Learners, le First Certificate for schools, ou encore le Preliminary English.

Si vous avez besoin d’attester votre niveau pour un projet d’émigration, il est nécessaire de se renseigner auprès de l’ambassade du pays souhaité. Ceci est primordial, car chaque pays a ses propres critères et au niveau de la reconnaissance, les certifications acceptées pour un pays ne sont pas toujours validées auprès d’un autre. Si l’Angleterre accepte par exemple le Certificated BULATS, l’Australie valide plutôt le IELTS.

Dans le cadre d’un cursus de management, il est recommandé de passer l’examen GMAT. Il s’agit d’un test pour certifier que l’on possède un anglais opérationnel en management plutôt que d’un vrai examen.

Comment se préparer efficacement aux examens d’anglais ?

Pour vous préparer de manière optimale à ce type d’examen d’anglais professionnel ou pour intégrer une université, vous pouvez apprendre l’anglais avec des sites tels que ISpeakSpokeSpoken puis certifier votre niveau avec le test adapté. Privilégiez les méthodes différentes vous permettant d’intégrer le vocabulaire, la prononciation, la grammaire et la conjugaison en vous faisant plaisir, quel que soit votre niveau, débutant, intermédiaire ou avancé. Certaines plateformes vous proposent un blog où sont publiés de nouveaux supports d’apprentissage régulièrement, ainsi qu’une chaîne YouTube avec des vidéos de qualité pour progresser de manière optimale, en compréhension orale notamment. Vous aurez également la possibilité de suivre une page Instagram pour rejoindre une communauté d’apprenants motivés.

En vous préparant de manière judicieuse, vous pourrez progressivement intégrer les notions d’anglais professionnel pour la vie en entreprise, les affaires et le commerce. Opter pour une plateforme reconnue en ligne vous permettra d’appréhender au mieux les différentes compétences de compréhension orale et écrite et production orale et écrite pour être prêt le jour de l’examen.

N’hésitez pas à regarder également des séries (se déroulant en milieu professionnel), avec les sous-titres en orthographe français dans un premier temps, puis en anglais dès que vous serez plus à l’aise. Un excellent moyen d’assimiler la prononciation et le vocabulaire. Lisez aussi la presse anglaise pour travailler votre compréhension écrite.

niveau d'anglais

Quel examen d’anglais passer dans le cadre professionnel ?

L’examen TOEIC

Le TOEIC, ou le Test of English for International Communication, est un examen orienté vers l’anglais professionnel, le monde du travail, la vie d’entreprise, le commerce et les affaires. C’est le premier examen apparu sur la liste du CPF.

L’examen TOEIC est divisé en 2 parties bien distinctes. La première partie consiste à faire un « Listening » et un « reading ». Elle sert donc à examiner vos compétences écrites en anglais, ainsi que votre compréhension orale.

La seconde partie est quant à elle dédiée au « speaking » et au « writing ». Au cours de cette dernière, les examinateurs évalueront votre aisance en production écrite et orale.

L’examen BULATS

Le BULATS (Business Language Testing Service) est l’examen du Cambridge University portant sur le « Business English ». Reconnu sur le plan international par de nombreux établissements, il vise à évaluer votre capacité à communiquer en anglais des affaires. Il s’agit d’un test à effectuer en ligne, qui est reconnu par sa simplicité de mise en œuvre. Il requiert néanmoins une bonne préparation.

Quelle certification d’anglais choisir pour les parcours académique ?

L’examen TOEFL

Le TOEFL, ou le Test of English as a Foreign Language, est l’examen le plus adéquat pour un anglais académique. L’évaluation est très complète. Vous serez examiné pour votre compréhension écrite et orale. Il en va de même pour votre capacité à écrire et à parler.

Les thématiques travaillées lors de cet examen sont davantage orientées vers la vie étudiante et le monde universitaire.

Toutefois, avant de passer l’examen, il est plus judicieux de s’informer auprès de votre université. En effet, même si le TOEFL est l’examen privilégié dans le cadre d’études, de nos jours, certains établissements supérieurs favorisent le TOEIC au TOEFL. C’est le cas de la plupart des business schools et des écoles de commerce, car ces dernières jugent que c’est l’examen qui est le plus en adéquation avec les modules enseignés.

L’examen IELTS

Le IELTS, ou International English Language Testing System, est aussi un examen proposé par l’Université de Cambridge et le British Council. Cette évaluation est nécessaire pour avoir une certification en anglais. Elle est plutôt recommandée pour tout étudiant souhaitant étudier dans les pays du Commonwealth.

Quelle est la différence entre le TOEFL et le TOEIC ?

Les examens les plus prisés sont le TOEIC et le TOEFL. Pour vous inscrire à l’un de ces deux tests, rendez-vous sur le site officiel etsglobal.org.

Le TOEFL est à passer pour évaluer le niveau d’anglais dans le cadre d’études, tandis que le TOEIC est plutôt réservé à un contexte professionnel.

Ces deux tests diffèrent aussi au niveau de leur format. Si le TOEFL est à effectuer sur ordinateur, le TOEIC en revanche doit se faire au format papier. Il faut préciser que l’on parle ici de TOEFL internet Based Test (IBT).

Dans le cas où vous avez choisi de passer l’examen TOEFL, un ordinateur avec clavier QWERTY sera mis à votre disposition lors du test. Il est alors conseillé de bien se préparer, afin d’éviter les fautes de frappe et les mauvaises surprises. Si vous n’avez pas l’habitude d’utiliser ce clavier anglo-saxon, il est donc recommandé d’effectuer des entraînements avant le jour J.

Il y a également une différence au niveau de la durée de l’examen. En effet, le TOEIC va durer 2 heures, s’il faut compter 4 heures pour le TOEFL. Les 2 examens ont en revanche une durée de validité similaire, soit de 2 ans à compter du jour de passage au test.