Comment choisir un lave verre professionnel ?

Comment choisir un lave verre professionnel ?

L’achat d’un matériel professionnel est un investissement, qui doit nous garantir un maximum d’efficacité et de durabilité. En fonction de nos besoins, le choix d’un lave verre professionnel doit répondre à certains critères spécifiques pour mieux optimiser les tâches quotidiennes. Qu’il s’agisse d’un lave verre professionnel à capot ou à ouverture frontal, voici les caractéristiques à scruter à l’avance, avant de dépenser votre argent.

Des critères précis pour des besoins précis 

Pour choisir le lave verre professionnel adéquat, il faut évaluer les exigences de votre activité professionnelle. Celui à ouverture frontal est réservé pour des restaurations qui oscillent entre 40 et 120 couverts alors que celui à capot couvre environ 100 à 300 couverts. Avec son système de glissement, les couverts y sont insérés plus facilement, tandis que pour ceux du frontal, l’insertion se fait manuellement. Tout d’abord, vous devez tenir compte des dimensions des paniers, leurs formes, leurs contenances et leurs épaisseurs respectives. La hauteur qui varie généralement entre 200 et 300 mm, conditionne la forme de verres susceptibles d’y être inséré. Sachant que cet appareil consomme une moyenne de deux litres d’eau chaude à chaque usage, la vérification de son taux de consommation d’énergie est recommandée, afin de vous éviter des factures salées. 

Ensuite, le canal d’évacuation des eaux peut être positionné de deux façons. Premièrement en dessous du sol. A ce niveau, l’installation d’une pompe de vidange n’est pas nécessaire, car le lave verre professionnel se trouve très haut. Deuxièmement, au-dessus du sol et cela nécessite la mise en place d’une pompe de vidange. Ici, le plan d’évacuation se trouve à l’intérieur du mur et cette position bloquera le passage de l’eau. En outre, l’inox est un matériau inoxydable, réputé pour sa capacité antirouille dans une zone fortement humidifiée. C’est la raison pour laquelle, il est recommandé d’opter soit pour un filtre tout en inox avec le pré filtre en plastique, soit pour un filtre en inox avec le pré filtre en inox.

La combinaison parfaite : efficace et économique

Les avancées technologiques offrent des options complémentaires pour un nettoyage optimal. Parmi ces options, nous avons l’osmoseur avec pour rôle de sécher les verres. Gagnez en temps et dites adieu aux casses involontaires avec ce gadget. Il est également conseillé d’intégrer l’adoucisseur d’eau qui agira comme un filtre, en présence d’une eau pleine de calcaire. En plus de cet avantage, cette option garantit une durabilité maximale à votre équipement, grâce à son action épurant et sa faible consommation d’énergie électrique.

4/5 - (1 vote)