3 éléments importants qui influent sur la valeur des biens immobiliers

De nombreux éléments entrent en compte pour évaluer la valeur d'un bien immobilier à l'achat ou à la revente. Voici quelques conseils pour ne pas se tromper !

éléments qui influent sur la valeur des biens immobiliers

Éléments valant « de l’or » en immobilier, les espaces extérieurs ont une incidence non négligence sur la valeur des biens immobiliers. Certains ont non seulement plus d’impacts que d’autres, mais ils sont également beaucoup plus recherchés par les personnes ayant l’intention d’acquérir ou de louer un logement. Voici les éléments ayant une bonne influence sur le prix des biens immobiliers.

L’extérieur

Considérés comme de véritables atouts, les espaces extérieurs, comme les jardins ou les terrasses, donnent incontestablement de la valeur à tous les logements qui en sont équipés. En effet, ils font augmenter jusqu’à 10 % le prix des logements qui possèdent des aménagements extérieurs, voire encore plus en fonction de leur disposition ou de la zone de résidence. De plus, en les équipant comme cela se doit tout en adoptant une décoration originale, il est aussi possible de mieux valoriser les maisons. Ainsi, grâce aux parties extérieures, vous pourrez réaliser un bénéfice de plusieurs dizaines d’euros sur la vente de vos logements.

Par ailleurs, pour ce qui est de l’aménagement des parties extérieures comme les jardins, notez que vous pouvez notamment les équiper avec des mobiliers de jardin. Ces derniers sont extrêmement variés et vont des salons de jardin aux tables de jardin en passant par les chaises ou le banc de jardin. S’agissant, par exemple, des bancs de jardin, ils se déclinent en plusieurs versions. Ils sont aussi bien fabriqués en bois, en résine, en métal qu’en pierre. De plus, leur prix évolue en fonction de plusieurs éléments (la qualité, la matière utilisée…) et varie généralement de 30 euros à plus de 1.500 euros.

acheter un bien immobilier

VOIR AUSSI : Faut-il mettre tout son apport dans un achat immobilier ?

L’année de construction

Elle constitue avec les parties extérieures, les éléments qui valorisent le plus les biens immobiliers. En outre, le prix auquel sont vendus ces biens varie considérablement en fonction de leur époque de construction. En effet, les biens les plus chers sont ceux ayant été construits récemment (après 2004) en raison de leur qualité ainsi que des éléments qui les caractérisent (isolation phonique, thermique…). À titre d’exemple, ces biens se vendent en moyenne 18 % plus chers que les logements construits entre les années 1940 et 1970.   

D’autre part, retenez que le charme des maisons est également un facteur qui influe énormément sur la valeur des immeubles. Ainsi, les logements construits dans les années 1800 auront tendance à avoir plus de valeur que les immeubles bâtis dans les années 1900. Ils sont d’ailleurs 7 à 8 % plus chers que ces logements.

VOIR AUSSI : Loi Hoguet : quelles sont les obligations d’un agent immobilier ?

La présence d’un parking, d’un ascenseur ou de salles de bain supplémentaires

Très appréciés dans les maisons, les ascenseurs, les parkings ou encore les salles de bain supplémentaires sont aussi des éléments qui participent à la valorisation des logements. Cependant, leur impact sur la valeur des biens immeubles est beaucoup moins important que celui des éléments évoqués plus haut. En effet, ils ne font augmenter le prix des logements que de 3 à 8 %, voire en dessous de 3 % dans un certain nombre de cas. Cela se produit généralement lorsque les biens ne sont pas localisés dans les plus grandes villes.

Noter cet article