Rachat de crédit conso : fonctionnement, avantages et inconvénients

Le rachat de crédit conso permet de réduire vos mensualités lorsque vous disposez de plusieurs crédits en même temps. Nous vous disons tout sur le regroupement de crédits.

Rachat de crédit conso : fonctionnement, avantages et inconvénients

Le rachat de crédit est une opération financière qui consiste à regrouper les différents crédits d’un débiteur pour obtenir un crédit unique. Il s’accompagne de conditions ou mesures d’allègement du poids de la dette. Le but de cette opération est de soulager le débiteur en réduisant le montant de ses mensualités et en rallongeant la durée de remboursement. Il s’agit en d’autres termes d’une restructuration des modalités de remboursement des crédits, parmi lesquels le crédit à la consommation ou crédit conso. Alors, comment fonctionne un rachat de crédit conso ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ? Toutes les réponses dans cet article.

Comment fonctionne le rachat de crédit conso ?

Le crédit conso ou crédit à la consommation est un prêt bancaire obtenu pour la réalisation de toute opération à l’exception de celles liées à l’immobilier. Il peut alors consister en l’achat de biens de consommation ou en la constitution d’une trésorerie à sa disposition. Pour mieux appréhender le fonctionnement du rachat de crédit conso, il faut comprendre son principe, les étapes de son processus et le coût de son opération.

Le principe de rachat de crédit conso : comment ça marche ?

Le principe de rachat de crédit conso est très simple et s’illustre de la façon suivante : un partenaire financier (organisme prêteur) rachète les crédits ou dettes d’un débiteur auprès de ses créanciers et les regroupe en un seul crédit (on parle aussi de regroupement de crédits) avec de meilleures conditions d’emprunt. Ces dernières portent sur la durée de remboursement, le nombre de mensualités ou encore le taux d’intérêt. Elles sont globalement plus adaptées à la situation financière du débiteur.

Quelles sont les étapes du rachat de crédit conso ?

Le rachat de crédit conso (ou regroupement de crédits) est l’aboutissement d’un processus de plusieurs étapes au cours duquel le débiteur entre en contact avec l’organisme prêteur. Voici les principales étapes de la procédure de rachat de crédit conso :

  1. Prise de contact avec un établissement bancaire. À cette étape, il faut effectuer une demande de rachat de crédit à la consommation adressée aux différentes banques.
  2. Examen du dossier de l’emprunteur. L’analyse du dossier consiste en une étude de faisabilité permettant de déterminer la rentabilité ou non de l’opération de rachat.
  3. Mise sur pied de l’opération de rachat de crédit. Une fois la rentabilité confirmée, le montage du projet consiste en la préparation du projet de rachat.
  4. Réception de l’offre de restructuration de crédit. Plusieurs offres sont adressées à l’emprunteur qui devra alors choisir celle qui lui convient.
  5. Financement du rachat de crédit conso. Dès lors qu’une offre est acceptée par l’emprunteur, l’établissement bancaire concerné va donc débloquer les fonds relatifs au rachat de crédit.

Combien coûte un rachat de crédit à la consommation ?

Avant de solliciter un rachat de crédit conso, il est important de connaitre le coût de l’opération. Généralement, le rachat de crédit à la consommation engendre des frais de dossier à la charge de l’emprunteur.

Toutefois, il convient particulièrement de relever le cas des indemnités de remboursement anticipé (IRA). On parle de pénalités de remboursement anticipé lorsque l’emprunteur rembourse la dette avant l’échéance de remboursement. Il est donc important de procéder à une simulation pour savoir combien coûtera le rachat de crédit de conso.

rachat de crédit à la consommation

VOIR AUSSI : Peut-on obtenir un crédit sans fiche de paie ?

Quels sont les avantages du rachat de crédit conso ?

Les avantages du rachat de crédit conso sont assez nombreux et peuvent intéresser plus d’un emprunteur. Voici quelques-uns de ces points forts dans les points ci-dessous.

Pression financière réduite

L’une des principales raisons pour lesquelles un emprunteur va auprès d’organismes financiers pour solliciter le rachat de son crédit est qu’il souhaite diminuer la pression financière qui lui pèse dessus du fait de ses différents crédits. Le rachat de crédit conso lui permet alors de bénéficier de mensualités plus faibles, bien que rallongeant par la même occasion la durée de remboursement de la dette.

Taux d’intérêt plus bas

Par le jeu de la concurrence ou le recours à un courtier, il est possible pour un emprunteur de profiter d’un taux d’intérêt plus bas. Le rachat de crédit permet alors de choisir parmi les offres de rachat de crédit celle ayant le taux d’intérêt le plus bas et qui sera alors moins contraignant à rembourser.

Regroupement de tous les prêts

Le regroupement de l’ensemble des prêts en un seul constitue l’un des avantages les plus attractifs du rachat de crédit conso. Sont alors concernés ici le crédit pour l’achat de mobilier, le crédit auto, etc. Le regroupement de crédits a également pour effet de simplifier la gestion des créances pour l’organisme qui rachète le crédit et des dettes pour l’emprunteur.

Mise à l’abri contre le surendettement

Le surendettement est la situation d’un emprunteur qui possède un nombre (en valeur surtout) excessif de dettes. En effet, la multiplication de micro-crédits peut étrangler les finances du débiteur et représenter un réel danger pour sa survie. Poussé à l’extrême, le surendettement entraine l’insolvabilité de l’emprunteur avec toutes les conséquences sur le plan juridique qui en découlent. Le rachat de crédit est donc hautement important pour se mettre à l’abri du surendettement.

Réduction du coût de l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur couvre la dette qu’elle assure. Il y a alors autant d’assurances emprunteurs que de dettes ou crédits à assurer. L’emprunteur se retrouve donc dans une situation où l’ensemble des assurances souscrites réunies (quand bien même petites dans leurs valeurs unitaires respectives) représente une somme considérable. Il est alors plus judicieux de les réunir en une seule assurance emprunteur pour un seul prêt.

regroupement de crédit à la consommation

VOIR AUSSI : Prêt énergibio : le financement des travaux liés à la transition énergétique

Quels sont les inconvénients du rachat de crédit conso ?

Le rachat de crédit à la consommation n’a pas que des avantages. Certains inconvénients peuvent être relevés dans la mise en place et le fonctionnement de cette opération financière. Parmi ces inconvénients, certains méritent une attention particulière. Il s’agit de ceux abordés dans les points ci-dessous.

Allongement de la durée du crédit

Cet inconvénient est intrinsèquement lié à l’opération même de rachat de crédit conso. En effet, le principe du rachat de crédit voudrait que la dette rachetée soit reprise et rééchelonnée sur une période plus longue. Cela réduit le montant des mensualités avec pour effet au final de rallonger la durée de remboursement du crédit. Le rallongement de la durée peut aller à plusieurs années ; c’est d’ailleurs la condition pour la diminution du montant des mensualités.

En plus de devoir rembourser la dette sur une plus longue période, un autre inconvénient se trouve au niveau du coût de la dette. Les différentes mensualités étalées sur une plus longue période représentent en résumé un coût de la dette plus important que celui des mensualités réparties sur une période plus courte.

Paiement des indemnités de remboursement anticipé

Les indemnités de remboursement anticipé (IRA) sont dues à la banque qui a accordé le prêt lorsque ce dernier est remboursé avant l’échéance convenue dans le contrat de prêt. Généralement, ces indemnités sont inscrites dans le contrat. Ce dernier peut également préciser les conditions dans lesquelles les IRA peuvent être dues. Toutefois, les indemnités de remboursement anticipé ne peuvent légalement pas dépasser six mois d’intérêts sur le capital.

Perte de confiance du conseiller bancaire

La confiance avec le banquier se construit au fur et à mesure qu’avance la relation avec la banque. Le banquier est alors l’intermédiaire de l’emprunteur et peut développer avec ce dernier une certaine confiance voire une complicité. Il est possible que cette relation de confiance prenne un coup si l’emprunteur décide de faire racheter son crédit. En réalité, le rachat de crédit a également pour conséquence de mettre un terme à la relation entre la banque et l’emprunteur.

Noter cet article