5 conseils pour devenir graphiste freelance

Le graphiste est un spécialiste de la communication visuelle qui a pour rôle la création de différents supports visuels dans le but de transmettre une information au public. Si vous êtes créatif et êtes spécialement intéressé par la conception de supports visuels, le métier de graphiste est certainement fait pour vous. Il s’agit d’une profession en pleine expansion qui peut se pratiquer en freelance. Vous ne savez pas par où commencer ? Voici 5 conseils pour devenir graphiste freelance et travailler en tant qu’indépendant.

Suivez une formation en ligne pour devenir graphiste freelance rapidement

Un diplôme spécifique n’est pas obligatoire pour devenir graphiste freelance, mais il existe de nombreuses formations longues qui peuvent durer jusqu’à 5 ans. Les plus connues sont notamment le BTS en expression ou communication visuelle, le BTS en design graphique, la Licence en communication visuelle, le Master avec spécialité en graphisme, le DMA en arts graphiques (Diplôme des Métiers d’Art).

La meilleure alternative pour apprendre à votre rythme reste la formation en ligne pour devenir graphiste freelance, surtout lorsque vous exercez en parallèle un autre métier. Pour une durée de 2 mois à 2 ans, la formation à distance est proposée à coût réduit et comporte des contenus riches permettant aux apprenants d’acquérir les ressources utiles du graphiste freelance rapidement. Ces contenus peuvent varier d’un centre de formation à un autre, mais généralement, à l’issue de votre formation vous aurez les compétences dans les champs suivants :

  • enseignement général : acquisition du vocabulaire technique et de la culture professionnelle du designer graphiste,
  • enseignement artistique : perfectionnement de la sensibilité créative et de la manière d’exprimer les idées par le dessin,
  • enseignement professionnel : élaboration de toutes les étapes d’un projet de graphisme dans le respect d’un cahier des charges,
  • enseignement technique : utilisation des outils informatiques de référence,
  • enseignement pratique : conception d’un book professionnel à présenter à un futur employeur.

Au cours de votre formation en ligne, vous serez encadré par des professionnels qui restent à votre disposition pour vous soutenir dans votre projet de formation afin de mieux vous préparer à devenir graphiste freelance. Le contenu du programme est majoritairement présenté sur des supports au format numérique (vidéo…), mais aussi sur des supports PDF. Certains formateurs disposent même d’un club d’entraide, idéal pour évoluer plus rapidement. Afin de choisir la meilleure formation pour devenir graphiste freelance, vous pouvez vous référer à un site de comparatifs et avis sur les formations en ligne.

Effectuez les démarches administratives indispensables au métier de graphiste freelance

Les démarches administratives à faire pour exercer en tant que graphiste freelance sont simples et rapides. Avant de démarrer votre activité en tant qu’indépendant, vous devez choisir un statut juridique parmi les suivants : artiste auteur, libéral, société ou auto-entrepreneur.

Une fois cette étape validée, vous devez évidemment accomplir la totalité des formalités administratives. Il est notamment obligatoire de déclarer votre activité auprès du CFE (Centre des formalités des Entreprises) de votre région qui vous attribuera un numéro d’immatriculation (SIRET). Il faudra ensuite vous inscrire auprès de l’URSAFF, de la Maison des artistes (MDA) ou bien de l’AGESSA pour définir votre couverture sociale.

Graphiste freelance

Réalisez un book ou un portfolio pour montrer vos réalisations graphiques

Vous devez mettre en avant votre talent, votre style et vos réalisations, car c’est ce que recherchent la plupart des clients qui vous contacteront. Il est donc important pour un graphiste de réaliser un portfolio afin de montrer son savoir-faire au client pour qu’il prenne conscience de la qualité de la prestation. Votre book doit contenir essentiellement :

  • une présentation de votre profil (parlez de vos différentes formations et expériences),
  • vos compétences (notamment en ce qui concerne la maîtrise de logiciels),
  • vos meilleures réalisations,
  • différents moyens de vous contacter (mail, téléphone…).

Ainsi, votre book présente vos capacités et montre votre talent. Le but étant de convaincre un potentiel client de faire appel à vos services, le portfolio doit être qualitatif et refléter votre personnalité. Si vous avez très peu de créations à montrer, vous pouvez créer des visuels pendant votre temps libre pour étoffer votre book.

Faites connaître votre activité sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent vous aider à faire connaître votre activité, mais aussi à trouver vos premiers clients, car ces derniers l’utilisent presque tous. Si vous souhaitez devenir graphiste freelance, vous devez donc aussi être un peu community manager. Ouvrez des pages sur les réseaux sociaux pour votre entreprise de graphisme en freelance et alimentez-les fréquemment.

Disposez d’un site internet qui présente vos services et vos créations en graphisme

Dès lors que vous avez un statut juridique et votre numéro d’immatriculation, vous devez faire connaître votre activité sur internet afin d’accroître sa visibilité. Il peut s’agir d’une plateforme vitrine ou d’un blog. Pour un graphiste freelance, un site internet efficace doit réunir le style graphique et le design qui lui correspond.

Il doit également mettre en avant vos créations graphiques de façon fluide et attractive. De plus, vos coordonnées doivent être facilement repérables et votre site optimisé pour le SEO. Si vous n’avez pas de notions en référencement naturel, vous pouvez solliciter les services d’un référenceur SEO pour vous aider à bien développer votre site internet.

Noter cet article