Stratégie de trading : comprendre les méthodes gagnantes du trader

Le trading en ligne vous intéresse et vous avez envie d'investir en bourse dans des actions pour gagner de l'argent ? Voici les meilleures stratégies de trading expliquées simplement en vidéo pour bien les comprendre.
stratégie de trading

Le trading est une activité qui consiste à faire de la spéculation sur les marchés financiers. Le but est d’arriver à profiter des fluctuations du marché afin d’empocher des sommes conséquentes entre le moment d’achat d’un actif et sa revente. L’opération inverse est également possible, car il est possible en trading de vendre un bien dont on ne dispose pas. Le trading peut se faire aussi bien sur un marché d’actions que dans une bourse, sur le marché des devises trading Forex ou encore sur les crypto monnaies. Le plus important est de savoir quelles stratégies de trading appliquer afin de se faire de l’argent.

Ci-dessous, nous avons sélectionné les 6 grandes stratégies de trading qui peuvent être utilisées aussi bien par les trader professionnels que par des particuliers. Les avantages et les inconvénients de chaque méthode vous sont expliqués simplement pour les débutants. Et pour chaque stratégie, une vidéo d’expert vous donne des conseils très pratiques pour la mettre rapidement en application et commencer à gagner de l’argent !

La stratégie du day trading : une tactique d’investissement très rapide

Le daytrading ou trading intraday est une stratégie qui entre dans la case « trading directionnel ». Cette dernière s’appuie sur une unité de temps très courte qui commence dès l’ouverture des marchés boursiers et s’arrête à la fermeture de ces derniers. Ceci permet aux investisseurs d’éviter les risques et coûts supplémentaires liés à la détention sur plusieurs jours d’une position.

L’idée générale derrière cette stratégie est de réaliser un grand nombre d’opérations par jour à faible coût et sur une durée très réduite (de 5 à 15 minutes par transaction). Pour cela, il est important que l’investisseur suive attentivement les différents changements que connaît le marché. Ceci lui permet de faire des analyses continues qui lui permettront d’engranger rapidement des profits.

Il y a deux règles avec la stratégie day trading. La première consiste à surveiller continuellement le marché afin de ne laisser passer aucun mouvement intéressant. La seconde consiste à investir très peu d’argent dans ses positions. Pour cela, il est conseillé de faire appel à des stops et des limites. Concrètement, il s’agit de se fixer des montants à ne pas dépasser afin de ne pas se retrouver avec de grosses pertes.

Si vous aspirez à devenir trader particulier et à plein temps, vous pouvez opter sans problème pour ce type de trading.

La méthode du trading de position : viser des positions long terme

Le trading de position (ou trade de news) peut être considéré comme étant la forme opposée du day trading. L’objectif ici est de garder un actif ou de maintenir une position sur une très longue période. Dans certains cas, vous pouvez être amené à garder vos actifs pendant des semaines, des mois, voir des années ! Ce n’est clairement pas une stratégie faite pour les visions à court terme. Ainsi, l’investisseur qui opte pour cette stratégie se doit de faire abstraction des changements que connaît le marché. Les baisses d’actifs à court terme aussi ne doivent pas le préoccuper. Tout ce qu’il doit rechercher, c’est le moment où le marché lui sera le plus favorable, à lui et de même qu’à ses actions.

En comparaison de celui qui opte pour le day trading, le trader de position n’effectue pas beaucoup d’opérations. Mieux, ses opérations à lui ont plus de valeurs que celles du day trader. La conséquence de cet état de choses est que le trader de position s’expose à des pertes plus importantes, mais également à d’importants gains. L’idée est d’investir dans des valeurs sures qui ont une croissance stable dans le temps. On peut citer les grosses sociétés du CAC40, les acteurs du luxe, ou encore investir en actions Google ou d’autres acteurs des GAFA comme Facebook ou Amazon.

Le trading de position s’appuie principalement sur deux règles qui aident à savoir quand vendre ou acheter. La première est celle qui s’appuie sur la moyenne mobile. Lorsque le prix de l’actif est supérieur à la moyenne mobile, l’investisseur peut ordonner un achat. Tandis que si le prix de l’actif est inférieur à la moyenne mobile, l’investisseur doit ordonner une vente. La seconde règle se développe autour d’un indicateur dénommé MACD. Il permet de suivre la tendance générale d’un actif. Ainsi, la vente d’actif est uniquement conseillée pour un MACD inférieur à zéro et l’achat d’actif pour un MACD supérieur à zéro.

L’indicateur MACD ainsi que la moyenne mobile sont des paramètres qui peuvent se retrouver facilement sur les sites de trading en ligne. Il suffit de prendre ceux en rapport avec votre actif et de prendre les décisions au bon moment.

Le swing trading : une stratégie de spéculation à moyen terme

Si le trading de position et le day trading sont des stratégies qui se basent sur des échelles de temps fixes, le swing trading s’appuie sur un autre paradigme. Comme l’indique son nom, il s’agit d’une stratégie qui vise en premier lieu les « swings » qui signifient en français « fluctuations ». Cette méthode qui vise une unité de temps à moyen terme orientée sur la prise de faibles bénéfices, le plus constamment possible.

En gros, le swing trading est une stratégie qui vise avant tout à spéculer sur les fluctuations dans le cours d’un actif. C’est pour cela qu’on parle de « swing high » et de « swing low ». Le swing high désigne l’instant où le prix d’un actif évolue à la hausse. Par contre, le swing low détermine l’instant où le prix d’un actif prend des valeurs moins élevées.

Le swing trading est un type de trading qui s’étale généralement sur une période allant de deux jours à une semaine. Au cours de cette période, le trader fait en sorte de trouver rapidement une tendance pour se positionner là-dessus. Pour ce faire, il attend les périodes de baisse de l’actif pour l’acheter et les périodes où l’actif augmente pour effectuer la vente de ce dernier. Cette stratégie de trading est souvent conseillée pour les marchés où les actifs sont les plus instables. Avec ces derniers, il y a plus de chance de profiter rapidement d’une fluctuation de prix.

Par ailleurs, le swing trader s’appuie beaucoup sur la valeur intrinsèque. Cette dernière désigne le prix réel d’un actif et non son prix à un instant donné sur le marché. Pour cela, le trader doit au préalable avoir une idée de la valeur intrinsèque de l’actif. Il achète ensuite l’actif lorsque sa valeur marchande est inférieure à sa valeur intrinsèque et la revend lorsque ledit actif reprend son cours normal.

Le trading automatique : configurer des robots qui gèrent vos actions

Le trading automatique (dit aussi algorithmique) est l’archétype du trading automatisé. On le désigne également par le nom de trading black-box ou de trading via des robots. Il s’appuie essentiellement sur des programmes informatiques. Ces derniers prennent à votre place les décisions d’achat et de vente d’un actif. Tout est donc automatisé. Il suffit au trader de mettre en place un certain nombre de règles et de conditions pour que le programme informatique suive à la lettre ses préférences.

L’objectif de ce type de stratégie est de profiter au maximum des petites fluctuations de prix en s’appuyant sur des fréquences élevées d’opérations. Le principal avantage du trading algorithmique est qu’il permet de continuer à faire des opérations sur un marché sans forcément y être connecté. Cependant, il est très difficile de devenir riche avec ce type de trading. À moins d’avoir un algorithme qui marche très bien il y a de fortes chances que vous en sortez perdant. Ceci à cause du fait que la machine manque toujours de flexibilité contrairement à un humain.

Par ailleurs, le trading algorithmique peut s’avérer être un puissant outil lorsqu’il est associé avec d’autres stratégies de trading. En effet, une machine est capable de scanner en temps réel les marchés potentiels. Avec les résultats obtenus, il vous sera plus facile de prendre vous-même vos décisions conformément à l’une des techniques citées plus haut.

Le Trend Trading : miser sur les tendances fiables et constantes

À l’échelle du temps, ce type de stratégie peut s’utiliser à court, à moyen ou à long terme. Comme son nom l’indique, elle se base sur les tendances générales d’une valeur boursière. Le trend trading s’appuie sur l’hypothèse selon laquelle une tendance est fiable et constante.

Cette stratégie de tradings s’applique suivant trois phases différentes :

  • La première porte le nom de phase d’accumulation. Il s’agit d’une phase au cours de laquelle les investisseurs vendent ou achètent massivement une valeur boursière en réaction à un événement. Il s’agit souvent d’un événement qui influe directement ou indirectement sur ladite valeur boursière. À cette étape, le grand public n’effectue pas ou effectue très peu d’opérations sur la valeur. Ce qui fait donc que le trafic est souvent très faible.
  • La seconde phase est celle de l’absorption. Cette dernière est l‘étape au cours de laquelle le grand public investit en masse sur l’actif. Résultat des courses une forte augmentation du trafic s’observe ainsi qu’une forte augmentation ou une forte baisse des prix.
  • La troisième phase est celle de la distribution. Au cours de cette étape, les investisseurs ayant suivi la tendance dès le début s’attellent à vendre ou racheter des actifs. Ceci en faisant l’exact opposé de ce que fait le grand public. Dans le même temps, ce grand public continue à répéter la première opération sans comprendre que la tendance a déjà évolué. Résultats, l’actif voit son prix chuter drastiquement ou augmenter fortement par rapport à sa valeur réelle.

Vous l’aurez compris, la phase la plus importante avec ce système de trading est la première phase. Cette dernière demande par contre une bonne maîtrise du marché ainsi que la maîtrise d’un certain nombre d’outils d’analyses techniques permettant d’identifier rapidement les tendances sur un marché.

Le scalping ou micro trading : la technique boursière la plus agressive !

Le scalping (dit aussi micro trading) est une stratégie à court terme par excellence. Très agressive, elle permet d’acheter et de vendre des valeurs sur de très courtes périodes. Cette technique boursière consiste à faire des aller-retours sans cesse pour acheter et vendre en quelques minutes voir des secondes afin de profiter de la variation des cours. Les exemples les plus représentatifs sont le scalping sur CFD et sur futures (contrats à terme).

L’objectif de la méthode est d’arriver à obtenir quelques pips de bénéfice. D’ailleurs, pour cela il est important d’avoir une bonne maîtrise de la notion de pip. Celle-ci se définit comme étant la plus petite variation possible pour un cours. Elle permet de déterminer sur une période s’il y a eu de perte ou de gain.

Vu l’agressivité de cette méthode, il est important de se concentrer au maximum afin de ne pas essuyer des pertes. La force de cette stratégie se situe dans le nombre. En effet, le trader faisant appel au scalping se positionne sur une multitude de ventes et d’achats. Chacune de ces positions prises à part rapporte très peu.

Cependant, quand on additionne le tout, les gains peuvent facilement grimper surtout si le nombre de résultats positifs est conséquent. Il s’agit sûrement de la stratégie de trading la plus rapide d’entre toutes. Les gains peuvent tomber en un laps de temps très court. Par contre, cette stratégie demande un équipement puissant ainsi qu’une connexion très rapide et surtout un engagement total !