Situation patrimoniale : de quoi est composé un bilan ?

Vous pouvez bénéficier d'un aperçu concret du niveau de richesse de votre entreprise grâce à un bilan de votre situation patrimoniale. Voici les éléments à considérer.

Entrepreneur indépendant ou dirigeant d’une petite entreprise, vous souhaitez avoir une vue claire sur votre situation patrimoniale ? Un bilan de patrimoine vous permet d’obtenir une vue d’ensemble quantitative et qualitative de tous vos biens. Cette étude personnalisée est aussi recommandée pour faire le point sur l’état de vos finances, de vos fiscalités et de votre situation juridique. Bien plus qu’une simple analyse, l’audit patrimonial optimisera le développement de votre entreprise, mais aussi le devenir de vos biens personnels.

Quel est l’intérêt de connaître la situation patrimoniale de votre entreprise ?

L’analyse de la situation patrimoniale de votre entreprise vous permet d’avoir des informations pertinentes sur votre situation financière et sur l’état de votre trésorerie. Elle est utile lorsque vous souhaitez :

  • faire de nouveaux placements ou sécuriser ceux déjà existants,
  • obtenir un complément de revenus,
  • diversifier votre patrimoine,
  • optimiser vos impôts.

Grâce à un bilan patrimonial, vous serez en mesure de trouver la meilleure solution pour atteindre vos objectifs professionnels tout en considérant votre situation actuelle. C’est donc un outil essentiel lorsque vous souhaitez mettre en place un ou différents projets sur un délai court ou long. Vous serez en mesure de connaître les possibilités offertes par votre patrimoine, ses atouts, mais aussi ses limites. De ce fait, vous pourrez orienter vos choix de placements vers ceux qui vous promettent le plus de bénéfices. Cette démarche vous aidera ensuite à consolider votre entreprise.

Conseillé à mi-carrière, l’établissement d’un bilan patrimonial, pour tout investisseur, est une bonne manière de préparer sa retraite et l’avenir de sa famille. Cela se fait notamment par l’intermédiaire de l’analyse de la composition de vos actifs actuels et de leur valeur comptable. La part de l’épargne de trésorerie est aussi considérée. Celle-ci est-elle suffisante pour vous prémunir des différents imprévus, ou faut-il la renforcer ? Cet audit trouve aussi son utilité lorsqu’il s’agit de mettre en évidence vos biens personnels et vos actifs professionnels. Dans ce cadre, il sera question d’étudier votre situation familiale.

Réalisez votre bilan patrimonial avec l’aide d’un professionnel

Bien sûr, vous pouvez vous charger seul de la gestion de votre patrimoine. Toutefois, cette tâche s’avère complexe. De plus, elle représente divers risques si vous ne disposez pas des compétences requises à cet effet. Dans la mesure où vous êtes amené à choisir les placements les plus rentables pour votre entreprise, une simple erreur peut nuire à vos finances et à tous vos efforts d’épargne.

Pour plus d’assurance et de sécurité dans vos choix financiers et fiscaux, l’audit de votre situation patrimoniale se doit d’être confié à un professionnel qualifié en gestion de patrimoine. En plus de participer de manière active à la gestion de vos biens, vous bénéficierez des conseils d’une entité compétente. Cette dernière peut être un intermédiaire financier, un notaire, un cabinet de conseil patrimonial…

bilan patrimonial cabinet de gestion

Le choix d’un cabinet de gestion patrimoniale s’avère plus intéressant. Parce qu’il travaille de manière indépendante, ses recommandations et son avis sont généralement plus objectifs et plus pertinents. De plus, il peut entrer en relation avec des avocats fiscalistes, des agents immobiliers, des experts-comptables ou des notaires en fonction des actifs à analyser.

Le principal rôle d’un conseiller patrimonial est de réaliser le bilan de votre entreprise. Il prend aussi en charge l’établissement d’une stratégie adaptée à votre situation. Cette analyse sera d’une grande utilité pour orienter vos placements futurs, afin de minimiser les risques financiers. La sécurité est aussi bénéfique du point de vue fiscal. Notez qu’en établissant un document qui met en avant le potentiel de votre société, vous facilitez l’octroi des investisseurs et des banquiers.

Les différentes parties de votre bilan patrimonial

Le bilan patrimonial traite principalement des actifs et des passifs. Il permet respectivement d’analyser la liquidité et l’exigibilité des biens. Cela vous permettra notamment de connaître les voies de valorisation de votre entreprise et les risques de faillite. Toutefois, il est important de considérer d’autres valeurs extrafinancières, c’est-à-dire hors bilan, pour que l’audit patrimonial soit plus réaliste. Celles-ci entrent en jeu lors de la mise en place d’une stratégie patrimoniale efficace.

Les actifs

Il s’agit des biens, propriétés de l’entreprise, qui vous permettent de produire des avantages financiers. Ceux-ci seront obtenus grâce à une augmentation du pouvoir d’achat, des revenus ou par le biais d’une rentrée de fonds.

Les actifs sont divisés en différentes catégories. Ils peuvent être divisés suivant leur délai d’utilisation. Les actifs à long terme, ou actifs réels nets à plus d’un an, constituent les biens que vous utilisez dans votre entreprise et qui produisent des avantages financiers au minimum durant un cycle d’exploitation ou après un an d’exercice. Ils ne seront pas revendus dans l’immédiat. Il s’agit, par exemple, des biens immobiliers ainsi que des immobilisations comme les machines et autres équipements de même nature. La valeur de ces actifs sera amortie chaque année en fonction de la durée d’utilisation optimale.

Les actifs à court terme, ou actifs réels nets à moins d’un an, se rapportent aux biens qui seront, par la suite, convertis en espèces. C’est aussi le cas des actifs à utiliser durant moins d’un an ou jusqu’à échéance d’un cycle d’exploitation. Ce sont l’encaissement, les stocks divers ainsi que les comptes débiteurs.

Ensuite, ils peuvent être divisés suivant leur nature. Il y a notamment les actifs incorporels. Ils produisent de la valeur par rapport aux privilèges qu’ils confèrent. Ce sont les brevets, les droits d’auteur, le savoir-faire reconnu, ou les secrets de production.

Les passifs

Contrairement aux actifs, les passifs regroupent tout ce que l’entreprise doit et devra payer. Cela fait référence aux capitaux propres, aux diverses dépenses, mais aussi aux emprunts professionnels. Suivant les délais d’exigibilité, les passifs se départagent aussi en passifs réels à plus d’un an et en passifs réels à moins d’un an.

La valeur totale des passifs sera ensuite utilisée avec celle des actifs pour obtenir l’actif net. Le résultat obtenu permettra d’analyser la structure du patrimoine ainsi que sa solvabilité. Dans le cas où l’actif net est négatif, le recours à un endettement n’est pas recommandé. Il convient tout de même d’analyser vos revenus pour connaître les éventuelles possibilités.

Les engagements hors bilan

Ce sont les engagements par signature relatifs à des droits ou à des obligations de l’entreprise. Ils doivent être considérés en raison de leur capacité à modifier la valeur du patrimoine de votre entreprise. Ce sont les opérations de crédit-bail avec les produits découlant de la gestion du risque de taux ou de change. À cela s’ajoutent les garanties d’actifs et de passifs en cas de vente de la société.

Situation patrimoniale entreprise

L’interprétation de votre situation patrimoniale

La situation patrimoniale de votre entreprise renseigne sur la capacité de celle-ci à gérer les risques de faillite. Elle se pose donc comme un outil indispensable pour connaître l’efficacité de vos politiques financières dans le temps. L’interprétation du bilan patrimonial se fait en classant ces différents éléments suivant leur degré de liquidité ou d’exigibilité croissante. Aussi, les actifs seront considérés dans leur valeur actuelle et non historique.

À partir de ces données, la situation patrimoniale de votre entreprise apporte des réponses à vos interrogations concernant :

  • les besoins de financement de votre activité professionnelle,
  • les sources de financement actuelles,
  • le niveau d’efficacité des investissements réalisés,
  • le niveau d’endettement.

Pour vous permettre de bien apprécier les différentes données mises à votre disposition dans un bilan patrimonial, il est indispensable de connaître ce que représentent les grandes masses et les différentes lignes. Voilà pourquoi, les services d’un conseiller en gestion de patrimoine sont vivement recommandés. Grâce à ses connaissances, il pourra donner une interprétation plus précise des chiffres et des ratios.

Noter cet article