Rachat de crédit : est-ce une étape obligatoire pour les endettés ?

Le rachat de crédit est une opération bancaire qui permet à un particulier de faire faire reculer son taux d'endettement. Voyons si c'est obligatoire et dans quels cas y recourir !
rachat de crédit

Le rachat de crédit, également appelé regroupement de crédits, est une opération qui consiste à rassembler tous les crédits de l’emprunteur en un seul. Il simplifie ainsi la gestion du budget et permet de réviser le montant des mensualités et les durées de remboursement. Le rachat de crédit est une solution idéale qui est envisagée dans les situations de surendettement et s’adapte à plusieurs profils d’emprunteurs. Le regroupement concerne également tout type de crédit : crédit immobilier ou crédit à la consommation. Tous ces crédits peuvent également être rassemblés dans une même enveloppe pour faire l’objet d’un même remboursement.

Le principe du rachat de crédit

Le principe du rachat de crédit est simple. Une personne qui a du mal à faire face aux échéances de plusieurs crédits qu’elle a contractés peut avoir recours à un regroupement de crédits. L’opération consiste à regrouper l’ensemble des dettes de la personne. La banque qui accepte de faire le rachat va rembourser toutes les dettes de l’intéressé et en retour, ce dernier se retrouve avec une seule dette auprès de la banque qui a effectué le rachat. Le but de cette manœuvre est d’obtenir un allègement des mensualités et d’avoir une meilleure visibilité dans ses finances.

Si vous êtes dans cette situation, passer par le rachat de crédit vous permet de repartir de zéro avec une seule dette que vous rembourserez à une seule banque. Le délai sera en outre allongé, ce qui réduira également le montant des mensualités. L’avantage est que vous pouvez améliorer votre reste à vivre et envisager de nouveaux projets sereinement.

rachat de crédit couple endetté

Dans quels cas avoir recours au rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une solution qui vous soulage du poids de vos dettes. Cependant, il ne doit pas être envisagé dans tous les cas. Nous vous conseillons d’y avoir recours seulement en cas d’absolue nécessité dans l’une des situations suivantes :

  • vos différents remboursements ne vous permettent pas de vivre normalement
  • vous souhaitez contracter un autre crédit à la consommation : mini prêt instantané sans justificatif, crédit auto, crédit affecté, prêt personnel…
  • vous avez un projet en tête et votre situation actuelle ne vous permet pas de le financer
  • vos revenus ont baissé récemment et vous ne pouvez plus honorer vos engagements

À noter aussi qu’une perte d’emploi, une maternité ou un accident de la vie peut entrainer la baisse ou la perte des revenus, rendant ainsi difficile le remboursement des crédits.

Par ailleurs, si votre taux d’endettement est trop élevé, les établissements financiers accepteront difficilement de vous octroyer un nouveau crédit. Dans ces conditions, le rachat de crédit peut permettre de rééquilibrer votre budget et de repartir sur des bases plus saines.

Déterminer le TAEG : une stratégie judicieuse pour savoir si le rachat de crédit est propice

Avant de vous lancer dans l’opération de rachat de crédit, vous devez avant tout déterminer si celui-ci est intéressant ou pas. Une comparaison du coût total de chacun des crédits et des frais occasionnés par un éventuel rachat vous permet de le savoir. Après analyse, si le coût global du rachat est en dessous du coût total des prêts en cours, une renégociation peut être envisagée auprès de votre banque habituelle. Vous pouvez éventuellement envisager un rachat de crédit auprès d’un autre établissement financier.

Le coût global des crédits est obtenu en additionnant les sommes totales dues au total des intérêts calculés sur la base des différents taux d’intérêt. Vous devez aussi tenir compte de l’assurance et des frais de dossier, ainsi que des garanties.

Le taux annuel effectif global (TAEG) est un indicateur qui vous permet d’apprécier le coût total du crédit. Exprimé en pourcentage de la somme empruntée, le TAEG est un outil efficace qui vous aide à avoir une meilleure appréciation du coût total de votre crédit. Il vous permet aussi de comparer aisément les différentes offres avec les différentes modalités.

La banque doit vous préciser ce taux dans le contrat de prêt ou dans la proposition qui vous est faite. Le TAEG vous permet également de comparer le taux qui vous a été accordé avec les taux appliqués dans d’autres institutions dans le cadre d’une demande de rachat.

À propos des frais générés par le rachat, votre banque peut vous facturer des pénalités de remboursement anticipé. Ces pénalités sont généralement plafonnées, mais la banque ne peut pas vous réclamer plus de 6 mois d’intérêt ou 3% du capital que vous devez encore à l’établissement.

rachat de crédit endettement

VOIR AUSSI : Comment faire pour vendre sa maison rapidement au meilleur prix ?

La simulation de crédit

Avant de vous lancer dans une opération de rachat de crédit, il est vivement recommandé de faire une simulation à l’aide d’un outil performant et gratuit mis à votre disposition. Simple d’utilisation, cet outil vous permet d’envisager toutes les possibilités afin d’obtenir les conditions de rachat adaptées à vos besoins. Le simulateur comporte de nombreux avantages.

Il vous offre un gain de temps considérable pendant votre phase de prospection. Ainsi, vous n’avez pas besoin de faire le tour des banques ou de passer des coups de fil pour obtenir les différentes propositions. Il vous suffit de renseigner les informations utiles dans l’outil et ce dernier vous affichera les différentes offres disponibles dans les principaux établissements financiers. Vous pouvez ainsi faire une comparaison rapide et faire le meilleur choix depuis le confort de votre domicile.

Le simulateur est gratuit et sans engagement. Vous ne fournissez aucune information personnelle pour obtenir les informations nécessaires sur votre éventuel rachat de crédit. Il vous permet aussi de trouver les meilleures offres à des taux très compétitifs. L’outil fait une sélection des différentes offres pour ne vous proposer que les meilleures. Vous disposez ainsi d’une bonne base de négociation et pouvez mettre les banques en concurrence pour leur faire baisser les tarifs. Nous vous recommandons d’opter pour la banque qui propose le taux le plus bas. Prêtez également attention aux frais annexes qui peuvent agir sur le montant total du rachat.

L’outil de simulation vous permet également de recueillir les avis des clients sur les différents organismes. Vous pouvez ainsi vous faire une opinion avant de vous lancer.

Le rachat de crédit est une opération qui soulage énormément les personnes surendettées. Ces dernières ont la possibilité de voir réduire leurs mensualités et d’améliorer ainsi leur quotidien. Le rachat leur permet aussi d’envisager d’autres projets. Toutefois, avant de se lancer dans cette opération, il convient de bien analyser les contours afin d’éviter certains pièges. Le calcul du TAEG et le recours à un outil de simulation sont des solutions qui permettent de faire un meilleur choix.