Micro-entreprise : est-il nécessaire de s’assurer ?

Vous voulez devenir auto entrepreneur et créer votre micro-entreprise mais vous ne savez pas s'il est nécessaire de souscrire à des assurances ? On vous explique tout !
micro-entreprise assurance

Par définition, un auto-entrepreneur est un entrepreneur individuel. Il est donc responsable de ses actes, contrairement aux salariés. La question de s’assurer se pose donc et reste légitime. Il est alors nécessaire d’évaluer ses besoins en assurances, pour trouver celles qui conviendront le mieux au profil de la société.

Le contrat d’assurance est-il indispensable pour un micro-entrepreneur ?

La première chose à savoir est que s’assurer quand on est un auto-entrepreneur dépend de l’activité exercée. L’assurance peut être imposée par la loi, notamment dans le cadre de la garantie décennale pour les entreprises du bâtiment. Il est donc important de se renseigner sur la réglementation en vigueur et applicable à votre secteur d’activité.

Par ailleurs, même si rien n’est imposé, il reste conseillé de ne pas négliger les assurances, les risques étant toujours présents. Par exemple, vous pourriez vous blesser en réalisant des travaux ou il n’est pas impossible qu’un produit que vous auriez vendu soit défectueux. Avant de renoncer à vous assurer, commencez donc par envisager les différents types de risques auxquels vous pourriez être confronté et renseignez-vous sur la RC avec Assurup.

Qui peut assurer un micro-entrepreneur ?

Si vous êtes à la recherche d’une assurance, intéressez-vous aux compagnies ou intermédiaires proposant ce type de prestations. La majorité propose des offres dédiées aux micro-entrepreneurs. Mais attention, il n’est pas impossible que vous ne trouviez pas votre bonheur ou que personne ne veuille vous assurer. On peut juger votre activité nouvellement lancée trop risquée ou votre expérience trop peu importante. Si la situation venait à se présenter, la solution serait alors de se rapprocher des organismes professionnels. Et dans les cas où l’assurance est obligatoire, il demeure possible de saisir le Bureau central de tarification. Mis en place par les pouvoirs publics, cet organisme a pour objectif de répondre à cette nécessité.

VOIR AUSSI : Quel logiciel de facturation gratuit pour auto entrepreneur ?

Quelles garanties pour un dirigeant d’entreprise ?

Trois types de garanties peuvent concerner les chefs d’entreprises. L’assurance des biens, tout d’abord. Elle concerne notamment le matériel, les stocks ou encore les locaux et les véhicules. Vient ensuite l’assurance de l’activité en elle-même, un micro-entrepreneur étant responsable des :

  • Dommages occasionnés par les biens vendus, fabriqués ou installés par la société.
  • Conseils qui sont donnés.
  • Prestations de services fournies.

Des risques spécifiques s’ajoutent à cela et dépendent du domaine d’activité de l’auto-entreprise. On retrouve parmi eux les marchandises sous température régulée ou encore les matériels transportés. Enfin s’ajoute à ça l’assurance des personnes, de façon à prévenir les accidents du travail, mais aussi la retraite ou encore la perte d’emploi.

VOIR AUSSI : Créer une micro-entreprise en étant salarié : est-ce possible ?

La micro-assurance, qu’est-ce que c’est ?

Et si micro-entreprise rimait avec micro-assurance ? Cette dernière est un contrat proposé à des tarifs réduits et adaptés aux besoins des TPE qui :

  • N’ont pas besoin d’un stock important.
  • Sont en phase de démarrage de leur activité.
  • Qui ont un financement et ne sont pas suivie par un réseau d’aide à la création d’entreprise.

Dans le cadre d’une micro-assurance, le dirigeant de la société choisit ses garanties lui-même.

Quelle assurance pour un auto entrepreneur ? Le guide complet !

4/5 - (1 vote)