7 stratégies de vente éprouvées pour augmenter les ventes

Vous souhaitez augmenter les ventes de votre entreprise ? Suivez ces stratégies commerciales efficaces pour booster votre chiffre d'affaires !
stratégies pour augmenter les ventes

Vous souhaitez connaître les stratégies de vente qui auront un impact positif sur vos prospects et augmenteront les bénéfices de votre entreprise en un temps record ? Dans ce cas, vous devez simplement appliquer ces stratégies commerciales !

1. Choisir un créneau à maîtriser

Il est beaucoup plus facile de réussir le processus de vente lorsqu’on choisit un créneau de marché et qu’on le maîtrise comme personne d’autre.

Ainsi, vous aurez les conditions pour travailler plus rapidement afin de perfectionner chaque étape qui sera prise pendant la journée du client.

Essayer de vendre à tout le monde peut devenir un véritable cauchemar, d’autant plus lorsque l’entreprise est petite et la structure modeste.

Pensez à des géants comme Amazon et Facebook. Tous deux ont commencé par dominer des niches spécifiques, puis ont gagné le monde et sont devenus des entreprises mondiales.

2. Automatiser les tâches et les processus

Certaines tâches sont importantes pour le processus d’entreprise, mais elles sont répétitives et peuvent être facilement automatisées avec les bons outils.

Cela inclut l’envoi de courriels pour alimenter les pistes, la programmation d’activités importantes et la production de rapports sur l’état d’avancement de la stratégie.

La gestion de la relation client est une bonne option pour automatiser de nombreuses tâches manuelles et gagner non seulement en productivité, mais aussi en efficacité.

Ce type de système facilite la vie de votre équipe de vente et vous permet d’offrir aux clients une bonne expérience d’achat.

3. Raconter des histoires pour convaincre plus de gens

Avez-vous entendu parler du conte ? C’est la capacité à raconter des histoires qui convainc et motive les gens à prendre des initiatives.

Cette compétence est essentielle pour augmenter les ventes, notamment en utilisant le marketing numérique  et la création de logos comme stratégie d’acquisition. Les concepteurs de logos ont des idées intéressantes pour vendre vos produits.

Réfléchissez à la quantité de contenu disponible aujourd’hui. Comment intéresser votre public à ce que vous avez à dire au lieu de le distraire avec un million d’autres offres qui se disputent son attention ?

La seule façon d’y parvenir est de raconter des histoires passionnantes qui mettent l’accent sur vos émotions et vos désirs, et pas seulement sur les faits logiques qui montrent à quel point votre produit est bon.

4. Rechercher une relation gagnant-gagnant

De nombreux professionnels ont appris à explorer pleinement les clients lors d’une négociation. Mais quand on pense à une stratégie à long terme, ce n’est pas intelligent.

Après tout, voulez-vous conclure l’affaire seulement maintenant ou voulez-vous vendre à cette personne pendant les dix prochaines années ? Faire de votre mieux pour en tirer profit ne vous aidera pas du tout.

Idéalement, vous devriez vous engager à ce que le client réussisse dès le début et la relation devrait être “gagnant-gagnant”, de sorte que tout le monde soit satisfait de l’accord final.

5. Suivi jusqu’à ce que vous ayez une réponse définitive

Le suivi est sous-estimé par de nombreux responsables commerciaux. Cela peut être dû en partie à un manque d’organisation.

Sans un outil de planification adéquat, il est de plus en plus difficile de se souvenir du moment où il faut contacter chaque piste.

D’autre part, après deux ou trois suivis, nombreux sont ceux qui considèrent l’entreprise comme perdue et qui partent pour d’autres négociations.

Mais il y a ceux qui défendent l’idée d’un suivi, jusqu’à ce que le chef de file réponde définitivement s’il veut poursuivre le processus ou le clore immédiatement.

Les entreprises qui ont commencé à agir de la sorte ont augmenté leurs ventes de 15 %, simplement avec un cycle de suivi plus long.

6. Arrêter les objections avant qu’elles ne se produisent

Les objectifs font partie du jeu dans tout processus de vente. Il est normal qu’avant d’acheter votre solution, le client s’interroge sur certains points qu’il juge plus importants ou plus délicats.

Si vous ne savez pas comment traiter ces objections, vous perdrez de nombreuses ventes. Mais mieux que d’être prêt à leur résister et à les anticiper avant qu’ils ne fassent surface, comment cela se fait-il ?

Dans toutes vos communications avec le prospect, que ce soit par le biais du contenu d’un blog, d’une page de vente sur votre site ou d’un argumentaire de vente, débarrassez-vous des objections les plus courantes avant qu’elles ne se produisent.

7. Créer des pages web interactives pour attirer les meilleurs prospects

Une des clés du succès dans le processus de vente est la capacité à anticiper le client potentiel, en lui montrant que les suggestions faites sont compatibles avec les problèmes réels qu’il rencontre.

Pour obtenir une telle précision, vous devez disposer de données précieuses sur votre base de prospects, ce qui est tout à fait possible avec les sites à contenu interactif.

Dans ces espaces numériques, vous pouvez proposer des ressources qui vous permettent de recevoir des commentaires de vos utilisateurs sur le sujet que vous soulevez ou les informations que vous leur fournissez.

Il existe de nombreux types de contenus interactifs, tels que :

  • les calculatrices ;
  • l’infographie ;
  • des Pages d’atterrissage ;
  • ebooks ;
  • des questionnaires ;
  • des cartes…

Dans ces pages, les utilisateurs transmettent des informations et un message à chaque mouvement qu’ils font. Si vous analysez bien leurs interactions, vous en tirerez des conclusions très intéressantes pour vos initiatives de vente, car vous pourrez qualifier vos prospects en fonction des traces qu’ils laissent.

Pour vous aider à mieux visualiser cela, prenons l’exemple d’une agence de voyage qui propose des plans touristiques pour des clients ayant des pouvoirs d’achat différents.

Grâce à une calculatrice interactive, les utilisateurs de votre site web peuvent calculer les dépenses qu’ils auraient dans différentes catégories, telles que

  • l’hébergement ;
  • le transport ;
  • la nourriture ;
  • le divertissement ;
  • etc.

Ainsi, le total généré par le calculateur vous permettrait de comprendre combien d’argent cette personne est prête à consacrer au voyage.

Si le résultat est très faible, vous pouvez lui proposer votre forfait le moins cher. En revanche, si le montant total indique que ce client potentiel dispose de beaucoup de ressources, vous lui proposerez une option plus coûteuse, mais compatible avec sa capacité d’investissement.