Traitement de l’air : les enjeux en entreprise

Vous êtes un chef d'entreprise soucieux du bien-être de ses employés ? Quid des enjeux du traitement de l'air en entreprise et des normes en vigueur ?

L’air intérieur en entreprise est généralement 5 à 10 fois plus chargé en particules polluantes que l’air extérieur. Cette mauvaise qualité d’air est susceptible de causer des maladies virales, des cancers ou des infections pulmonaires. Chaque acteur d’une entreprise inhale 10 000 à 20 000 litres d’air par jour, un traitement régulier de l’air sur le lieu de travail s’avère alors primordial et se présente comme un enjeu sanitaire. Une pollution d’air dans certains secteurs d’activité peut par ailleurs entraîner des feedbacks négatifs des clients ou même des baisses de productivité. Quels sont les moyens pour effectuer un traitement efficace de l’air en entreprise ? Quels sont les avantages de ces procédés ?

Quel équipement adopter pour le traitement de l’air en entreprise ?

En fonction de l’activité qui s’y effectue, l’air dans un espace de travail est souvent composé de poussières, d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote et de monoxyde de carbone. On y retrouve également :

  • des métaux,
  • des virus,
  • des bactéries,
  • des composés organiques volatils responsables des odeurs parfois désagréables.

Une exposition prolongée ou régulière à ces polluants de l’air est nocive pour la santé, notamment celle des femmes enceintes et des personnes les plus fragiles. Il faut donc trouver l’équipement adéquat pour débarrasser l’air de votre lieu de travail de ces composants nocifs, puisque vous y passez la plupart de votre temps.

Il existe à cet effet plusieurs types d’équipements destinés à traiter ou à contrôler l’air dans des locaux exploités par des groupes de personnes. Installez par exemple des dispositifs d’aspiration et de captation de polluants, des équipements de dépoussiérage et de filtration et/ou des extracteurs d’air. Avec l’aide de spécialistes comme OberA, vous pouvez également équiper votre entreprise de destructeurs d’odeurs, de purificateurs d’air antivirus et bactéries, de rafraîchisseurs d’air et/ou de filtres à brouillard d’huile.

Pour suivre l’évolution de la pollution de l’air dans votre espace de travail, il est intéressant de le doter d’appareils de mesure en continu de la qualité de l’air, ou d’analyseurs d’air. Cela vous permettra d’effectuer le traitement de l’air au bon moment et surtout de respecter chaque jour les normes en vigueur.

réduction du co2 en entreprise

Quelles sont les normes en matière de qualité d’air à respecter en entreprise ?

Dans un espace de travail, surtout s’il est occupé par plusieurs personnes, la température doit être comprise entre 20 et 22 °C et le taux d’humidité relative entre 40 et 60 %. Le Code du travail impose en plus dans ses articles R.4412-149, R. 4412-100 ou R. 4222-10 de respecter certaines normes relatives aux valeurs limites d’exposition professionnelle.

Ces valeurs correspondent au niveau de concentration de polluants ou de particules dans l’air à ne pas dépasser dans les locaux. Sur 8 heures de travail par exemple, la quantité de benzène dans l’air des locaux de l’entreprise doit être inférieure à 2 µg/m3, le dioxyde de carbone inférieur à 1 000 ppm, et le monoxyde de carbone ne doit pas être supérieur à 10 mg/m3.

Sur cette même période, les concentrations moyennes en poussière et en fibres d’amiante ne doivent pas aussi dépasser 7 mg/m3 et 5 fibres/L. En cas de non-respect de ces normes, le poste de travail doit être suspendu jusqu’à la mise en place d’une solution pour réduire le niveau de polluants dans l’atmosphère. Lors d’un contrôle technique, un dépassement des valeurs limites d’exposition professionnelle peut vous exposer en tant qu’employeur à une amande allant jusqu’à 7 500 €.

Quels sont les avantages d’un traitement de l’air dans l’espace de travail ?

Le traitement de l’air en entreprise permet généralement de supprimer la pollution de l’air dans les locaux. L’atmosphère est alors purifiée et assainie de toutes émanations chimiques toxiques de l’air, des particules fines intérieures volatiles et nocives ainsi que des différentes odeurs. La poussière est totalement éliminée et les fumées sont captées par les équipements dédiés. Ce traitement ou cette purification de l’air apporte par ailleurs plusieurs avantages pour l’entreprise en termes de sécurité des travailleurs, de productivité ou sur le plan financier.

La réduction du nombre d’arrêts maladie

Traiter l’air dans les locaux d’une société sert avant tout à assurer la sécurité sanitaire de tous les acteurs exploitants. Vous éviterez ainsi d’avoir à gérer plusieurs cas d’arrêts maladie, les cas d’absentéisme ou à réorganiser le travail à cause des problèmes de santé respiratoires de plusieurs employés. Les risques de propagation des allergènes, virus ou bactéries seront en effet considérablement réduits pour permettre à chacun de respirer un air sain.

La diminution des coûts d’entretien et de maintenance

La poussière dans les locaux d’une entreprise peut salir les sols, les installations et entraîner des dysfonctionnements récurrents des machines ou appareils mécaniques. Les frais d’entretien de l’espace de travail ou de maintenance seront donc de plus en plus élevés. Éliminer ces poussières et les composés volatils qui se déposent sur les sols ou les appareils grâce à un traitement d’air est donc une solution non négligeable pour réaliser des économies. Vous allez en plus optimiser la durée de vie des appareils mécaniques ou machines électroniques.

L’amélioration de la productivité des travailleurs

L’installation des dispositifs de traitement de l’air en entreprise permet de soulager des maux comme la fatigue, l’irritation des yeux, la toux ou les maux de tête. Ces symptômes sont en effet causés par les composés organiques volatils, la poussière, les moisissures et d’autres composants d’un air pollué. Les éliminer permettra alors aux occupants des locaux d’être actifs, concentrés et productifs.

D’après une étude effectuée par le conseil du bâtiment Green World, une bonne qualité de l’air peut entraîner une amélioration de la productivité allant jusqu’à 11 %. Le fait de diminuer la teneur en dioxyde de carbone des locaux de l’entreprise et de capter les polluants de l’air a pour conséquence d’augmenter la performance des employés de façon significative.

Le traitement d’air industriel : une solution pour une production qualitative

Dans une entreprise de production industrielle, une meilleure qualité de l’air est nécessaire pour assurer la qualité des produits finis ou la fluidité du flux de fabrication. Il vous faut dans ce cas un traitement efficace de l’air pour répondre non seulement aux normes sanitaires de production, mais aussi aux attentes de la clientèle. Les équipements installés vont en effet servir à maîtriser le nombre de particules dans l’air ambiant, la température et/ou l’hygrométrie.

Noter cet article