Crypto trading : l’ultime guide de l’investisseur débutant

Autrefois, l’internet était un outil exclusivement destiné à la communication et au divertissement. Grâce à l’évolution technologique, il est désormais possible de spéculer sur les marchés financiers via ce même canal. Hormis les CFDs classiques, les internautes peuvent également s’adonner au crypto trading. Toutefois, ce sous-secteur du forex est assez complexe, puisqu’il intègre un nouveau type de devises, avec des principes de fonctionnement particuliers. Les débutants doivent donc s’imprégner de quelques astuces, avant de s’y lancer. Quelles sont justement celles les plus opérantes ?

Qu’est-ce que le crypto trading ?

De plus en plus d’investisseurs s’intéressent au crypto trading, en raison des nombreux avantages qu’il offre. Cependant, certains internautes ignorent encore l’existence de cette forme de trading. Alors, de quoi s’agit-il concrètement ? En effet, cette activité consiste à se positionner court ou long sur les valeurs des cryptomonnaies.

Dans le premier cas, le trader décide de vendre son actif lorsqu’il estime que son cours est sur le point de baisser. L’option alternative concerne l’achat d’une monnaie virtuelle, si les analyses prévoient une tendance haussière. De ce fait, pour réaliser de bons placements, il faudra donc s’informer régulièrement sur les actualités des crypto-monnaies. Au-delà, l’investisseur doit mettre en place une stratégie efficace pour rentabiliser son crypto-actif. Celle-ci peut se baser sur les précautions suivantes.

Identifier les cryptomonnaies rentables

Le crypto trading peut se révéler très lucratif. Pour preuve, le magazine Forbes confirme la présence de 11 crypto-milliardaires sur la liste des Hommes les plus fortunés du monde, en 2021. Il s’agit entre autres des célèbres jumeaux Winkleovoss, de Chris Larsen et de Brian Amstrong.

Cependant, ces investisseurs ont dû spéculer sur des monnaies virtuelles rentables. Parmi celles-ci se trouvent le Bitcoin et les altcoins tels que : Ethereum, Ripple, Dogecoin, Cardano et Solana. D’ailleurs, le prix de la première cryptomonnaie (Bitcoin) est estimé entre 75 000 et 100 000 $, d’ici fin 2021. Un pic exceptionnel qui positionne cette devise, comme  celle offrant les meilleurs rendements. Ainsi, trader sur des valeurs moins volatiles et diversifier son portefeuille permet de limiter les pertes.

S’inscrire sur un broker adapté à ses besoins

Le trader débutant ne dispose certainement pas de l’expertise nécessaire pour agir directement en bourse. Il aura donc besoin des services d’une plateforme spécialisée en crypto trading. Par ailleurs, vu l’engouement des internautes pour ce type d’investissement, de nombreux prestataires proposent leur expertise. Il revient donc aux adhérents de faire leur choix en fonction de leurs besoins. D’ores et déjà, certains critères permettent de dénicher le meilleur broker.

La fiabilité de l’intermédiaire

Tous les sites internet d’exchange ne sont pas recommandables. Pour éviter de se faire arnaquer, il importe de s’abonner à un prestataire contrôlé par un organe de régulation reconnu, à l’instar du CySEC, de l’ASIC et de la FCA.

Les frais de commission de la plateforme

La rentabilité d’un compte CFD sur cryptomonnaie dépend, avant tout, des frais prélevés par le broker. En effet, ce dernier se rémunère sur les rendements des actifs. Il s’agit d’un taux qui varie en fonction des devises. Aussi, ces plateformes encaissent-elles des frais de retrait et d’inactivité. L’investisseur doit donc opter pour celle qui applique des pourcentages bas ou raisonnables.

Les fonctionnalités disponibles

Le crypto trader débutant a besoin d’être orienté dans ses prises de décision. Par conséquent, il doit s’inscrire sur un broker disposant des outils d’analyse avancés. En outre, la possibilité de se faire former en crypto trading par le broker, est un critère décisif.

Éviter des investissements précipités

Cette dernière astuce est d’autant capitale, qu’elle permet d’optimiser l’expérience du néo trader. Car, bien que les plateformes soient dotées d’algorithmes d’analyse financière, l’investisseur n’est pas à l’abri des pertes. De ce fait, il est plus judicieux de bien apprendre à spéculer via des comptes démo. La prochaine étape sera alors celle des réels investissements, basés sur des évaluations prospectives.

Noter cet article