Financer son bien immobilier : quels conseils ?

Avez-vous un projet immobilier à financer ? Que ce soit pour une résidence principale ou secondaire, ou un projet locatif, découvrez ici des conseils pratiques pour réussir le financement.

46 % des Français recourent aux prêts immobiliers pour acheter une maison ou un appartement. Pour mettre les meilleures chances de leur côté, ils présentent des projets immobiliers séduisants et constituent des dossiers solides pour la demande de prêt. Voici comment l’aide d’un courtier est indispensable pour cela. Découvrez aussi les possibilités de financement qui existent pour réaliser votre projet.

Solliciter l’expertise d’un courtier spécialisé en prêt immobilier

Pour présenter un projet immobilier complet, fiable et sans reproche dans le cadre d’une demande de prêt, faire appel au courtier immobilier est une option très efficace. Le rôle de cet expert est de rechercher le meilleur crédit adapté à votre situation financière et à votre projet. Il analyse les conditions demandées par les banques et autres organismes de financement et vous guide vers les offres les plus favorables.

C’est un conseiller, un guide, un facilitateur qui aide ses clients à profiter de son réseau de partenaires bancaires. Généralement, les courtiers immobiliers comme ceux du site chasseur-de-pret-immobilier.com interviennent à tous les niveaux de votre projet. Ils peuvent vous aider à :

  • rechercher des aides et prêts aidés,
  • choisir la garantie à proposer au prêteur,
  • souscrire l’assurance emprunteur.

Ils peuvent également vous proposer un simulateur de crédit immobilier en ligne pour vous faire gagner du temps. Cet outil pratique vous fait gagner du temps pour le financement de l’achat d’une résidence principale, d’une résidence secondaire ou pour un investissement locatif.

Rechercher des aides et prêts aidés

Quand on recherche un financement pour son bien immobilier, il est possible d’avoir des prêts aidés. Par exemple, le PTZ, Prêt à Taux Zéro, est une aide pratique pour l’achat d’une première résidence principale.

Avec l’accompagnement sur mesure d’un courtier expérimenté, il vous sera plus facile d’avoir un PTZ complémentaire ou une subvention préalablement mise en place par votre ville ou votre région. La mairie ou l’ANIL permettent de vérifier l’existence de ce type de dispositif d’aide à l’investissement immobilier.

courtier prêt immobilier

Choisir une bonne garantie à proposer aux prêteurs

Les banques et autres organismes prêteurs ont besoin de garanties fiables pour faire confiance à votre dossier. Vous avez le choix entre le privilège du prêteur de deniers, la caution d’un organisme spécialisé et l’hypothèque. La garantie proposée doit être à la hauteur du montant demandé au prêteur. Cependant, proposer une garantie ne doit pas peser de manière trop importante dans vos finances quotidiennes. Pour éviter cela, un courtier immobilier expérimenté vous aidera à trouver le bon équilibre.

Souscrire l’assurance emprunteur

La souscription à un contrat d’assurance invalidité-incapacité-décès est toujours nécessaire pour les crédits immobiliers. Cela vous protège après un accident ou une situation grave invalidante. Cette assurance particulière vous aide à rembourser le crédit. Avec un courtier spécialisé en prêt immobilier, il est plus facile de choisir une assurance dont les clauses (cotisations, taux de remboursement…) conviennent à votre projet.

Opter pour le prêt relais pour un achat immobilier

Il est parfois nécessaire de vendre un bien immobilier pour en acheter un autre. Le prêt-relais facilite cette démarche. L’emprunteur met en gage le bien destiné à être vendu et reçoit une avance qu’il pourra utiliser pour financer l’achat de son nouveau logement. Chaque mois, l’emprunteur rembourse les intérêts du créancier en attendant que la vente en cours se finalise. Quand la vente sera finalisée, il pourra rembourser l’avance de trésorerie qui lui avait été accordée. En général, les prêts de ce type se font sur une durée de 12-24 mois. Ils sont renouvelables une fois, si cela est nécessaire.

Le prêt Action Logement pour financer un projet immobilier

Anciennement appelé prêt 1 % logement, le prêt Action Logement est un crédit destiné aux salariés des entreprises privées non agricoles qui ont au moins 10 salariés. Le montant du prêt peut aller jusqu’à 25 000 euros. Il est généralement compris entre 30 à 40 % du budget nécessaire pour le projet immobilier. Le principal avantage de ce crédit est son taux d’intérêt qui n’est qu’à 1 %. La durée de remboursement peut s’étendre sur 20 à 25 années.

Cependant, il existe certaines conditions à scrupuleusement respecter. Par exemple, le logement doit être une résidence principale conforme aux dernières normes de performances énergétiques.

Achat d’un bien immobilier : le prêt familial

Pour ceux qui n’aiment pas les longues formalités administratives et les résolutions bancaires, le prêt familial est une solution plus adaptée. Il permet à l’emprunteur d’impliquer sa famille, ses amis et ses proches en leur demandant de l’aide.

Avec le prêt familial, le processus est plus rapide et vous avez la possibilité de fixer vous-même les taux d’intérêt et les délais de remboursement. Une fois que vous vous entendez sur les clauses du prêt, l’accord est consigné sur papier avec toutes les précisions qui y sont liées (somme empruntée, durée de remboursement, les intérêts…).

Le contrat peut être authentifié chez un notaire. Tout dépend de la confiance réciproque qui vous lie à votre créancier et de l’importance de la somme prêtée. Par exemple, il est nécessaire de justifier l’origine de l’argent emprunté, si celui-ci dépasse 5000 euros. Pour mener cette démarche, les deux parties (emprunteur et prêteur) doivent remplir certaines formalités auprès de l’administration fiscale.

dossier de prêt immobilier

Le prêt locatif social (PLS) pour bénéficier de la TVA réduite

Pour ceux qui désirent s’investir résolument dans la construction, l’achat ou la réhabilitation des logements sociaux, le prêt locatif social est une des solutions les plus recommandées. Ouvert, aussi bien aux personnes physiques qu’aux personnes morales, le principal avantage du PLS est le taux de TVA de 7 % (au lieu de 19,6 %) qui est appliqué lors de l’achat d’un bien neuf. De plus, il vous permet de bénéficier pendant 25 ans d’une exonération pour la taxe foncière sur les logements bâtis. Cette exonération est valide à compter de l’année suivant la construction. Le montant du PLS doit être au minimum égal à 50 % du prix de revient de l’opération immobilière.

Le prêt immobilier conventionné

Le prêt immobilier conventionné est normalement réservé aux propriétaires d’un logement à rénover qui ont besoin de financement. Cependant, il n’est pas impossible d’en faire usage pour s’acheter un terrain, un logement neuf, ancien ou encore un bien encore en construction.

Ces prêts s’obtiennent dans une banque ou un établissement de crédit que conventionne l’État. Le principal avantage des prêts conventionnés, c’est leur capacité à couvrir toute votre opération (à hauteur de 100 %). Avec cette solution, il n’est donc plus nécessaire de cumuler beaucoup de prêts immobiliers à la fois. Les frais de notaire et ceux de dossier sont exclusivement à votre compte.

Noter cet article