Bourse : la performance des actions françaises pendant la pandémie Covid-19

La pandémie de covid-19 a eu un impact sans précédent sur le marché des actions à l'international. Qu'en est-il pour le CAC-40 et la bourse française ?
bourse actions trading covid-19

Pour cette année 2020, nous avons enregistré un krach boursier à cause de la propagation du coronavirus dans les 4 coins du monde.

Au moment où la paralysie continue au sein de l’économie française avec le reconfinement, les investisseurs optent pour les marchés boursiers. Il est clair que certaines actions françaises ont connu un bond considérable de plus de 500%. Alors que nous tendons vers la fin d’année, il est de bon ton qu’un regard soit jeté sur les meilleures actions à acheter ou à vendre en France. Quelles sont les actions qui ont résisté ou non aux turbulences provoquées par le coronavirus. La correction boursière du mois de juin est-elle corolaire d’un investissement en bourse à long terme ?

Les actions du CAC 40 positives et négatives pendant la pandémie du coronavirus

Depuis le mois de janvier 2020 ; marquant un tournant décisif de la crise sanitaire, certaines actions françaises ont réussi à devenir positives. Elles ont d’ailleurs épongé leurs pertes cette année. Par contre, d’autres actions françaises sont encore dans une tendance baissière avec plus de 50% de pertes.

En ce qui concerne le marché du trading et coronavirus, il est à noter que 4 actions du CAC 40 ont connu un mouvement haussier à la mi-juin. Il s’agit entre autres de : L’Oréal avec +0,3%, Dassault Systèmes avec +1,9%, Wordline avec +7,3% et Hermès avec +11,7%. Dans cette catégorie, nous avons également noté une légère progression de certaines actions par rapport à leur précédente chute. Air Liquide s’en sort à -1,8%, Schneider à -0,8% et Sanofi à -0,4%. Cependant, Carrefour a rechuté à -6,6% après avoir résisté au coronavirus krach lors du premier trimestre de l’année.

Par contre, il existe des actions du CAC 40 qui continuent dans leur tendance baissière, malgré la correction boursière enregistrée au premier semestre. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. La société WFD Unibail Radamco est la plus touchée avec une perte de -60,2%. Elle est suivie de près par Société Générale qui perd -54%. La suite des actions impactées par la crise du covid-19 prévoit Sodexo à -41%, ArcelorMittal à -42% et Airbus à -49%.

Comment constituer un portefeuille d’actions durant la crise sanitaire ?

Si l’on s’en tient à la baisse des actions en bourse à cause de la pandémie, il est impératif d’acheter des actions à bas prix. Pour cela, les investisseurs doivent adopter des stratégies de trading gagnantes. Que faut-il alors faire ?

Premièrement, il est profitable d’acheter les actions qui ont résisté au krach boursier pendant et après la crise du coronavirus. L’on se dit que ces actions pourront encore se performer au fil du temps.

Deuxièmement, il est conseillé d’acheter les actions ayant plus perdu en bourse, au cas où la crise est temporaire, et dans l’espoir qu’elles remonteront sur le long terme.

Enfin, il est possible de vendre des actions négatives sur le court terme. Cette approche est plus risquée et elle ne tient que si la crise va perdurer. Dès lors, on se dit que les actions en difficulté continueront dans leur mouvement baissier.

⚠️ On rappelle avant tout que si vous souhaitez vous lancer et devenir trader particulier, le plus important est d’investir uniquement de l’argent que vous pouvez vous permettre de perdre !

Rate this post