Collectivités : l’importance du suivi énergétique

Avec la transition énergétique amorcée dans la plupart des secteurs, professionnels, particuliers et collectivités sont invités à optimiser leurs dépenses énergétiques. Pour ce faire, le suivi de leur consommation est primordial. Cela est particulièrement vrai pour les collectivités qui gèrent un grand nombre de bâtiments. Peu compris ou parfois ignoré, découvrez sans plus tarder les enjeux du suivi énergétique pour les collectivités.

Les problématiques liées au management de l’énergie au sein des collectivités

Les collectivités prennent habituellement en charge la gestion énergétique de l’ensemble des bâtiments qu’elles exploitent. Les usages et les performances relatives à l’utilisation de l’énergie y sont relativement disparates, ce qui n’est pas de nature à leur faciliter la tâche. Certains bâtiments, à l’instar des établissements scolaires, n’ont par exemple que des besoins simples comme le chauffage ou l’éclairage. D’autres sites ont en revanche des usages énergétiques relativement complexes. Dans un musée par exemple, il est impératif qu’un traitement de l’humidité, de la température et de l’air soient effectués au quotidien. Il en est de même pour les crèches où la législation impose la surveillance de la qualité de l’air intérieur.

De plus, les usages ne sont pas les seuls éléments qui diffèrent d’un bâtiment à l’autre. Les collectivités doivent également maîtriser et entretenir les installations techniques qui peuvent énormément fluctuer d’un type de construction à un autre (pompes à chaleur, chaufferie, etc.).

Le logiciel de suivi énergétique, un atout de taille pour les collectivités

Une solution de management des performances énergétiques d’une collectivité est loin d’être un luxe, mais bel et bien une véritable nécessité. En effet, avec des réglementations de plus en plus strictes, le coût de l’énergie au plus haut et son corollaire (les factures énergétiques qui augmentent), l’amélioration des performances passe impérativement par un meilleur suivi des consommations.

Dans cette optique, utiliser un logiciel de suivi énergétique peut être salvateur pour mettre en place une meilleure gestion de la performance énergétique. Ce logiciel vous permettra d’avoir une idée précise de votre patrimoine et de ses performances. Il vous aidera ainsi à découvrir aisément les points forts et les points faibles de vos installations. Cela vous permettra de définir les axes d’amélioration possible et de cibler efficacement et de prioriser les actions à mener.

Un logiciel de suivi énergétique dispose d’une multitude de fonctionnalités qui vous permettent notamment de :

  • collecter des données multi fluides (eau, gaz, électricité, air comprimé…) et multi sites,
  • analyser et visualiser en quelques gestes votre consommation énergétique,
  • suivre en temps réel l’évolution de la consommation,
  • planifier des actions dans une perspective de management de l’énergie,
  • avoir un aperçu général de votre situation énergétique (part relative des équipements ou des différentes énergies consommées).

Ainsi, avec un outil de suivi énergétique, toutes vos données sont centralisées, ce qui permet un meilleur pilotage de votre consommation. Il en résulte un gain de temps notable dans le traitement des informations. Évaluations des coûts, prédictions et rapports personnalisés, tout est mis en place pour faciliter votre suivi. De même, avec les outils de reporting et d’alerte sur les dérives ou dépassements constatés, vous pouvez mieux organiser le suivi des actions à mener et vous assurer de leur efficacité.

Par ailleurs, pour le choix de votre solution logicielle de suivi énergétique, nous vous recommandons de prendre en considération un certain nombre de critères. Si les offres disponibles sont plutôt fournies, on observe une grande disparité dans leur qualité. Ainsi, assurez-vous que celle que vous choisirez dispose de toutes les fonctionnalités pratiques énoncées plus haut. Mieux encore, optez pour une solution qui vous permet de bénéficier réellement d’un accompagnement humain à travers une équipe d’experts en énergie. Celle-ci pourra vous faire profiter de son expérience et vous conseiller efficacement. À l’heure où la digitalisation des entreprises est désormais effective, il est nécessaire pour les collectivités de numériser une partie de ses services également, et d’adopter un outil numérique de suivi énergétique.

Logiciel suivi énergétique

Des cas concrets d’économies d’énergie

La réalisation d’un suivi pour les collectivités est-elle véritablement utile ? Elle participe effectivement à la réduction de vos dépenses énergétiques, ce qui se traduit par des économies budgétaires. C’est par exemple la conclusion d’une étude réalisée au sein de 15 petites communes (moins de 8000 habitants) par l’ALEC (agence locale de l’énergie et du climat) de Grenoble. Cette agence a réalisé un suivi énergétique pour ces communes et les résultats sont pour le moins probants. Les consommations moyennes d’énergie ont en effet enregistré une chute de près de 9 % entre 2005 et 2010.

Plus surprenante, cette baisse a été notée malgré l’évolution du patrimoine, auquel se sont ajoutés de nouveaux équipements. D’après les estimations, sans ces actions d’économie d’énergie menées, et en supposant que les consommations soient restées stables au cours de cette période, la facture énergétique globale en 2010 aurait connu une hausse de 900 000 euros !

L’alignement sur la politique de transition énergétique du gouvernement

Difficile de parler de politique de développement durable sans mentionner la transition énergétique qui en est un axe majeur. Elle consiste essentiellement à mettre en œuvre des pratiques responsables et innovantes qui permettront de réduire les dépenses énergétiques. Elle se traduit également par la diversification des sources d’énergie et la promotion des énergies renouvelables.

Les collectivités locales ou territoriales ont un rôle déterminant à jouer dans cette transition énergétique. Et pour cause, avec ses 380 millions de m², le parc public représente à lui seul 37 % du parc national de bâtiments à usage tertiaire. De même, selon un rapport publié par l’ADEME en 2019, la consommation électrique du patrimoine géré par les collectivités s’élève à 40 TWh, soit 14 % de la consommation d’énergie du tertiaire, pour un coût estimé à 3,9 milliards d’euros. Ces dépenses sont principalement liées aux bâtiments qui représentent le plus grand poste de consommation (75 %).

Il est donc essentiel de réduire la consommation énergétique de ce grand parc, et par la même occasion, d’améliorer le confort au sein de ces bâtiments. C’est d’ailleurs la raison d’être de la loi ELAN qui concerne tous les bâtiments tertiaires de plus de 1000 m². Elle vise d’ici l’an 2050 une réduction de 60 % de la consommation des immeubles concernés (par rapport à 2010).

Pour vous aligner sur ces objectifs en tant que collectivité, la responsabilité vous incombe de mettre en place des actions. Au nombre de celles-ci figure en première place le suivi énergétique des bâtiments dont vous avez la charge. Après quoi, la mise en place d’une politique de rénovation et d’adoption d’énergies renouvelables vous permettra à terme de jouer au mieux votre partition dans la transition énergétique.

transition énergétique collectivités

Meilleur suivi énergétique du patrimoine : les labels et certifications pour les collectivités engagées

Des labels et certifications sont disponibles pour aider les collectivités qui souhaitent s’engager dans une politique énergétique efficace pour mieux structurer leur démarche. C’est par exemple le cas du label Cit’ergie® et de la certification Iso 50001.

Le label Cit’ergie®

Porté par l’ADEME, Cit’ergie® est un label européen destiné aux collectivités locales qui ont à cœur l’amélioration de leur politique d’énergie durable. Il vient récompenser pour une période de quatre ans le processus de management de la qualité de la politique climatique et énergétique d’une collectivité. Si vous souhaitez entrer dans cette démarche, vous bénéficiez d’un accompagnement tout au long du processus de la part d’un conseiller Cit’ergie®. Celui-ci est choisi parmi une liste des meilleurs conseillers accrédités par l’ADEME. Son rôle est primordial et il est présent à toutes les étapes clés de la démarche.

La certification Iso 50001

L’Iso 50001 est une norme internationale dont l’application est volontaire. Son objectif est d’aider les organismes du secteur privé comme public à optimiser la gestion de l’énergie. Bien évidemment, cela concerne aussi les collectivités. Cette certification nécessite en amont la définition au sein de l’organisme de tous les services ou activités qui seront concernés par la démarche. De même, une politique énergétique ainsi qu’un plan d’action opérationnel doivent être définis. L’obtention de la certification Iso 50001 est très bénéfique pour l’image de la collectivité.

Noter cet article