Anglais : les meilleurs conseils pour réussir à s’exprimer en public

Vous êtes hésitant face à votre niveau d’anglais à l’oral et pourtant devez très prochainement vous exprimez en public dans cette langue ? Suivez ce guide qui vous facilitera la réussite de votre projet.
Source : Piqsels.com

Apprendre l’anglais, c’est une chose, la pratiquer s’en est une autre ! Pour les nouveaux diplômés en langue anglaise, il n’est pas toujours facile de s’exprimer en anglais (en public ou avec des proches plus expérimentés), et ce même s’ils ont tout le savoir nécessaire pour y réussir. Plusieurs obstacles peuvent, en effet, pousser les individus à hésiter à prendre la parole en usant de la langue de Shakespeare. La crainte de ne pas employer les bons mots, la honte face aux personnes qui ont un Anglais courant et se faire juger par autrui compte parmi les peurs principales. Si tel est votre cas, sachez qu’il existe quelques astuces à mettre en pratique pour vaincre votre appréhension de s’exprimer exclusivement en anglais. Les voici !

Favoriser le bain de langue

Pas besoin d’être en Angleterre ni aux States pour réaliser un bain linguistique en anglais. Vous pouvez implanter vous-même un milieu où l’anglais sera l’unique langue utilisée. À cet effet, l’intégration totale de la langue anglaise au sein de votre environnement sera indispensable.

Pour ce faire, privilégiez l’écoute des chansons et discussions anglaises, passez vos meilleures séries télévisées ; films ; émissions et podcasts dans leur version originale (généralement anglais) et essayez de lire des textes (romans, magazine, article web) rédigés en anglais. Il sera aussi possible de faire vos recherches Google en anglais, et même de configurer vos appareils mobiles et vos applications ou réseaux sociaux favoris (Facebook Messenger, Snapchat, Twitter, etc.) en langue anglaise. Pour réussir à s’imprégner de ce langage rapidement, l’adoption exclusive de l’anglais dans votre vie de tous les jours sera donc une étape indispensable !

Au-delà du bain de langue, cette initiative vous permettra également de reconnaître l’élocution idéale à adopter face aux diverses situations, l’utilisation des mots selon le contexte et surtout d’avoir la bonne prononciation. L’écoute constante vous permettra donc de rapidement assimiler les usages préconisés et permettra de perfectionner au mieux votre expression orale.

Pratiquer sans cesse

Pour savoir comment bien parler, il n’y pas secrets, il faut pratiquer ! Le bain linguistique est une pratique secondaire de la langue que vous devez assimiler. En effet, écouter et écrire quotidiennement en anglais pourront certes faciliter le perfectionnement, mais il sera peu nécessaire si vous ne pratiquez pas ! L’idée sera donc de faire la part des choses en prenant également le soin de parler de tout et de rien à l’oral avec des proches ou amis. Au fur et à mesure, vous vous sentirez plus à l’aise lors de l’emploi de la langue de Shakespeare à l’oral et ce peu importe qui est autour de vous.

Si vous prévoyez de réaliser une intervention spécifique devant un grand public, il sera aussi important de répéter régulièrement votre discours. Cette initiative vous permettra d’avoir une prononciation parfaite, mais aussi vous évitera de lire au maximum lors de votre présentation. De plus, avoir des hésitations lors de votre prise de parole vous fera perdre rapidement vos moyens !

Bon à savoir : pour éviter de vous perdre lors de votre discours, il est conseillé de n’utiliser que des mots simples et des phrases le plus court possible. Cela vous évitera de vous mélanger les pinceaux en plein milieu de votre expression orale, mais aussi d’aller directement à l’essentiel.

Éviter de penser en français

Cela semble logique et pourtant, penser en français avant de traduire rapidement les phrases dans sa tête en anglais n’est pas une pratique recommandée. D’ailleurs, quand on envisage de parler devant un auditoire qui détient du Français comme langue de base, on a souvent tendance à employer cette technique. Et pourtant, contrairement à la langue de Molière, l’anglais est plutôt simple et les termes qui sont utilisés à l’oral et à l’écrit sont quasi-similaires.

Assumer votre niveau sans pour autant le dire !

Plusieurs individus font la grande erreur de s’excuser à l’avance au début d’un discours pour son anglais qui n’est pas « fluent ». Une chose qui est cependant fortement déconseillée ! Le fait d’annoncer à l’auditoire que vous rencontrez des difficultés dans votre expression orale ou la prononciation poussera certainement le public à reconnaître toutes vos futures erreurs. Au contraire, adoptez une grande aisance et faites comme si parler en public en l’anglais a toujours été un jeu d’enfant pour vous. Grâce à cette initiative, l’assemblée sera largement plus concentrée sur le fond de votre discours et non sur votre niveau en oral.

Par ailleurs, n’essayez pas d’adopter un accent qui n’est pas le vôtre lorsque vous parlez. Cela fera plus fluide et sera nettement plus simple à comprendre pour l’auditoire.