Devenir analyste financier : 10 compétences à maîtriser

Devenir analyste financier et réussir dans cette fonction nécessite de maîtriser certaines compétences capitales. Découvrez ces compétences et bien plus dans cet article.

analyste financier

L’analyste financier, qu’il soit dans un bureau d’étude indépendant, une société d’investissement ou un établissement bancaire, a généralement pour domaine d’expertise les sociétés cotées en bourse. Très prisé par les entreprises ayant des actifs à gérer, il doit, dans sa double posture de conseiller et de gestionnaire de portefeuille doit, à partir des chiffres qu’il analyse, identifier les opportunités de placement.

Pour mener à bien sa mission, l’analyste financier doit posséder certaines compétences que nous vous présentons dans cet article.

Quelles sont les missions d’un analyste financier ?

L’analyste financier a trois missions principales à savoir : collecter les informations, analyser les résultats et produire des recommandations.

En effet, pour mieux évaluer la rentabilité d’une société, il doit commencer par procéder à une collecte d’informations auprès de diverses sources qui vont des documents financiers à divers acteurs du domaine de la finance, en passant par la presse économique, les rapports annuels, etc. Une fois ces données ou informations acquises, il dresse un bilan complet de l’entreprise, analyse les chiffres, estime les bénéfices réalisés et compare ceci avec la concurrence.

Ses compétences et ses connaissances lui permettent d’anticiper ou de prévoir à moyen et à long terme les évolutions à la hausse ou la baisse de diverses valeurs. Cette estimation s’avère bénéfique pour les investisseurs dans la mesure où ils peuvent s’en référer pour prendre des décisions d’investissement et de gestion de leurs placements. Les agences, les centres d’affaires, etc., peuvent aussi se servir de ces analyses pour mettre en place un budget prévisionnel.

Quelles sont les 10 compétences dont doit disposer un analyste financier ?

Voici, sans exhaustivité, une liste de 10 compétences qu’un analyste financier doit posséder pour réussir dans son domaine :

  1. La passion pour les chiffres ;
  2. Une solide culture financière et économique ; 
  3. Un bon sens du relationnel ;
  4. La rigueur et la prudence ; 
  5. La capacité à résister au stress ;
  6. Une réelle ouverture d’esprit ;
  7. La capacité à s’adapter facilement ;
  8. Un excellent sens de la communication écrite et orale ;
  9. Une bonne maîtrise de l’anglais technique ; 
  10. Une parfaite maîtrise des logiciels d’analyse financière et informatique

À ces qualités du professionnel de la finance, il faut ajouter qu’un bon analyste financier doit être avant tout capable de lire et d’interpréter les bilans, les comptes et autres documents comptables et financiers. Pour cela, il doit justifier d’une parfaite connaissance dans le domaine de la finance. Il doit aussi maîtriser les normes comptables de même que les questions juridiques de l’entreprise. Les compétences nécessaires pour devenir analyste financier s’acquièrent au fur et à mesure que celui-ci se forme.

analyse financière

VOIR AUSSI : Expert-comptable : un métier aux multiples facettes

Comment devenir analyste financier ?

Il est nécessaire de passer par une formation pour devenir analyste financier. Les études dans ce domaine peuvent cependant s’avérer longues. Il faut justifier au minimum d’un Bac +5 dans l’un des domaines ci-après :

  • Statistique
  • Comptabilité
  • Ingénierie
  • Commerce
  • Mathématique
  • Assurance
  • Monnaie, etc.

Quoi qu’il en soit, les études pour devenir analyste financier requièrent d’acquérir préalablement les bases de la finance et de l’économie. Mais après ce Bac +3, bachelor ou licence, il faut continuer avec un Bac + 5 avec spécialité en finance et conseil en finance. Il peut s’agir d’un master finance, d’un master d’école de commerce (spécialité finance), d’un master spécialisé finance, d’un MBA en finance & Data performance.

devenir analyste financier

VOIR AUSSI : Bilan d’entreprise comptable : comment l’interpréter ?

Comment bien débuter en tant qu’analyste financier ?

Un diplôme seul ne suffit pas pour faire de vous un analyste financier. Votre amour pour les chiffres ainsi que les autres compétences citées plus haut non plus ne suffisent pas pour vous voir confier un important portefeuille à votre sortie d’école.

Si le sens du relationnel est l’une des qualités à développer par l’analyste financier, votre carnet d’adresses doit s’étoffer dès votre entrée à l’école de formation. C’est le lieu par excellence pour commencer à multiplier les contacts.

Par ailleurs, de nombreuses organisations peuvent se montrer réticentes à l’idée de confier leur analyse financière ou le pilotage de leurs projets d’investissement à un jeune diplômé, ce qui est légitime somme toute. Pour éviter de vous retrouver dans cette situation et augmenter vos chances d’employabilité, n’hésitez pas à multiplier les stages pratiques.

C’est en agissant ainsi que vous pourrez obtenir votre premier poste et évoluer ensuite vers le poste de gestionnaire de portefeuille, d’auditeur financier, de contrôleur de gestion, d’actuaire, etc.

En clair, le métier d’analyste financier exige des compétences particulières, lesquelles doivent se développer avec l’expérience.

Noter cet article