Facture impayée : comment relancer un client qui ne paye pas ?

Vous avez une facture client qui reste impayée ? Voici les étapes de relance pour obtenir le paiement de de factures impayées !
relance client facture impayée

Petite ou grande, une entreprise qui est confrontée à des impayés de la part de ses clients se retrouve assez vite en mauvaise posture. Il lui faut impérativement s’y soustraire en relançant ses clients impayés. La procédure reste cependant délicate. Comment relancer ses clients impayés ? Découvrez dans cet article le meilleur moyen pour garder la trésorerie de votre entreprise au beau fixe et des rapports conviviaux avec vos clients.

1. Relancez vos clients par e-mail

La meilleure solution pour entrer rapidement en possession de vos créances consiste à agir dès les premiers instants du retard. En effet, vous donnez de cette manière un signal fort au client et évitez que ceci ne devienne son habitude. Toutefois, il ne sert à rien d’utiliser dès le départ les grands moyens, car ce retard peut simplement être dû à un oubli. Par conséquent, une simple relance de facture par e-mail suffit amplement.

Pour ce faire, commencez par indiquer la mention facture impayée. Ceci vous permettra d’attirer plus facilement l’attention de votre client. Vous devez dans le corps du texte lui rappeler la facture concernée par le retard et le délai de règlement qui avait été prévu. Il vous faut également ajouter à votre e-mail un exemplaire de la facture impayée. Généralement, lorsqu’il ne s’agit que d’un malencontreux oubli, cet e-mail de relance suffit pour l’inciter à payer sa facture.   

relance facture impayée par email

VOIR AUSSI : Logiciel de facturation gratuit pour auto entrepreneur : 13 outils de factures simples

2. Relancez vos clients impayés par téléphone

La prochaine étape dans la stratégie de relance de facture impayée est de contacter le client par téléphone. Il est parfois indispensable d’avoir une conversation avec ses clients impayés. Surtout, lorsque votre e-mail reste sans réponse ou que malgré la réponse, le paiement tarde à venir. Grâce à votre appel téléphonique, vous êtes non seulement sûr que votre requête sera prise en compte, mais vous pourrez aussi en profiter pour mieux comprendre les raisons de ce retard.

Il existe de multiples raisons qui justifient le non-paiement des factures. Outre l’oubli, vous avez le désaccord sur le prix, les difficultés économiques du client, etc. Il n’est pas rare que face à des circonstances exceptionnelles, un nouveau délai soit accordé aux clients impayés. Néanmoins, vous devez à cette étape veiller à conserver une bonne relation avec ces derniers. Il vous faut donc rester courtois et éviter impérativement les menaces et les déclarations abusives.

3. Utilisez une lettre de relance pour récupérer vos impayés


Une autre solution est de recourir à la lettre de relance. En effet, si malgré vos e-mails et appels téléphoniques, vous n’obtenez pas votre paiement, vous pouvez rédiger et envoyer une lettre de relance à votre débiteur. Pour cela, rédigez une première lettre de relance. Vous pouvez le lui transmettre par courrier simple ou recommandé ou encore par PDF attaché à un mail. Il vous faut y joindre la facture concernée ainsi qu’une demande de paiement claire, et ce dans les brefs délais.

Si la première lettre ne reçoit aucune réponse favorable, vous pouvez en envoyer une seconde. Bien que peu courante, une troisième peut être également envoyée. Il est vrai que la lettre n’a pas une réelle valeur juridique, toutefois, elle est pratique pour exercer une forte pression sur votre débiteur afin de le décider à régler ses impayés. Il faut noter que la mise en place de chaque stratégie nécessite certaines connaissances approfondies. Il serait alors judicieux de recourir à Upflow. En plus d’améliorer la gestion de vos factures, elle vous permet de consacrer plus de temps au développement de vos activités.    

lettre de relance recouvrement impayés clients

VOIR AUSSI : Assurance-crédit entreprise contre les impayés clients : comment ça marche ?

4. Faites recours à la lettre de mise en demeure pour la relance de vos clients impayés

La dernière solution est la mise en demeure. Il s’agit d’un ultimatum efficace au cas où les autres méthodes n’auraient pas abouti. En effet, elle représente la dernière étape pour régler le problème d’impayé à l’amiable. Après cette étape, il ne vous restera d’autre choix que d’entamer des poursuites. Afin qu’elle soit valable, la lettre doit nécessairement contenir certaines informations. Il vous faut premièrement mettre l’accent sur le délai de paiement de la facture des clients impayés.

Généralement, le délai qu’imposent les créanciers est de 8 jours. Ce dernier est beaucoup plus raisonnable qu’une demande de paiement de 24 heures. Un tel délai est trop rapide et s’apparentera à une demande peu crédible. Si après ce délai, la facture demeure impayée, vous pouvez alors recourir à la justice afin de recouvrir le paiement de votre créance. Veillez également à ce que votre demande comporte la mention « mise en demeure ». Ceci évitera toute controverse.

Bonus : 3 compétences pour réussir le recouvrement de ses factures impayées !

Noter cet article