Domiciliation d’entreprise : pourquoi et comment se faire domicilier à Paris ?

Vous avez besoin d'une adresse de domiciliation pour votre entreprise ? Sachez que même si vous exercez en province, il est possible de se faire domicilier à Paris !
domiciliation d'entreprise à Paris

Chaque année, des projets de création d’entreprises voient le jour, et ce dans n’importe quelle région de France. Dans la capitale plus particulièrement, cette fréquence de création augmente de plus en plus, et Paris est devenue une ville prisée par de nombreux entrepreneurs. Cet intérêt envers la Ville lumière est notamment justifié par les nombreux avantages qu’elle peut offrir en termes de domiciliation, que ce soit sur le nombre d’opportunités, que sur le plan fiscal.

Chaque entreprise en cours de formation doit obligatoirement passer par l’étape de la domiciliation. Ainsi, le dirigeant doit effectuer quelques formalités, et ce quel que soit le type de domiciliation qu’il aura choisi. Précisons également que ces diverses démarches peuvent s’effectuer en ligne. Découvrons tout ce qu’il faut savoir sur la domiciliation à Paris, notamment sur ses divers avantages, sur les différentes possibilités existantes et enfin sur les démarches à effectuer.

La domiciliation d’entreprises à Paris, pourquoi est-elle si convoitée ?

Avant tout, la domiciliation consiste à attribuer à une entreprise une adresse de siège social, qui va correspondre ensuite à son adresse fiscale et juridico-administrative. C’est une obligation légale et sans une attestation de domiciliation, la société en question ne pourra pas s’immatriculer au RCS ou registre du commerce et des sociétés et obtenir son numéro SIREN et SIRET. Les formalités peuvent être effectuées en ligne via le site public Guichet Entreprises. Pour de nombreuses raisons, la capitale française est une ville très favorable pour l’implantation d’une entreprise. En voici quelques-unes.

La crédibilité de l’entreprise

Nous le savons tous, Paris figure parmi les villes les plus influentes sur le niveau économique et commercial. Ainsi, rien que pour cela, y installer le siège social de son entreprise ne sera qu’un atout pour faire monter sa crédibilité envers les tiers. Précisons que l’adresse du siège social doit toujours être mentionnée dans les statuts de la société et sur tous ses documents officiels. Ainsi, une adresse parisienne représentera un choix stratégique pour le projet entrepreneurial, puisque la capitale française est réputée internationalement.

Permettre une évolution rapide des activités

En fonction de ce qui a été dit ci-dessus, le fait que la ville de Paris soit connue mondialement, y installer une entreprise favoriserait fortement son développement. Plus particulière pour les activités qui s’étendent à l’international (des clients et fournisseurs étrangers), la capitale française sera la ville parfaite.

Pour le cas d’une activité dont le champ d’exploitation se limite aux régions parisiennes, Paris sera également un choix très judicieux puisqu’elle est facilement accessible. En effet, dans le cas d’une activité demandant des rendez-vous fréquents avec des clients éparpillés dans les régions françaises, se rendre à Paris ne sera pas un problème.

Un avantage fiscal non négligeable

Avant de choisir un lieu pour domicilier une entreprise, le dirigeant doit au préalable savoir les différentes charges qu’il devra payer, notamment au niveau de la fiscalité. En effet, chaque ville française possède un montant spécifique lorsqu’il s’agit de la cotisation foncière des entreprises ou CFE. C’est une taxe obligatoire que toute entreprise doit payer (calculé à partir de la valeur ajoutée d’une entreprise, et en fonction de la contribution économique de chaque ville). Comme Paris possède le taux de CFE le plus bas de France, y installer le siège social d’une entreprise ne serait qu’un atout considérable (si la domiciliation commerciale est choisie).

VOIR AUSSI : Net Entreprises : le site officiel des déclarations sociales en ligne

Les différentes solutions pour domicilier une entreprise à Paris

Le domicile personnel du représentant légal

À Paris comme partout ailleurs en France, il est possible de domicilier une entreprise dans le local d’habitation de son représentant légal. Pour ce faire, le dirigeant doit s’assurer du respect de quelques règles, qu’il soit propriétaire ou locataire. On parle notamment des règles de copropriété et celles relatives à l’urbanisme. Aussi, il se peut que des clauses contractuelles interdisent ce genre de pratique, il est également essentiel de s’en assurer. Si l’une de ses dispositions légales empêche la réalisation de la domiciliation, celle-ci ne pourra qu’être provisoire (cinq ans au maximum).

Un local dédié

C’est une solution envisageable, consistant à installer une entreprise dans un local professionnel dédié pour l’activité envisagée. C’est l’avantage majeur ici, le fait que l’entrepreneur pourra aménager le local comme bon lui semble, afin qu’il s’adapte parfaitement à l’activité. Cependant, au contraire du local d’habitation où les frais sont pratiquement nuls, ceux pour le local professionnel peuvent être lourds si l’entrepreneur est locataire (un loyer mensuel).

Les pépinières d’entreprises à Paris

Il s’agit ici d’une domiciliation collective, par laquelle plusieurs entreprises partagent en commun des locaux pour y installer leur siège social. Cette solution permet d’avoir des bureaux équipés ainsi qu’une assistance assez rapprochée par des professionnels qui peuvent accompagner les nouvelles entreprises. De plus, ces dernières pourront profiter d’une opportunité non négligeable concernant le « réseautage ». Cela consiste à tisser des liens professionnels entre les entreprises de secteurs différents, leur permettant de se développer plus rapidement.

La domiciliation commerciale

C’est sans nul doute la solution la plus choisie de nos jours, parce que non seulement elle est abordable, mais les bénéficiaires auront le privilège de profiter de nombreux services complémentaires, outre l’adresse de prestige qu’elle offre, et plus particulièrement à Paris, dans des quartiers très connus tels que Les Champs-Élysées ou encore l’Arc de Triomphe.
Elle consiste à passer par une société de domiciliation pour attribuer une adresse de siège social à une entreprise donnée. Les services complémentaires que la domiciliation commerciale peut offrir sont les suivants :

  • Une gestion de courrier intégrale (les clients auront le choix entre la réexpédition et la numérisation) ;
  • La mise à disposition de bureaux équipés (ceux pour la réception d’une clientèle, des salles de réunion), louables à l’heure, par jour, ou même par mois ;
  • Un service de secrétariat à travers la mise en place d’une ligne téléphonique permanente ;
  • Un accompagnement sur diverses formalités juridico-administratives.

VOIR AUSSI : Comment créer une SARL ? Les étapes de création pour ouvrir une SARL

Comment effectuer la domiciliation commerciale à Paris ?

Comme il a été mentionné tout au début, les formalités relatives à la domiciliation peuvent s’effectuer d’une manière totalement dématérialisée. Il suffit de choisir au préalable avec quel prestataire en ligne le dirigeant souhaite travailler.

Une fois cela fait, il faut se rendre sur leur site internet, et sélectionner une adresse parmi les différentes autres proposées. Pour acter l’engagement, l’entrepreneur doit transmettre quelques informations à la société domiciliataire (son identité, ses coordonnées, le nom de la société à domicilier… etc.) afin que le contrat de domiciliation puisse être signé. N’oublions pas qu’au moment de choisir l’adresse, l’entrepreneur aura la possibilité de souscrire ou non aux différents services additionnels. Si tel est le cas, il n’aura qu’à cocher sur la case correspondante à son choix.

Enfin, une fois qu’un accord est trouvé entre les deux parties, le contrat de domiciliation sera signé, et il faudra passer à l’étape de la facturation (dans la majorité des cas, le paiement par carte bancaire est le plus utilisé). Après que tout soit réglé, une attestation de domiciliation sera délivrée par la société de domiciliation, permettant ainsi à l’entrepreneur de commencer les démarches relatives à l’immatriculation de son entreprise.