Où en sont les marchés boursiers avec le conflit en Ukraine ?

La guerre en Urkraine a fortement impacté les marchés financiers depuis fin février. Où en est la bourse et est-ce le bon moment pour investir ? Faisons le point !

Où en sont les marchés boursiers avec le conflit en Ukraine ?

Voilà plus de cinq mois que la Russie et l’Ukraine se livrent à un conflit meurtrier qui a impacté le fonctionnement de l’économie mondiale et plus particulièrement le prix du gaz en Europe. En effet, 40% des apports en gaz européen proviennent de la Russie (Gazprom) et l’embargo économique imposé à Poutine suite à ses velléités hégémoniques sur l’Ukraine ne font que renforcer l’idée que l’Europe doit revenir à une production énergétique qui lui est propre, sa dépendance au gaz russe entraînant un effet de hausse des prix qui retombe de plein fouet sur les consommateurs. Cette crise économico-politique fait boule de neige et resurgit sur les marchés boursiers. Alors quid de la santé des marchés financiers ? Faut-il encore faire confiance à la Bourse et aux actions de trading ?

La finance au cœur des crises

Après avoir vécu la pandémie, les Bourses, malgré une hausse en 2021, ont dû subir la politique de durcissement de la Fed, le repli de la Chine avec notamment l’interdiction du minage de Bitcoin et une volonté d’éradiquer l’épidémie de Covid-19 et aujourd’hui elles se retrouvent à nouveau en baisse. Le CAC 40 était à -5% à son ouverture au lendemain de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Cette baisse trouve son explication dans la forte présence des industries françaises en Russie (Alstom -5,73% , Renault -5,34%). On note ainsi une volatilité des actifs dans les secteurs bancaire, automobile et énergétique qui sont, en période de crise, les plus touchés au niveau boursier.

Peut-on encore investir en Bourse malgré la crise ukrainienne ?

S’il est difficile de faire des prévisions exactes sur les valeurs boursières qui connaissent une période de grande volatilité, certaines d’entre elles sont moins touchées et même profitent des effets de la crise russo-ukrainienne. C’est le cas des cryptomonnaies (même si la crypto de référence, le BTC, connaît une stagflation), du secteur de la défense et des matières premières. Le pétrole ne s’est jamais aussi bien porté (140$ , son plus fort taux depuis juillet 2008), les actions minières connaissent une forte croissance également (+ 13,12% pour Eramet, 7,4% pour Vallourec). Il est donc encore possible d’investir en Bourse dans certaines de ces valeurs et cela peut se faire en quelques clics seulement grâce aux sites de trading français.

trader qui utilise le site de trading en ligne avatrade

Les plateformes de trading, une ouverture sur les marchés

Depuis deux ans les sites de trading en ligne explosent : les confinements répétés ont poussé les investisseurs à se lancer dans les échanges financiers par internet ce qui s’est traduit par une augmentation croissante des opérations de spéculations et notamment sur les devises sur le marché du Forex (Foreign Exchange). En effet les échanges monétaires représentent près de 7 milliards de $ d’opérations quotidiennement ce qui fait de ce marché financier un des premiers au monde, si ce n’est le numéro 1. L’achat et la vente de cryptomonnaies aussi est possible sur ces plateformes de trading comme par exemple celle d’Avatrade qui permet d’investir non seulement dans le BTC (Bitcoin dont la valeur est en dessous des 30 000$) mais aussi de crypto moins volatiles comme le Tron ou Luna qui a gagné + 4% en début d’année. Les valeurs refuges comme l’or sont aussi monnayables sur les sites de trading et une des meilleures obligations dans laquelle investir reste encore les obligations vertes (des fonds d’investissement ou green fonds qui sont présents en Bourse et dont les valeurs ne cessent de croître).

Vouloir investir ou trader sur les marchés financiers est donc encore faisable et même peut s’avérer représenter une belle opportunité malgré la volatilité du marché. Il est dans ce cas conseillé de s’orienter vers les investissements via l’indice VIX qui permet de mieux gérer son propre portefeuille d’actions et de le protéger d’une fluctuation à la baisse. Chaque marché financier se doit d’être observé et analysé en fonction des cours des valeurs, du timing et du volume de valeurs sur lesquelles l’investisseur veut spéculer. Chaque marché boursier évolue selon sa sphère géographique et le contexte socio-économique et chacun d’entre eux est interrelié, à différents niveaux, avec les autres, ce qui peut engendrer des différences notables d’un marché à l’autre mais aussi expliquer pourquoi l’on parle de crise au niveau mondial. Ce qui fait un bon trader n’est pas tant sa réactivité sur le marché que sa connaissance des relations interconnectées entre ces divers marchés et sa faculté à anticiper les réactions de chaque acteur financier.

4/5 - (1 vote)