Notre guide simple et complet pour investir en SCPI

Les sociétés civiles de placements immobiliers sont des entreprises dans lesquelles vous pouvez investir en achetant des parts. Il faudra tout de même procéder méthodiquement et éventuellement vous faire accompagner.

Comme de nombreuses personnes, l’un de vos objectifs est certainement d’atteindre une stabilité financière évidente. Pour y parvenir, vous avez plusieurs options à votre disposition. Vous pouvez par exemple choisir d’épargner pour avoir de quoi assurer toutes les dépenses imprévues et vous faire plaisir par moment. Le capital généré par l’épargne peut tout de même être employé d’une autre façon. Rien ne vous empêche d’en faire usage pour investir et le faire fructifier. À ce moment, il faudra vous décider quant à la solution de placement à adopter. Une excellente alternative est d’investir dans une SCPI.

Que sont les SCPI, et pourquoi investir dans celles-ci ?

Une SCPI (société civile de placement immobilier) est une entreprise dont le cœur d’activité est la gestion de parcs immobiliers. En d’autres termes, il s’agit d’une société qui fait l’acquisition de biens dans le but de réaliser des bénéfices. À défaut d’être revendus, ceux-ci sont mis en location pour générer des revenus constants et sur une longue durée.

Investir dans une SCPI revient à en acheter des parts. Vous disposez ainsi d’un certain droit sur les fruits de son activité. C’est là tout l’intérêt de la démarche, car des dividendes proportionnels à votre investissement vous sont reversés. Cette solution est idéale si vous cherchiez un moyen d’investir durablement dans l’immobilier.

Le faire à travers une SCPI est une façon d’avoir gain de cause. Par son mode de fonctionnement, une SCPI vous donne l’occasion d’avoir accès à une version facilitée de l’immobilier locatif. En dehors de la fructification de votre patrimoine, plusieurs autres raisons peuvent vous pousser à choisir cette solution d’investissement.

Il est en effet possible d’investir dans une SCPI pour diversifier votre patrimoine et même préparer sa transmission. Dans le premier cas, votre décision vous évite de placer tous vos œufs dans le même panier. En cas de crise, cela peut s’avérer salvateur.

Dans le second cas, vous pouvez simplement donner la nue-propriété à vos héritiers après votre investissement. Vous sécurisez alors la succession et faites même certaines économies sur les droits de succession. Ce sont autant de possibilités qui peuvent vous inciter à vouloir en savoir plus sur l’investissement en SCPI afin de mieux l’exploiter.

investissement immobilier SCPI

Comment trouver une SCPI dans laquelle investir ?

Dans le but de trouver une SCPI dans laquelle investir, vous ne devez absolument pas vous y prendre de façon hasardeuse. Étant donné qu’il est question de placement, accordez-vous tout le temps nécessaire pour prendre votre décision. Vous pouvez alors vous aider de critères objectifs qui sauront vous orienter au mieux.

Commencez par vérifier la taille de la société civile de placement immobilier. Plus elle est importante et mieux c’est. Elle rime avec la dilution des risques et limite votre exposition. Vous l’aurez compris, il n’est pas recommandé de vous tourner vers les SCPI de petite taille. Vous pourrez ensuite vous intéresser au rendement de la société.

Il fait partie des paramètres à prendre en compte, car la rentabilité de votre placement en dépend. Plutôt que de vous concentrer sur le rendement sur une seule période, prenez le temps de l’examiner sur plusieurs années. Cela vous permettra d’identifier une moyenne. C’est à cette dernière que vous devrez vous fier.

Cette façon de faire est la plus indiquée puisque le rendement n’est pas une constante. Il peut varier d’une période à l’autre. L’essentiel est tout de même qu’il reste satisfaisant. Nous vous suggérons aussi de ne pas négliger le taux d’occupation. Il s’agit d’une grandeur qui vous donne une bonne idée du niveau d’activité de la SCPI.

En termes simples, le taux d’occupation exprime le niveau d’utilisation des biens acquis. À titre illustratif, s’il est de 80 %, vous devrez comprendre que seulement cette proportion des acquisitions est en location. Dans l’idéal, le taux d’occupation doit être d’au moins 90 %. Lorsqu’il excède ce niveau, c’est encore mieux.

Quels sont les risques et les avantages d’un investissement en SCPI ?

Pour que votre opération soit couronnée de succès, vous devez prendre conscience de certaines réalités. Le plus important est que l’investissement dans une SCPI, comme tous les autres, n’est pas sans risques. Vous devez donc prendre connaissance de ceux auxquels vous vous exposez avant de vous lancer. Ainsi, vous serez bien préparé et à l’abri de mauvaises surprises.

Les risques

Les parts que vous donnez pour investir dans une SCPI sont achetées à un prix déterminé au moment de l’achat. Vous devez savoir qu’il n’est aucunement fixe. Bien au contraire, il varie en fonction des spécificités du marché de l’immobilier en général et de celui des parts en particulier. Revendre les vôtres peut vous être nettement moins bénéfique sous certaines circonstances.

Le rendement et les dividendes n’ont pas un niveau toujours garanti. Tout dépend en l’occurrence du taux d’occupation. Si pendant une année, il est très élevé, il peut baisser radicalement durant la suivante. Il faudra que la SCPI fasse le nécessaire pour trouver des locataires intéressés par ses biens. Dans le cas contraire, le rendement et les dividendes diminueront inéluctablement. Ces risques ne doivent pas vous freiner, car malgré leur existence, l’investissement en SCPI reste très avantageux. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est aussi apprécié.

conseils investissement SCPI

Les avantages

Le premier avantage d’investir dans une SCPI réside dans le fait que c’est très accessible. Vous n’avez pas forcément besoin de débourser des sommes astronomiques pour acheter des parts d’une société civile de placement immobilier. Cette particularité augmente encore plus les possibilités de placer votre capital dans plusieurs SCPI dans un souci de diversification d’investissement.

Un autre point fort de cette solution de placement est la gestion déléguée. Même si vous possédez une partie du parc immobilier d’une SCPI, sa gestion ne vous incombe pas du tout. Tout est assuré par la société. Avec cette solution, vous n’avez pas besoin de connaissances particulières dans le domaine. Avec quelques informations précises, vous pourrez prendre votre décision. Pour ce qui est de l’aspect administratif et de toutes les tracasseries qui vont avec, vous n’aurez pas à vous inquiéter.

Vous bénéficiez d’un risque mutualisé. Il est moins important que ceux liés à la location d’un seul bien par exemple. Dans ce cas précis, en cas de défaut de paiement ou de difficulté à trouver un locataire, vous ne générez aucun revenu. Avec une SCPI, plusieurs propriétés et immeubles sont gérés simultanément. Les soucis avec un seul locataire ne pourront pas affecter durablement les revenus de l’entreprise. Sur le long terme, l’impact sera minime même s’il se fait ressentir au cours d’un mois.

Combien d’argent devez-vous investir dans une SCPI ?

Il n’y a aucune somme qui est définie comme étant celle que vous devez obligatoirement investir dans une SCPI. En termes simples, la proportion de votre capital que vous injectez dans cette solution de placement est déterminée uniquement par vous. Il y a certains paramètres qui vous aident toutefois à vous fixer une limite. Premièrement, il y a votre objectif. Si vous désirez toucher des dividendes plus importants par exemple, alors vous aurez à acheter plus de parts. Par extension, il faudra un capital plus élevé.

Au moment de vous engager, c’est une information que vous pouvez avoir. Il n’est pas impossible de connaître approximativement le montant des dividendes en fonction de celui de votre placement. Il suffira de bien vérifier que cela vous convient. Deuxièmement, il y a les particularités du marché des parts et ses variations qui peuvent affecter le montant requis pour vous lancer. Dans les grandes lignes, les parts peuvent être plus ou moins chères selon la conjoncture.

Pour finir, il y a le type de SCI dans lequel vous désirez investir. Dans tous les cas, il faut essentiellement retenir que le montant nécessaire pour investir dans une société de placement immobilier est accessible. Même avec un budget limité, cette porte ne vous est pas fermée. Vous n’aurez aucun mal à trouver une SCPI dont vous pourrez vous procurer certaines parts.

Conseils pour préserver et faire fructifier votre capital d’investissement

Pour conserver, mais aussi faire fructifier votre capital d’investissement, vous ne devez surtout pas l’utiliser entièrement pour une seule SCPI. Tournez-vous vers différentes sociétés pour réduire au maximum les risques et diversifier votre patrimoine. Aussi, chaque société de placement doit être choisie minutieusement pour sa stabilité et le niveau de rentabilité qu’elle offre.

Vous devez éviter de vous précipiter et de vous lancer sans vous documenter le plus possible. Le faire sans savoir exactement comment tout fonctionne est une grave erreur. Vous pourriez adopter une solution qui ne vous convient pas du tout. Une autre façon de vous assurer un investissement serein est de vous faire accompagner par un expert en la matière.

Quelle est l’importance de se faire accompagner par un conseiller en SCPI ?

Il n’est jamais superflu de se faire accompagner par un conseiller en SCPI. Grâce à son expertise pointue, il est capable de vous accompagner tout au long du processus d’investissement. Il se base sur des données précises comme votre bilan patrimonial et vos objectifs pour déterminer votre profil d’investissement.

En le prenant comme base, le conseiller peut vous donner la meilleure option d’achat des parts. Il fait office de guide et vous évite certaines erreurs qui peuvent vous coûter cher. Avec ses connaissances, vous avancez sur un chemin entièrement balisé et avec le moins d’obstacles. Vous pourrez profiter des nombreux atouts des SCPI, dont quelques-uns sont listés ici pour vous servir de guide de référence.

Noter cet article