Changez de vie en devenant consultant indépendant !

Avec le développement croissant que connait le marché du consulting en France, de plus en plus de professionnels sont intéressés par le métier de consultant indépendant. Être son propre patron, choisir ses clients, fixer le montant de sa rémunération ou encore choisir de travailler de chez soi ou dans les locaux du client sont autant de raisons pour se lancer dans ce domaine. Toutefois, devenir consultant indépendant ne s’improvise pas.

Qu’est-ce qu’un consultant indépendant ?

Un consultant indépendant est un professionnel qui dispose de connaissances approfondies et d’une expertise avérée dans un domaine spécifique, et qui choisit librement de faire bénéficier de ces dernières à ses clients qui sont généralement des entreprises. De ce fait, il doit rechercher des contrats de missions à effectuer. En amont, il établit un devis de ses heures de travail (qui peuvent se faire depuis son bureau, ou au sein de l’entreprise), en plus du coût de sa prestation qu’il facture à l’entreprise qui l’a sollicité. En tant que consultant ou si vous êtes en portage salarial, vous pouvez contacter Oyesk ou une entreprise similaire pour obtenir de l’aide avec votre système de facturation.

La formation

Elle varie selon la spécialité. Mais il faut avoir un diplôme d’une grande école de commerce ou d’une école d’ingénieur. Plus votre niveau est élevé, plus vous posséderez d’outils pour assurer ce rôle. Il existe également des centres professionnels qui proposent des formations en consulting, notamment pour les personnes engagées dans un processus de reconversion professionnelle.

Enfin, vous trouverez sur le net des sites spécialisés qui accompagnent à la formation, puis à la recherche de missions.

Les qualités requises

Pour ce qui est des qualités humaines requises pour un tel poste, il faut citer la curiosité, un esprit analytique et une bonne réactivité. Un don pour la pédagogie est essentiel, de même que le sens de la négociation, la détermination, la patience, et un bon sens du contact et de la communication.

VOIR AUSSI : Meilleurs logiciels de facturation gratuit pour auto entrepreneur

Quelles sont ses missions ?

Le consultant indépendant est généralement sollicité pour aider à résoudre une problématique précise liée à son domaine d’expertise. De ce fait, il doit accomplir des tâches variées telles que :

  • l’établissement d’un devis d’honoraires et de temps de sa prestation
  • l’analyse des moyens techniques et humains mis à sa disposition
  • l’évaluation des problèmes
  • la proposition d’un plan stratégique de solutions adaptées
  • la mise en place des outils
  • le suivi de la mise en œuvre des solutions, etc.

Parallèlement à la gestion de ses missions, il doit prospecter pour trouver de nouveaux contrats. En effet, le salaire du consultant indépendant correspond aux honoraires perçus après la réalisation de ses missions. La fréquence et la nature de ses missions influencent donc ses revenus à long terme.

Comment devient-on consultant indépendant ?

Si vous disposez des compétences et qualités indispensables pour ce métier, vous pouvez procéder de deux manières pour vous mettre à votre compte. Vous pouvez créer une société ou exercer en tant que professionnel libéral. À ces deux possibilités s’ajoute celle du portage salarial qui est très souvent recommandée aux consultants indépendants.

Exercice de la fonction en tant que libéral

La profession de consultant indépendant n’étant pas réglementée, il est aisé de se mettre à son propre compte, en ouvrant un cabinet. Vous n’aurez ni obligation de diplôme à faire valoir ni inscription à un ordre professionnel à exécuter. Toutefois, trouver des missions dans ces circonstances n’est pas toujours facile, à moins d’accepter d’appartenir à un réseau de professionnels du consulting.

Créer son entreprise

Dans le cadre de la création d’une entreprise, le consultant indépendant a la possibilité d’opter pour les statuts juridiques de SARL, SAS, SASU, EIRL ou encore EURL. Il sera imposé fiscalement en fonction du statut choisi. Notez que chacun de ces statuts offre des avantages variés.

Si vous optez pour la création d’entreprise, il est recommandé de prendre conseil ou de se faire accompagner par un avocat fiscaliste ou tout autre professionnel, dans le choix de votre régime juridique. Ce dernier vous aidera aussi pour la rédaction des statuts de votre société, ainsi que pour l’accomplissement des formalités de création et d’immatriculation.

VOIR AUSSI : Comment devenir développeur web ou informatique freelance ?

Être consultant indépendant en portage salarial

Le portage salarial correspond à un engagement à travers lequel un salarié porté ayant un contrat de travail avec une entreprise de portage salarial effectue une prestation pour le compte d’entreprises clientes. Le consultant indépendant qui opte pour cette solution acquiert le statut de salarié porté.

En optant pour cette solution, le consultant continue à trouver ses clients, négocier le coût de sa prestation et facturer cette dernière, tout en étant salarié d’une entreprise. L’entreprise de portage salarial le rémunère en fonction des missions accomplies, après avoir effectué une retenue des commissions et autres frais liés à ce concept.

Pourquoi le portage salarial est-il recommandé aux consultants indépendants ?

Il s’agit d’une solution qui offre de nombreux avantages à ces derniers.

Une gestion administrative sous contrôle

L’entreprise de portage s’occupe de toutes vos tâches juridiques, administratives et comptables, vous laissant libre de vous concentrer sur votre mission et sur l’atteinte de vos objectifs.

Les avantages sociaux

En plus de la liberté de travailler comme bon vous semble, vous bénéficiez d’un salaire mensuel fixe, d’une assurance responsabilité civile et professionnelle, de la protection sociale, de la perception d’une allocation de chômage, de congés payés, du droit à la formation continue, etc. Vous disposez donc des avantages sociaux d’un salarié normal.

L’accès à un réseau de professionnels

Opter pour le portage salarial vous permet généralement d’accéder à un réseau de professionnels qui peut vous aider à développer votre activité. Cela passe aussi bien par l’accompagnement et les conseils que par la gestion de votre portefeuille client, ainsi que la mise en relation avec de potentiels futurs clients.

Quel que soit votre niveau d’expertise, vous trouverez facilement en ligne des sociétés de portage auprès desquelles vous engager. Nous vous recommandons de bien prendre connaissance de la convention de portage qui vous sera proposée avant de la signer. Celle-ci contient toutes les modalités liées à votre collaboration avec l’entreprise (les engagements de cette dernière envers vous vous ainsi que ceux que vous prenez envers elle). Par votre signature, vous autorisez l’entreprise de portage à s’occuper de votre gestion juridique, administrative et sociale.