Quel organisme peut se porter garant pour un logement ?

Plusieurs organismes (publics et privés) peuvent se porter garant pour votre logement lorsque vous êtes locataire. Chacun possède ses conditions. Nous vous présentons ces entités de caution locative.

Quel organisme peut se porter garant pour un logement ?

Trouver un logement en France peut être une tâche ardue, notamment pour ceux qui s’installent pour le travail ou les études. Cependant, plusieurs organismes offrent une assistance et garantissent un logement, afin de simplifier le processus et d’assurer votre tranquillité d’esprit. Le marché du logement français étant un véritable labyrinthe, il vaut mieux vous faire accompagner pour vous faciliter la vie. Nous examinons dans cet article cinq organismes clés qui peuvent se porter garant pour un logement en France.

Action logement et dispositif Visal

La garantie Visale est principalement mise en place par Action logement. Elle s’adresse aux jeunes locataires dont l’âge varie de 18 à 30 ans. De même, les salariés/employés des secteurs public et agricole gagnant moins de 1 500 € net/mois y sont concernés. Ce programme du gouvernement français vise à faciliter l’accès au logement locatif pour les personnes ne disposant d’aucune garantie financière. 

Le dispositif Visal se porte donc garant de la caution du logement des locataires, ce qui rassure les propriétaires. Il aide les bénéficiaires à obtenir un logement sans caution ni cosignataire importants. Pour bénéficier de cette garantie, les locataires doivent faire une demande sur le site Visale.fr.

Après examen des critères d’éligibilité, Action Logement délivre un visa certifié. 

Le document ou visa est ensuite présenté au futur bailleur qui signe avec Action Logement un contrat de garantie. Par ce contrat, Action logement assume la prise en charge des impayés de loyers et des charges pendant la durée du bail. Comment y accéder ? L’obtention de la garantie locative Visale est une procédure en ligne simple et gratuite. 

Elle se fait en quelques étapes, notamment :

  • Créez un compte : rendez-vous sur visale.fr et créez votre compte personnel ;
  • Remplir la fiche ou le formulaire Visal : remplissez le questionnaire, téléchargez les pièces justificatives nécessaires et envoyez votre demande ;
  • Recevoir son certificat : la réception du certificat d’éligibilité se fait dans un délai de 2 à 15 jours. Le certificat est également appelé « visa » ;
  • Vérifier les informations et/ou les détails du certificat : cela consiste à vérifier vos informations personnelles sur la période de validité du certificat et le montant du loyer garanti que vous devez confirmer ;
  • Impression du certificat : imprimez votre certificat et présentez-le à votre futur propriétaire avant de signer le bail.

N.B. Les propriétaires peuvent également obtenir leur propre certificat de garantie en se connectant à visale.fr.

VOIR AUSSI : Guide de la gestion locative à Toulouse : 7 conseils à suivre

La garantie « employeur »

Saviez-vous que votre employeur peut se porter garant de votre logement ? Ce service est généralement proposé par les grandes entreprises. Toutefois, il est essentiel d’examiner attentivement cette option et de comprendre les effets potentiels qu’elle pourrait avoir sur votre vie professionnelle. De nombreux employeurs en France reconnaissent l’importance d’aider leurs employés à trouver un logement convenable.

Certaines entreprises proposent une aide au logement dans le cadre de leur programme de réinstallation. Ce programme peut inclure des subventions, une aide à la recherche de logements locatifs ou même des options de logement d’entreprise.

Cette aide permet non seulement d’atténuer le stress lié à la recherche d’un logement. Elle favorise également la satisfaction et la fidélisation des employés.

Comment demander la garantie logement auprès de son employeur ?

Si les banques et les institutions financières proposent généralement des services de cautionnement, votre employeur peut adosser votre garantie de logement. Cette pratique est très répandue dans les grandes entreprises, car elle permet de fidéliser les employés et de promouvoir une culture d’entreprise forte. Les conditions de cet avantage peuvent varier considérablement d’une entreprise à l’autre. 

Souvent, la possibilité de demander un garant du logement n’est offerte qu’à certains employés. Il s’agit généralement de ceux qui répondent à des critères spécifiques. Toutefois, pour entamer la procédure, vous devez contacter le service du personnel ou des ressources humaines de votre entreprise. Il est conseillé de le faire de manière formelle, souvent en soumettant une demande écrite.

Bien que le fait d’avoir son employeur comme garant puisse être avantageux, sachez que cette démarche n’est pas sans conséquences. Cet arrangement peut créer une pression supplémentaire sur l’employé, qui devient financièrement responsable vis-à-vis de son employeur. En outre, cela peut compliquer les choses si l’employé décide de changer d’emploi, car la garantie peut limiter sa flexibilité.

VOIR AUSSI : 8 conseils pour obtenir un meilleur taux pour votre crédit immobilier

La caution de la banque

Les banques françaises proposent souvent des produits financiers adaptés aux besoins en matière de logement, notamment des services de garantie locative. Votre banque peut donc vous aider à garantir le loyer en vous portant garante d’un contrat de location. De ce fait, elle conserve une somme d’argent équivalente à deux ans de loyer sur un compte spécial, à titre de garantie bancaire. 

Si le locataire ne paie pas son loyer, la banque défalque le montant nécessaire dans ledit compte. L’argent ainsi défalqué est reversé au propriétaire. Cette opération se fait dès lors que la banque a été saisie de la défaillance. Toutefois, vous devez au préalable vérifier si votre établissement bancaire offre ce type de garantie. Il peut être avantageux d’utiliser ce service par l’intermédiaire de votre banque principale. Et pourquoi ?

Pour la simple raison que c’est là où vous détenez la plupart de vos actifs, car ils constituent un argument solide. Cela augmentera vos chances d’approbation de votre demande de cautionnement. Adressez-vous directement à votre conseiller bancaire pour obtenir plus d’informations sur la procédure d’obtentions, ainsi que les conditions exigibles.

Cependant, grâce à ces offres, les particuliers peuvent obtenir une garantie adossée à la banque qui répond aux exigences des propriétaires. Cela élimine par ailleurs le besoin de garants traditionnels ou de dépôts initiaux substantiels. En outre, les banques peuvent proposer des prêts ou des lignes de crédit spécialisés pour couvrir les dépôts de garantie. Elles couvrent également les dépenses initiales liées au logement, ce qui facilite encore le processus de domiciliation.

Les organismes privés de cautionnement 

Les organismes privés d’aide au logement et aux services de relocation jouent également un rôle important dans le cautionnement locatif en France. Ces organismes proposent une gamme de services. Elles vont de l’aide à la recherche d’un logement à des formules de relogement complètes adaptées aux besoins des personnes.

En tirant parti de leur expertise et de leur réseau, les organismes privés rationalisent le processus de recherche de logement.

De même, ces organismes négocient des conditions favorables avec les propriétaires et fournissent un soutien continu durant la période de location. Toutefois, il existe une liste assez bien fournie d’opérateurs et/ou d’organisations privés qui proposent ce type de services. En France, les locataires peuvent saisir des organismes tels que : 

  • Cautioneo ;
  • Wemind ;
  • Garantme, etc. 

Tous ces services de garants protègent les propriétaires contre les loyers impayés. Ces organisations aident les locataires à remplir les conditions requises pour obtenir un contrat de location en se portant garantes. L’offre de ces organismes s’étend très souvent à tous les professionnels du secteur public et privé. Même les professionnels du secteur libéral ou les indépendants ont la possibilité de bénéficier d’un cautionnement locatif. 

Toutefois, les conditions d’accès tiennent généralement compte de deux éléments clés : l’épargne/actif et les revenus. Certaines personnes peuvent avoir des revenus variables, mais démontrer un engagement fort en matière de gestion financière. Diverses formes de vérification de la solvabilité sont ainsi prises en compte. En règle générale, vos revenus doivent être supérieurs au montant du loyer, à moins que vous ne disposiez d’une épargne substantielle. 

Garant pour un logement

VOIR AUSSI : Tout savoir sur le prêt immobilier sans apport ou prêt à 110 %

La garantie FASTT

Le FASTT est un fonds d’action sociale destiné au travail temporaire. C’est un organisme ou une initiative conçue pour aider les temporaires à obtenir un logement locatif. En plus de servir de garant, le FASTT aide également ces travailleurs à obtenir une assurance habitation appropriée pour leur nouvelle résidence. Ce soutien global permet aux travailleurs temporaires de trouver plus facilement un logement stable et assuré.

Ce programme vise à instaurer la confiance entre les propriétaires et les locataires. Il s’agit particulièrement des travailleurs temporaires confrontés à des difficultés sociales ou financières. Grâce à cette initiative, les propriétaires peuvent accéder à une série d’avantages. Ils se résument très souvent aux garanties locatives, des services de médiation et une aide financière en cas de défaillance du locataire.

Toutefois, le processus d’obtention du FASTT est simple et efficace aussi bien pour le locataire que pour le propriétaire. Le bailleur doit signer un contrat de gestion avec le FASTT. De son côté, le locataire temporaire, après avoir rempli les critères d’éligibilité nécessaires, recevra un certificat confirmant sa crédibilité et sa fiabilité.

Rappelons que la situation financière des travailleurs temporaires est très mal perçue par les bailleurs et agences immobilières.

Par conséquent, il peut être difficile pour les personnes ayant un contrat de travail temporaire de trouver un logement., le programme FASTT a été initié pour régler ce problème. Cette initiative vise à améliorer les perspectives de logement des travailleurs temporaires en fournissant des garanties aux propriétaires et en atténuant les risques perçus.

Pour finir, les différents organismes mentionnés plus haut proposent des solutions pour garantir un logement décent en France. Les étudiants et les professionnels peuvent ainsi trouver un soutien, mieux une garantie pour se loger. Toutefois, certaines conditions relatives aux revenus et aux actifs des locataires sont à considérer avant d’obtenir une garantie locative. 

Noter cet article
Douglas Faure
Rédacteur spécialisé dans les domaines de l'entreprise et de la finance. Je vous aide à créer et faire fructifier votre business !