Métiers du bois : quelle est la différence entre ébéniste, menuisier et charpentier ?

Il existe plusieurs artisans spécialisés dans le secteur du bois. Parmi ceux-ci, vous avez l’ébéniste, le menuisier et le charpentier. Voici la différence entre ces 3 métiers.

Métiers du bois : différence entre ébéniste, menuisier et charpentier

Les métiers du bois sont semblables et il n’est pas facile de les distinguer même s’ils ont de nombreuses différences. Il n’est pas rare de faire la confusion entre un menuisier, un ébéniste et un charpentier. Toutefois, ces métiers sont différents, car le menuisier se charge des ouvertures et de l’agencement, l’ébéniste est chargé de créer et de réparer les meubles. Quant au charpentier, il se charge de la structure du bâtiment. Voici toutes les informations pour faire la différence entre ces différents métiers du bois.

Ébéniste : l’artisan d’art des métiers du bois

L’ébéniste est l’artisan d’art des métiers du bois. S’il est appelé ainsi à l’origine, c’est parce qu’il s’occupe des bois précieux et exotiques. Ces derniers sont appelés ébènes et sont utilisés depuis l’antiquité. Au moyen-âge, le travail de ces bois était confié à des professionnels extrêmement soigneux et dotés de talents artistiques reconnus. Il s’agissait de ne pas gâcher une matière première au coût très élevé.

Ébéniste : l’artisan d’art des métiers du bois

Autrefois, ces professionnels se spécialisaient dans la conception de meubles ouvragés. Aujourd’hui, il s’agit de professionnels spécialisés dans la création et la réparation de meubles.

En ce qui concerne leurs missions, il faut dire qu’elles sont multiples. Ils doivent choisir le style et les ornements de la réalisation sans oublier le bois. Ils s’occupent également de la réalisation des croquis avec différents outils et logiciels. De plus, ils ont pour mission la restauration des meubles anciens en tenant compte des techniques de l’époque.

Par ailleurs, l’ébéniste peut travailler en collaboration avec des architectes d’intérieur ou encore des designers. À la différence de la menuiserie, son métier est moins marqué par la dimension unitaire. Il s’agit d’un artisan qui est en mesure de pratiquer la marqueterie. Pour ceux qui le savent, c’est l’art d’assembler des pièces de bois d’essences et de tons différents dans le but de faire des dessins et des motifs.

Par ailleurs, pour devenir ébéniste, plusieurs formations sont possibles. Dès la fin de la 3e, vous pouvez faire un CAP Arts du bois option marqueteur, un CAP Dessinateur industriel d’ameublement ou un CAP Ébéniste. Après le bac, un BMA Ébéniste et un BTM Ébéniste sont envisageables.

Si vous avez un niveau Bac+2, vous pouvez opter pour un DMA Arts de l’habitat option décors et mobiliers. Un DN MADE Diplôme national des métiers d’art et du design mention objet ou encore un DN MADE Diplôme national des métiers d’art et du design mention patrimoine conviennent à ceux qui ont un bac+3. L’idéal est de suivre une formation professionnelle spécialisée avec une phase d’alternance dans une ébénisterie pour apprendre le métier avec des ébénistes professionnels en activité.

La bonne nouvelle est que ébéniste est un métier de l’artisanat très recherché en France donc vous n’aurez pas de mal à trouver un emploi. Pour un meilleur salaire, vous pouvez aussi devenir indépendant et monter votre propre atelier.

VOIR AUSSI : Assurance décennale : quelle couverture pour l’artisan du bâtiment ?

Menuisier : le pro des portes, fenêtres et boiseries dans le bâtiment

Le menuisier est l’artisan qui s’occupe de la conception et de la pose des portes, des fenêtres et des escaliers. Les menuisiers participent donc à la construction d’une maison et prennent aussi en charge l’agencement. En plus de cela, cet artisan se charge de la création et de la pose de cuisine, de salle de bain, et bien plus encore. Il s’occupe des agencements en général à l’image des placards.

Menuisier : le pro des portes, fenêtres et boiseries dans le bâtiment

À noter que le métier de menuisier a connu une évolution de même que les matériaux utilisés. Ce professionnel pose donc des menuiseries en PVC ou en aluminium.

Il s’agit d’un artisan du bâtiment qui conçoit des éléments de second œuvre. Il fait des meubles sur mesure en vue de répondre aux exigences techniques qu’impose le projet. Il intervient également dans la pose de différents équipements de type charnière meuble ou fenêtre et met de ce fait en avant son travail du bois. Le menuisier a plusieurs missions à savoir :

  • la conception et la réalisation des plans en utilisant des techniques de dessin industriel,
  • la découpe des différentes pièces de la création grâce à une machine-outil,
  • la pose des réalisations sur le chantier en coordination avec les autres professionnels.

En outre, il doit avoir certaines qualités, dont un bon sens de la représentation géométrique, de l’esthétique et une bonne compréhension des volumes et de l‘espace.

Pour devenir menuisier, plusieurs formations sont possibles. Dès la 3e, vous pouvez opter pour un CAP Arts du bois option marqueteur, un CAP Arts du bois option tourneur, un CAP Menuisier en sièges ou un CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement.

Après le bac, vous pouvez faire un Bac pro Technicien constructeur bois, un Bac pro Technicien de fabrication bois et matériaux associés, un Bac pro Technicien menuisier-agenceur ou un BP Menuisier. Enfin, pour un niveau Bac+2, il est possible de faire un BTS.

VOIR AUSSI : Artisan du bâtiment BTP : 6 raisons d’opter pour un logiciel de facturation

Charpentier : le technicien des grandes constructions de bois

Il s’agit du métier père de tous les autres métiers. En effet, le charpentier se charge de la création de la structure du bâtiment. Il peut s’agir d’un bateau, d’une charpente ou d’une maison bois. Il travaille les structures globales ou encore les pièces de bois de grande dimension.

Charpentier : le technicien des grandes constructions de bois

Vous pouvez le contacter pour s’occuper par exemple d’une terrasse bois, et bien plus encore. Vous l’aurez compris, c’est un artisan qui s’occupe des grandes constructions en bois et qui travaille avec un architecte pour réaliser des travaux de grande envergure en bois.

Se servant à l’origine du bois massif, les charpentiers utilisent aujourd’hui du bois composite, du lamellé collé et même des pièces métalliques. Toutefois, il peuvent toujours créer une charpente en bois massif.

Noter cet article