Que représente le coût de l’assurance d’un prêt immobilier ?

De nombreux paramètres influencent le coût de l'assurance d'un prêt immobilier. Découvrez ici comment il est fixé et recevez quelques conseils pour le faire baisser.

L’assurance emprunteur est un contrat qui garantit la prise en charge du paiement des mensualités de crédit quand des évènements comme un décès, une invalidité, une perte d’emploi surviennent. Le client est libre de souscrire à ces couvertures auprès de l’établissement d’emprunt ou auprès d’un assureur tiers. Il existe une différence significative entre le prix de l’assurance groupe et celui de l’assurance individuelle. Ces deux contrats obéissent pourtant aux mêmes principes de tarification. Comment comprendre le coût de l’assurance de prêt immobilier pour faire des économies ?

Assurance d’un prêt immobilier : quelles sont les modalités de tarification ?

Le coût de l’assurance d’un prêt immobilier est déterminé au prorata du capital emprunté ou du capital restant dû. Dans le premier cas, le montant de la prime reste fixe sur toute la durée du remboursement. Dans le second cas, il diminue après chaque mensualité.

L’assureur ou la banque peut fixer le pourcentage à appliquer pour déterminer le prix de l’assurance emprunteur en se basant sur :

  • le montant de l’emprunt,
  • la durée de remboursement,
  • le niveau des couvertures.

La tarification est également influencée par l’âge de l’assuré, son état de santé et sa profession.

Qu’il s’agisse d’une assurance groupe ou d’une assurance individuelle, le prix augmente en fonction de l’âge. Ainsi, on note par exemple un tarif moyen de 0,25 % du capital emprunté pour les personnes âgées de 25 ans et 0,45 % pour les personnes âgées de 45 ans ou plus (pour des prêts à rembourser en 20 ans).

Chez des assurés jugés à risque comme les fumeurs, le prix peut doubler comparativement à celui de l’assurance emprunteur d’un non-fumeur. Ceux qui exercent dans un secteur d’activité risqué vont aussi payer des primes plus élevées.

Le contrat d’assurance groupe se base sur le principe de la mutualisation des risques. Un assuré ayant un profil avantageux (jeune et en bonne santé) peut malheureusement payer cher à cause de la répartition équitable des primes entre les membres d’un même groupe. Ils sont en effet tarifés sur la base d’un risque évalué de manière globale.

Pour ne pas payer un surcoût trop élevé, tout assuré a le droit de changer son assurance de prêt immobilier pour choisir une solution personnalisée. La délégation d’assurance comporte de nombreux avantages et est également régie par la loi Hamon, la loi Lagarde et l’amendement Bourquin.

souscription d'une assurance pour un prêt immobilier

À quel moment pouvez-vous changer d’assurance de prêt immobilier ?

Lors de la signature d’une offre de prêt, la loi Lagarde vous autorise à choisir une assurance emprunteur autre que celle que votre banque propose. Même si vous souscrivez au contrat de groupe au début de l’emprunt, vous pouvez la changer au cours de la première année de souscription grâce à la loi Hamon en vigueur depuis 2014.

Outre cette possibilité, la loi Bourquin vous autorise à opter pour une délégation d’assurance à chaque date d’anniversaire de votre contrat de prêt immobilier. Néanmoins, le nouveau contrat doit présenter un niveau de couverture équivalent à celui du contrat groupe proposé par la banque.

Il est recommandé de procéder au changement de l’assurance de prêt immobilier quand vous vous sentez lésé à cause du rapport tarif/garanties (trop élevé) de l’offre de l’établissement d’emprunt. Le principal avantage de la délégation d’assurance est donc une réduction considérable du tarif du contrat. Néanmoins, vous pouvez aussi opérer ce choix pour bénéficier d’une couverture plus adaptée en optant pour des extensions de garanties selon votre situation.

Comment changer d’assurance de prêt immobilier ?

Pour souscrire une assurance individuelle dans le cadre d’un prêt immobilier, il est impératif de comparer minutieusement les offres du marché. Pour ce faire, il ne faut pas se baser uniquement sur le coût total du contrat. Vous devez aussi tenir compte des garanties et des exclusions. Les délais de carence et de franchise varient d’un assureur à un autre. Il faudra les vérifier également pour choisir un prestataire dynamique qui a une bonne réactivité.

En plus de ces critères, vous devez aussi considérer la politique de tarification pratiquée par l’assureur. L’assurance de prêt sur capital initial est par exemple plus adaptée aux assurés qui souhaitent revendre le bien immobilier dans un délai court. Si vous souhaitez garder votre bien pendant longtemps, il est recommandé d’opter pour le tarif qui se base sur le capital restant dû.

Il y a d’autres points que vous pouvez être amené à vérifier aussi avant de choisir une offre de délégation d’assurance. Cela peut s’avérer difficile si vous n’avez pas beaucoup d’expérience en matière d’assurance de prêt immobilier. Il est conseillé dans ce cas d’utiliser un comparateur en ligne et de faire appel à un courtier spécialisé. Après la souscription du nouveau contrat qui vous correspond, il ne vous restera qu’à envoyer une lettre de résiliation (en respectant la règlementation à cet effet) à votre banque en y ajoutant la nouvelle assurance.

Noter cet article