Le Directeur commercial à temps partagé : qui est-ce et quelle est son utilité pour une entreprise ?

Le directeur commercial à temps partagé constitue un profil sûr pour bénéficier de l’expertise de ce cadre sans avoir à supporter de grandes dépenses.

Lorsqu’une entreprise souhaite réaliser de gros chiffres d’affaires alors que son équipe de ventes ne parvient pas à atteindre les objectifs fixés, elle n’a nul autre choix que celui de solliciter l’intervention d’un directeur commercial. Dans une telle situation, de nombreux chefs d’entreprises sont hésitants surtout si la charge de travail ne requiert pas d’embaucher à temps plein ce cadre supérieur. C’est à ce moment que le recours au directeur commercial à temps partagé devient nécessaire. Qui est ce professionnel et quelle est sa valeur ajoutée pour une entreprise ? Voici les détails !

Qu’entend-on par directeur commercial à temps partagé ?

Un directeur commercial à temps partagé exécute toutes les fonctions que tout professionnel possédant le même titre. Si son objectif consiste à optimiser la rentabilité et le chiffre d’affaires de l’entreprise pour laquelle il travaille, les missions de ce cadre tournent généralement autour de trois aspects.

Quelles sont les fonctions de ce cadre ?

Il y a le management des équipes et à ce niveau, le directeur commercial à temps partagé améliore l’organisation de l’équipe commerciale, anime et pilote celle-ci puis renforce la cohésion entre ses membres.

Nous avons aussi la stratégie commerciale et à propos de cette compétence, le rôle du Directeur commercial à temps partagé est d’assister les entreprises afin qu’elles définissent des objectifs. En fonction de ces derniers, il les aide à mettre en place un plan d’action et se sert de divers outils pour s’assurer que la stratégie instaurée évolue comme il le faut. 

Il y a également la formation et concernant cet aspect, le professionnel a pour mission de donner au jeune directeur toutes les compétences requises pour prendre la relève. Malgré ces points de similarité, il existe toutefois un élément qui fait la particularité de ce cadre supérieur.

Celui-ci concerne son mode d’intervention. En effet, vous devez comprendre que ce professionnel n’opère pas au sein de l’entreprise à temps plein. Sa durée, fréquence et nombre de jours d’intervention, c’est à l’entreprise qui l’a embauché d’en décider.

Le directeur commercial à temps partagé : pourquoi lui faire appel ?

Ce sont généralement les start-up qui sont friandes de la solution d’embaucher un directeur commercial à temps partagé, car elles ne disposent le plus souvent pas de moyens financiers suffisants pour recruter ce professionnel à l’interne.

Retenez toutefois que même les moyennes voire grandes entreprises peuvent se permettre de faire appel à ce cadre supérieur, car avec son travail à temps partagé, il est possible de s’épargner les obligations d’un contrat de travail puis de bénéficier dans le même temps d’une certaine flexibilité honoraire et financière.

En effet, vous devez voir le directeur commercial à temps partagé comme un prestataire de services et non comme un salarié. Compte tenu du fait qu’il ne sera pas comptabilisé dans l’effectif de votre personnel travaillant, vous n’avez pas à lui produire de contrat de travail.

Vous vous exonérez ainsi des diverses charges susceptibles de vous incomber en tant qu’employeur à savoir les avantages sociaux, les bulletins de salaire et les congés payés. Ce qui constitue une véritable valeur ajoutée pour votre trésorerie.

Tout ce que vous aurez à supporter, ce sera les honoraires de services du directeur commercial à temps partagé. Lorsque ce dernier aura atteint les objectifs que vous attendez de lui, la collaboration s’arrêtera et cette charge financière ne sera plus votre partition.

Malgré ce coût faible, vous pouvez vous rassurer d’avoir à votre disposition un professionnel au profil expérimenté.

Quel est le processus d’interventionnel du professionnel ?

Lorsque vous faites appel à un directeur commercial à temps partagé, sa première étape d’intervention sera de définir une stratégie. Précisons cependant qu’il va au prime abord effectuer un audit commercial.

Grâce à cette étude, il aura une meilleure connaissance du fonctionnement des équipes commerciales, de votre positionnement sur le marché, des forces et faiblesses de votre offre. Après quoi, il peut mettre en place son plan d’action commercial.

À ce niveau, il va en réalité établir une feuille de route qui va recenser les buts à atteindre et les opérations à effectuer pour concrétiser ces derniers. Une fois cette étape achevée, le directeur commercial va conduire l’action commerciale.

Comprenez qu’il va se servir d’outils opérationnels pour suivre ses actions et mesurer leur portée.

Le cadre doit-il intervenir à court ou long terme ?

Lorsque vous faites appel à un directeur commercial à temps partagé, le mieux serait de le laisser intervenir sur le long terme. Comprenez qu’avec peu de temps à sa disposition, il sera difficile pour ce cadre de comprendre et de s’adapter à l’environnement de votre entreprise.

De plus, rien ne garantit que l’entreprise n’aura plus tard à faire de nouveau face à une crise même si celle qui prévaut actuellement est déjà passée. Avec une collaboration sur le long terme, le directeur commercial à temps partagé étudie constamment la situation commerciale de l’entreprise.

Il aura alors un regard prévoyant sur celle-ci afin de vous éviter le pire. 

Noter cet article