Techniques du Growth Hacking : apprendre les bases fondamentales

Le growth hacking est un ensemble de techniques marketing qui ont pour objectif de faire croitre rapidement une entreprise en utilisant les outils digitaux. La méthode consiste à tester différentes techniques innovantes et à mesurer les résultat pour trouver ce qui fonctionne le mieux.
growth hacking

Appelé aussi le growth marketing, le growth hacking est une technique qui permet de mettre en place diverses solutions en marketing pour faire croître les activités d’une entreprise et ses produits. Le growth hacking est d’une très grande utilité pour les petites entreprises ou start-ups qui essayent de relever le défi et assurer un service de qualité dans un laps de temps réduit, sans se fatiguer à utiliser les anciennes techniques de marketing ou à élaborer une étude approfondie du marché.

Le growth hacking permet donc, d’établir un lien direct entre le produit final et le client (le consommateur), cette méthode aide à récolter de nouvelles appréciations et clients.

Dans cet article, nous allons tout savoir sur le growth hacking.

Les bases fondamentales du growth hacking

Après avoir compris la signification du growth hacking, il est primordial de savoir quelles sont ses bases fondamentales. Ainsi, faciliter sa mise en place au profit de votre activité commerciale ou le service que vous proposez. Elles élaborent un semblant de tunnel que le consommateur devrait traverser. Les bases fondamentales du growth hacking sont censées accompagner toutes les étapes du développement de votre start-up.

Généralement, dans le langage du marketing digital, ces bases sont résumées sous le terme AARRR, c’est-à-dire :

  • Acquisition,
  • Activation,
  • Rétention,
  • Référent,
  • Revenu.

Bien évidemment, ci-dessous, nous expliquons en détails, le principe de chacune.

Acquisition

Cette base fondamentale du growth hacking est très importante, car elle aide à augmenter la visibilité de votre service ou produit en mettant en œuvre toutes les méthodes nécessaires pour attirer l’attention des clients potentiels. Cette étape permet de trouver l’emplacement idéal de votre projet pour que le growth hacker puisse tester les différentes expériences et méthodes.

Il va utiliser différentes techniques marketing pour capter des leads qualifiés : réseaux sociaux (facebook, linkedin, instagram…), emailing, publicité (google ads, facebook ads…), référencement naturel seo… L’objectif est d’attirer une audience qualifiée vers un landing page donnant envie à l’internaute d’acheter ou de laisser ses coordonnées pour être recontacté.

Activation

Cette base entre en œuvre si l’acquisition est bien maîtrisée, l’activation permet d’attirer plus de clients en les impliquant davantage sur les services et les produits de l’entreprise.

Par exemple, des propositions d’abonnements via des e-mails ou newsletter pour mettre en valeur les caractéristiques de votre produit.

Rétention

Comme son nom l’indique, cette méthode du growth hacking consiste à retenir et fidéliser le client en lui proposant des promotions attirantes et des offres gratuites.

Référent

Une fois que le client est retenu, l’étape de la recommandation consiste à envoyer systématiquement les offres destinées aux clients fidèles pour mettre ces derniers dans un cercle qui les poussent à acheter de nouveau votre produit.

Revenu

Cette base intervient à la fin du processus pour déterminer et mettre en référence les clients fidèles à votre produit. Cela va augmenter la liste des clients en sachant que ces derniers, vont certainement recommander votre service à d’autres personnes, ainsi de suite.

VOIR AUSSI : Comment apprendre les techniques du psychomarketing ?

Le growth hacking est-il efficace ?

Maintenant que nous maîtrisons assez bien le principe global du growth hacking, faisons un récapitulatif.

À vrai dire, la question qui se pose est : est-ce que cette technique est efficace pour le développement d’une entreprise ? D’après sa réputation auprès des professionnels, la réponse est oui.

En réalité, le growth hacking a modifié les méthodes de marketing classiques et a injecté de nouvelles règles et bases fondamentales. C’est grâce au growth hacking que de nombreuses petites entreprises et start-ups ont pu grandir et exploser. Mais bien évidemment, toute réponse à un “mais”. Le growth hacking peut décevoir beaucoup de personnes. Avec sa réputation grandissante et sa démocratisation, c’est tout le monde qui prétend adopter et maîtriser cette méthode. Il faut dire, que le growth hacking est une pratique très vaste qui nécessite des années d’expériences et plusieurs formations. Cette méthode doit être intelligemment utilisée dans un cadre plus professionnel en fonction des objectifs de l’entreprise et son évolution.