Né en 1939 à Belfort, de parents instituteurs. 

Il fait ses études supérieures à l'Institut d'Etudes Politiques de Paris, puis à l'E.N.A. (promotion de 1965). Entre-temps, il effectue son service militaire en Algérie. Il adhère à la S.F.I.O. en 1964.

En 1965, il est attaché commercial au ministère des Finances. La même année, il crée le C.E.R.E.S. (Centre d'études, de recherches et d'éducation socialistes).

En 1969, il est conseiller commercial à Djakarta (Indonésie) pendant quelques mois. Puis il revient à Paris, où il prend la direction de la Fédération socialiste de la capitale. Mais Alain Savary, qui dirige le nouveau Parti socialiste, le suspend de ses fonctions.

Au congrès d'Epinay de 1971, son rôle est déterminant dans la victoire de François Mitterrand : la motion qu'il présente, à la gauche du parti, rallie celle de Pierre Mauroy et de Gaston Defferre.

En 1972, secrétaire national du P.S., il dirige les commissions chargées d'élaborer le programme " Changer l'avenir " (nationalisations, autogestion, démocratisation de la société et décentralisation). Il contribue au programme commun de gouvernement, signé la même année avec le P.C.F. de Georges Marchais et le M.R.G. de Robert Fabre.

1973 : il est élu député de Belfort. Son courant devient minoritaire au sein du P.S. en 1975, puis rejoint la majorité du Parti en 1979 au congrès de Metz.

En mai 1981, il est nommé ministre de la Recherche scientifique et de la Technologie (ministre d'Etat) dans le gouvernement de Pierre Mauroy. Puis il est ministre de l'Industrie en 1982. Il quitte le gouvernement Mauroy en 1983.

1984 : il est nommé ministre de l'Education nationale dans le gouvernement de Laurent Fabius.
En 1988, il devient ministre de la Défense dans le gouvernement de Michel Rocard, mais il démissionne en janvier 1991, en désaccord avec les orientations de François Mitterrand dans la guerre du Golfe.

Il quitte le P.S. en 1993, pour fonder le M.D.C. (Mouvement des citoyens).
Il est ministre de l'Intérieur depuis 1997.

oOo