Entreprises : comment réduire votre budget énergétique ?

La consommation énergétique fait partie des postes de dépenses qu'il est désormais nécessaire de revoir dans l'entreprise, à l'heure où les préoccupations en termes de performance énergétique et écologiques sont au cœur de nos préoccupations.
réduire le budget énergétique de son entreprise

L’état des lieux de leur consommation d’énergie souligne l’importance pour les entreprises de prendre des mesures pour réduire l’énergie utilisée sur leurs sites. Cette démarche est essentielle avant tout pour démontrer la participation active de l’organisation dans la réduction de son impact environnemental et la lutte contre le réchauffement climatique, à son échelle. Il s’agit aussi de mieux contrôler la consommation énergétique afin de réduire le budget qui y est consacré en adoptant les mesures adéquates.

Ce sont autant d’objectifs qui permettent à l’entreprise de rester compétitive et pour lesquels il est donc nécessaire de prioriser les actions. Mais comment réduire le budget énergétique de l’entreprise ? Quelles sont les solutions à adopter afin de consommer l’énergie de manière plus responsable dans les locaux professionnels ? Focus sur les solutions à mettre en œuvre pour la réduction des dépenses énergétiques dans l’entreprise.

Procéder à l’évaluation de la performance énergétique des sites de l’entreprise

La première étape d’une meilleure gestion de la consommation énergétique de l’entreprise consiste à évaluer sa performance énergétique. Cette évaluation permet de constater les éventuelles surconsommations d’énergie au niveau des différents postes énergétiques tels que le chauffage, l’éclairage, la climatisation, etc. Elle sert ensuite à déterminer les axes d’amélioration possibles et notamment les économies d’énergie qui peuvent être envisagées. Enfin, ce diagnostic est utile pour estimer le coût des améliorations qui s’imposeront pour optimiser la consommation d’énergie.

Attention, il est important de préciser que la réalisation de l’audit énergétique est une obligation dès 250 salariés dans l’entreprise depuis l’année 2015. Il doit ensuite être renouvelé tous les 4 ans.

Enfin, l’entreprise peut aussi envisager de réaliser un audit énergétique dans le cadre de diagnostics énergétiques. Un bureau d’étude spécialiste en conseil en performance énergétique sera à même de vous accompagner dans cette démarche, en vous proposant différentes études, du COE à l’audit approfondi dans les bâtiments publics, tertiaires et les industries. Ces différentes études menées seront conformes au cahier des charges de l’ADEME, mais aussi à la norme NF En 16247. Grâce à leurs analyses sur plusieurs années de vos données énergétiques en entreprise et à l’analyse technique des installations existantes, les professionnels pourront définir des préconisations d’amélioration, des programmes de travaux optimaux, mais aussi vous accompagner dans l’analyse financière des travaux pour vous permettre éventuellement d’obtenir des subventions, financements…

Quel que soit le type d’audit envisagé, l’entreprise doit obligatoirement en confier la réalisation à un professionnel tel que Geo Énergie & Services qui dispose de l’expertise dans la mesure et le suivi des indicateurs de performance énergétique dans les entreprises et dans les industries. Il sera plus à même de trouver les solutions d’amélioration pertinentes en fonction des besoins et de la situation de l’entreprise.

évaluation de la performance énergétique de l'entreprise

Se faire accompagner par un expert

La mise en œuvre des actions d’amélioration de l’efficacité énergétique est l’étape qui suit celle de l’évaluation. Elle implique de nombreuses tâches qui portent entre autres sur : la gestion des ressources, l’étude de faisabilité, l’analyse structurelle et la mise en œuvre des travaux.

En plus d‘être particulièrement chronophage, elle nécessite une expertise technique propre aux ingénieurs, d’où la nécessité de se faire accompagner par ces derniers.

Engager un expert en ingénierie technique, c’est s’assurer d’obtenir des résultats concrets dans le but de réduire la consommation d’électricité en entreprise. Pour une bonne gestion des dépenses en énergie, on peut citer différents leviers d’action : indépendance énergétique, réduction des dépenses, diminution de l’empreinte environnementale, etc.

Il intervient dans toutes les étapes de l’évaluation jusqu’ au suivi des travaux de rénovation, en procédant aux diagnostics, en établissant le cahier des charges, en réalisant les chiffrages et les estimations financières, etc.

Réaliser un suivi des consommations de l’entreprise

La mise en œuvre des actions d’amélioration énergétique permet de réaliser entre 30 et 50% d’économie d’énergie dans le bâtiment professionnel, mais à condition de procéder au suivi des consommations.

Grâce au suivi, il devient donc plus aisé de s’informer à propos des dépenses énergétiques de l’entreprise et de leur pertinence par rapport à la consommation réelle à travers des indicateurs de performance. Celui-ci détaille le diagnostic de comptage de l’électricité, du fioul, du gaz, etc. consommé, la mise en place de l’infrastructure de comptage et la mise en œuvre du programme d’optimisation du plan de comptage.

À noter que le suivi des consommations d’énergie peut être réalisé au moyen d’un logiciel spécialisé incluant des outils de gestion, de suivi de la consommation dans les différents sites ainsi que les données relatives à la facture énergétique… Les fonctionnalités prévues dans le logiciel dépendront de l’éditeur.

Revoir les contrats d’énergie

Il peut être judicieux de revoir les termes du contrat d’énergie souscrit avec les fournisseurs dans une optique de faire baisser la facture. Tout dirigeant d’entreprise doit savoir que ce type de contrat doit être déterminé en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise (celui de privilégier l’énergie verte par exemple) mais aussi sur la base d’autres paramètres comme : les contraintes budgétaires et le type de consommation utilisé ainsi que ses variations.

Avec le développement des activités de l’entreprise, il peut être probable que le contrat actuel ne soit plus adapté, d’où l’importance de le revoir et de changer d’offre ou de fournisseur si besoin.

Installer des systèmes de surveillance d’équipements techniques

Les principaux postes de dépense énergétique du bâtiment étant la climatisation, l’éclairage, le chauffage et l’électricité, il peut être utile de programmer leur fonctionnement afin de mieux l’adapter aux habitudes d’utilisation.

Il existe à l’heure actuelle des systèmes de surveillance qui permettent justement d’optimiser l’utilisation de ces équipements techniques. Il est possible par exemple de programmer l’allumage du chauffage ou de l’éclairage en fonction de la présence de personnes dans les bureaux et dans le même temps d’éteindre automatiquement la nuit et pendant le week-end.

Réduire les dépenses grâce à un équipement performant

L’efficacité énergétique du bâtiment énergétique passe par différentes actions comme l’utilisation d’appareils moins énergivores. Même si pour certaines entreprises, se rééquiper entièrement représente un investissement notable, il peut être rentabilisé au niveau de la facture en permettant de profiter d’économies substantielles sur la facture d’énergie.

Ainsi, il est possible par exemple de remplacer tous les postes fixes par des ordinateurs portables, qui sont nettement moins énergivores. Pour ce qui est du financement du matériel, des solutions telles que le leasing facilitent l’acquisition notamment pour les petites et les moyennes structures dont le budget est restreint.

L’entreprise peut aussi procéder à des changements simples comme le remplacement des spots halogènes par des ampoules LED, des ampoules simples par des ampoules basse consommation de classe A, l’abaissement de la température de 1°C (jusqu’à 7% d’économie sur la facture du chauffage !)…

Réduire les dépenses d'énergie en entreprise

Instaurer des bonnes pratiques

Faire des économies sur la facture énergétique passe aussi par des petits gestes à adopter au quotidien afin de mieux utiliser l’énergie. Dans ce cadre, les collaborateurs doivent être mobilisés dans l’adoption des gestes responsables dans l’entreprise. D’ailleurs, leur implication compte pour beaucoup dans la réussite de la démarche de réduction de la consommation énergétique.

Cela consiste par exemple à privilégier la lumière naturelle en journée et donc éviter d’allumer des ampoules tant que le soleil n’est pas couché ou sauf absolue nécessité. À noter que cette habitude est plus facile à adopter dès lors que les postes de travail se trouvent à proximité des fenêtres.

Les collaborateurs peuvent également être éduqués à toujours éteindre les appareils lorsqu’ils ne sont pas utilisés. En effet, la mise en veille est une habitude que beaucoup continuent à perpétrer et qui pourtant, est source de dépense énergétique importante. Ainsi, des écriteaux peuvent servir à rappeler l’importance de toujours débrancher les appareils après utilisation.

De simples gestes comme le fait de fermer en partie les volets lorsqu’il fait chaud et inversement en hiver constitue un moyen de réduire l’utilisation du chauffage et de la climatisation. L’ADEME prévoit d’autres astuces à appliquer dans cet article.

Rate this post