Défiscalisation : 4 conseils pour réduire vos impôts

Si vous payez trop d'impôts à votre goût, sachez qu'il existe des astuces parfaitement légales pour défiscaliser et ainsi augmenter vos revenus nets. Voici 4 conseils défiscalisation pour vous aider !
défiscalisation réduire impôts

La défiscalisation désigne les dispositions légales permettant d’obtenir une réduction des obligations fiscales. Elle permet, entre autres, de réduire les impôts en contrepartie d’un investissement financier ou immobilier. Encadrée par plusieurs lois, la défiscalisation ne cesse d’évoluer suivant les préoccupations et orientations stratégiques et politiques de l’État.

Identifier les dispositifs de défiscalisation qui vous conviennent

Il n’existe pas de mauvais dispositifs de défiscalisation, mais chacun doit identifier ceux qui correspondent le mieux à sa situation patrimoniale et personnelle pour choisir le sien. Si certains dispositifs comme l’assurance ou le PEA intéressent particulièrement les investisseurs, d’autres présentent un intérêt non systématique. Un épargnant ordinaire peut avoir des difficultés à identifier et à choisir les dispositifs de défiscalisation les mieux adaptés à sa situation privée et patrimoniale. Dans ce cas, il est fortement recommandé de consulter un conseiller en gestion de patrimoine ou conseiller financier pour vous aider dans vos prises de décisions. Aujourd’hui, il existe plein de possibilités pour défiscaliser.

Utiliser les produits d’épargne

La défiscalisation sur les produits d’épargne est une bonne solution pour réduire les impôts. Les avantages fiscaux de l’assurance-vie sont nombreux et non négligeables. Les gains ne sont pas imposables tout au long de la durée de vie du contrat. Vous bénéficierez également d’intéressants taux et d’abattements fiscaux en fonction de l’âge du contrat et des dates de versements. Quant au PER, il vous permet de constituer une épargne défiscalisée pour la retraite. Le Plan d’Épargne Retraite se décline en plusieurs plans, mais chacun permet la déduction et l’exonération.

comment défiscaliser ?

Choisir l’immobilier pour défiscaliser

Investir dans l’immobilier est également un bon moyen pour défiscaliser légalement et ainsi réduire les impôts sur le revenu. Avec la loi Pinel, vous profiterez d’une réduction d’impôt de 12 à 21 % selon le prix d’investissement. Cela se produit généralement après l’acquisition d’un bien neuf et de sa mise en location comme résidence principale non meublée durant une durée de 6 à 12 ans. En revanche, la loi Girardin vous permet de réduire vos impôts par le biais d’investissements dans un bien immobilier neuf dans les DOM-TOM. Le taux de réduction peut aller de 18 à 48 % du prix d’investissement.

Miser sur les placements financiers

Certains épargnants choisissent de miser sur des placements variés pour défiscaliser. C’est une solution intéressante. L’investissement en PME, par exemple, vous offre la possibilité de diminuer les impôts de 18 % de la somme investie. Cette déduction peut être plafonnée à 9000 euros par personne dans le foyer fiscal. Vous pouvez également placer votre argent dans un groupement foncier forestier ou viticole. Cela vous permettra de diminuer les impôts de 18 %. Par ailleurs, sachez que l’investissement dans les Entreprises Solidaires d’Utilité est déductible d’impôts.

Avant d’entreprendre toute démarche de défiscalisation, il est important de bien évaluer votre situation patrimoniale et personnelle. Cela vous permettra de connaître les dispositifs les mieux adaptés à vos besoins et de placer votre argent à bon escient. Avant d’investir dans quoi que ce soit, analysez scrupuleusement les offres pour éviter les escroqueries. L’idéal est de faire appel à un conseiller financier pour vous accompagner et vous assister dans chacune de vos démarches. Cela vous évitera les ennuis potentiels.