Le compte à terme est-il un placement financier vraiment intéressant ?

Le compte à terme est une bonne solution pour faire fructifier de l'argent. Ce produit d'épargne cumule de nombreux avantages dont un rendement assuré.
compte à terme

Le compte à terme est un moyen sûr d’économiser et de faire fructifier de l’argent. Son principe consiste à placer une somme d’argent pour une durée déterminée permettant d’obtenir une rémunération attractive fixée à la souscription. Mais le compte à terme, qu’est-ce que c’est au juste ? Comment cela fonctionne ? Et quels sont ses réels avantages ?

CAT, c’est quoi en épargne ?

Le compte à terme ou CAT fait partie de la famille des comptes de dépôt à terme. C’est un compte épargne qui se caractérise par un placement financier à court ou à moyen terme. Concrètement, cela revient à prêter de l’argent à la banque sur un horizon de temps limité en vue de profiter d’un rendement attractif et sécurisé tout au long de la durée du placement. Le montant de celui-ci est défini au moment de la signature du contrat. Le taux d’intérêt peut être fixe, progressif ou renouvelable.

Pourquoi ouvrir un compte à terme ?

La fructification du capital est au centre des préoccupations de nombreuses personnes. Souvent, les conseillers financiers orientent vers la souscription d’un CAT pour épargner et rentabiliser son argent. En effet, ouvrir un compte à terme présente de multiples avantages. Tout d’abord, vous êtes libres de choisir le montant de dépôt et la durée du blocage du placement financier. Cette dernière peut aller de quelques mois à quelques années. Généralement, les taux d’intérêt des CAT sont plus attractifs que ceux des comptes épargne disponibles dont le Livret A. Tous ces éléments sont définis à la souscription. En ouvrant un compte à terme, vous connaîtrez dès la signature du contrat la somme que vous toucherez en fin de période.

compte à terme : placement financier

Quels sont les différents types de comptes à terme ?

De nombreux types de comptes à terme existent. Ils diffèrent selon le taux d’intérêt. Pour les comptes à terme à taux fixe, par exemple, le taux d’intérêt est fixé et connu en début de contrat. Les comptes à terme à taux progressif, par contre, le taux de rémunération augmente tous les trimestres, tous les semestres ou tous les ans selon l’établissement. De ce fait, les comptes à terme à taux progressif vous font bénéficier d’une rémunération croissante avec la durée du placement. Par contre, le taux d’intérêt est indexé sur un taux de marché ou sur le taux des OAT (Obligations Assimilables du Trésor) pour les CAT à taux variable.

Comment fonctionnent les comptes à terme ?

Placements financiers sécurisés, les comptes à terme sont garantis par le Fonds de Garantie des Dépôts et de Résolution. Celui-ci indemnise les dépôts jusqu’à hauteur de 100 000 euros par déposant et par établissement. Le risque de perte de capital investi est ainsi nul. Le versement des liquidités se fait en une seule fois au moment l’ouverture du compte et la durée de placement minimale est de 1 mois. Le rendement des comptes à terme est plus élevé que celui des livrets et dépend de la durée du placement.

Comment se déroule le calcul des intérêts du CAT ?

La méthode de calcul des intérêts d’un compte à terme varie selon les établissements et les éventuels versements d’intérêts périodiques. Généralement, les établissements utilisent les formules du taux nominal ou actuariel pour calculer les intérêts des comptes à terme. L’acquisition de ces derniers dépend du type de CAT souscrit. Dans le cas d’un CAT à taux progressif trimestriel, par exemple, les intérêts sont acquis nets de prélèvements sociaux et d’impôts. Ils viennent alors s’ajouter à votre capital pour générer eux-mêmes des intérêts. Vous pouvez prendre votre rémunération en fin de période du contrat ou bien à la clôture du compte à terme.

Qu’en est-il des fiscalités ?

Il est important de noter que les intérêts du CAT sont imposés au prélèvement forfaitaire unique ou flat tax. Le taux, par défaut, est de 30 %. Celui-ci est constitué des prélèvements sociaux (17,2%) et d’un taux fixe de 12,8 % de l’impôt sur le revenu. Toutefois, il est possible de choisir le barème progressif de l’impôt sur le revenu pour la déclaration des gains. Ainsi, une partie de la CSG sera déductible. Cette technique de défiscalisation vous permettra de réduire vos impôts en vous acquittant des 17,2 % des prélèvements sociaux et autre.

Comment ouvrir un compte à terme ?

Une somme minimale est demandée par la banque au moment de la souscription. Le virement de l’ouverture s’effectue exclusivement en une seule fois et ne peut être renouvelé. De plus, aucun frais d’ouverture, de gestion et de clôture ne vous seront demandés. Aujourd’hui, il est possible d’ouvrir un compte à terme sur un livret d’épargne en ligne. Pour cela, il suffit de remplir un formulaire de souscription dédié.

VOIR AUSSI : Stratégie de trading : comprendre les méthodes gagnantes du trader

Est-il possible de récupérer son argent avant sur un CAT ?

Notons que le principe du CAT est de bloquer une somme d’argent placée pour une durée fixe. Le retrait anticipé d’une partie ou de la totalité du capital avant la date définie lors de la souscription peut donc faire l’objet de pénalités. Par exemple, la rémunération peut être annulée si le retrait se fait dès le premier mois de placement. Des pénalités dissuasives peuvent éventuellement être appliquées. Cela peut impliquer une minoration du taux d’intérêt contractuel, une facturation de frais de résiliation forfaitaires, etc.

Comment clôturer un compte à terme ?

Vous pouvez mettre fin à la Convention de Compte à Terme à tout moment. Pour cela, vous devez tout simplement faire une demande écrite avec accusé de réception de résiliation du compte auprès de votre banque. L’envoi de la lettre peut se faire par courrier postal ou par mail selon l’établissement.

La souscription d’un compte à terme est une bonne solution pour épargner de l’argent de façon sécurisée afin de générer un rendement stable et attrayant. C’est un investissement à considérer avec attention, car le retrait anticipé de l’argent placé avant la date convenue est susceptible d’engendrer quelques désagréments. Le mieux est donc d’évaluer en amont vos besoins et votre budget alloué avant de vous lancer dans ce projet.