Comment améliorer votre situation financière ?

Si vous êtes financièrement en difficulté et que vous souhaitez pour cela améliorer votre santé financière, voici des conseils qui peuvent vous aider à reprendre vos finances en main.

Lorsque l’on cherche à optimiser le différentiel entre ses rentrées et ses sorties d’argent, certains petits changements se révèlent toutefois plus efficaces qu’on ne le pense. La raison est que, bien qu’étant parfois inconscients, les comportements de consommation reflètent de manière globale un mauvais rapport à l’argent. L’amélioration de la situation financière passe alors par la remise à plat de sa stratégie de gestion financière. Tous ceux qui veulent y parvenir sans le moindre faux pas peuvent adopter de bonnes habitudes que l’on abordera en détail dans cet article.

Améliorez votre situation financière en activant le levier du rachat de crédits

Le rachat de crédits ou regroupement de prêts, comme le précise Keyliance, vise à soulager les personnes qui sont acculées financièrement en jonglant avec plusieurs mensualités. De même, il concerne aussi les personnes qui souhaitent augmenter leur capacité d’emprunt en raison d’un nouveau projet. Son principe s’avère très simple : vous soldez tout ou partie de vos crédits en cours chez vos différents créanciers afin de n’avoir qu’un prêt unique à rembourser à un seul organisme. En clair, c’est ce dernier qui rachète vos cumuls d’emprunts (après que vous en ayez fait la demande) en adressant aux créanciers le remboursement des montants dus.

Dans le cadre du regroupement de prêts, différents types de crédits peuvent faire l’objet d’un rachat, à savoir les prêts immobiliers, les crédits à la consommation, les découverts bancaires… On peut également y inclure les dettes comme les charges de copropriété, les retards d’impôts, les pensions alimentaires, les factures impayées, etc.

L’avantage d’une telle opération tient au niveau de la bouffée d’oxygène qu’elle apporte à vos finances. Une fois le rachat effectué, vous n’avez plus affaire qu’à un seul prêt et donc à un seul interlocuteur. Ses mensualités sont relativement réduites, son taux plus compétitif et la durée de remboursement rééchelonnée. Les mensualités sont plus précisément calculées en fonction de votre capacité réelle de remboursement. En gérant une ligne unique de prêt, vous pouvez facilement restructurer votre situation financière et vous mettre à l’abri du surendettement qui débouche automatiquement sur le fichage FICP.

Votre taux d’endettement étant en l’occurrence réduit, vous avez la possibilité de donner un souffle nouveau à votre vie en finançant sereinement vos besoins en trésorerie. Bien avant de jouer la carte du regroupement de prêts, il est pertinent d’effectuer une simulation. Cette dernière vous offre un aperçu précis de votre nouvelle mensualité ainsi que de l’opération bancaire à effectuer. La simulation met un coup de projecteur aussi bien sur la faisabilité de votre projet que sur les différents avantages à la clé.

regroupement de prêts

Mettez sur pied un plan financier pour optimiser vos finances

La première étape consiste à vous fixer des objectifs financiers précis et temporellement définis, c’est-à-dire qui doivent être atteints dans un certain laps de temps. En guise d’exemple, vous pouvez vous fixer comme objectif l’acquisition d’un nouveau véhicule électrique d’ici à deux ans.

Dès que vos objectifs sont clairement définis, il est ensuite question de les décomposer en étapes mensuelles, trimestrielles, semestrielles ou annuelles. Si l’on reprend l’exemple de tout à l’heure, vous devez déterminer combien vous devrez économiser (chaque mois, tous les trois mois, tous les six mois ou chaque année) pour obtenir dans un délai de deux ans le montant dont vous aurez besoin pour vous procurer une voiture électrique.

Une bonne situation financière repose sur l’épargne

Quel que soit votre niveau de revenu, l’amélioration de votre situation financière passe inexorablement par la case épargne. Tous les mois, voire toutes les semaines, prenez l’habitude de mettre une portion de vos revenus sur un compte épargne adapté. Mais avant de sauter le pas, il est conseillé de définir préalablement votre capacité d’épargne. L’idée est effectivement de fixer le montant que vous pouvez mettre de côté mensuellement ou hebdomadairement.

Veillez cependant à ce que cette somme d’argent n’impacte en rien votre niveau de vie. Notez qu’aussi infime soit votre capacité d’épargne, le cumul des versements vous permettra d’avoir une somme particulièrement conséquente plus tard. Cela est d’autant plus le cas lorsque vous avez souscrit un compte rémunéré. N’hésitez surtout pas à inclure dans votre plan financier votre objectif d’épargne ainsi que la somme d’argent que vous êtes en mesure d’épargner.

D’autres pistes à suivre pour améliorer votre santé financière

Afin que vous puissiez accroître votre capacité financière et épargner davantage, pensez à annuler toutes les dépenses superflues. Avant chaque achat, ayez toujours le réflexe de vous demander si vous désirez acheter par obligation, par besoin ou par envie, puis agissez en conséquence. Il apparaît aussi plus opportun d’être toujours à l’affût des bons plans (coupons de réduction, codes de réduction, cashback, codes de parrainage…). Sachez que les échantillons gratuits constituent un bon moyen d’économiser sur certains produits.

Bien que vous ayez la possibilité de vous offrir des produits neufs, misez sur leur équivalent d’occasion. Acheter en seconde main, c’est vous permettre de faire des économies substantielles tout en devenant un acteur de l’économie circulaire. Pensez par ailleurs à diversifier vos sources de revenus pour ainsi viser l’indépendance financière.

Noter cet article