5 technologies futuristes que les armées vont bientôt utiliser

C'est triste à dire, mais l'armement a toujours été un moteur d'innovation et ce n'est pas prêt de s'arrêter... Voyons 5 technologies futuristes que les armées vont bientôt utiliser pour de vrai !
soldat armée futur

L’art du combat va connaître dans les années voire les siècles à venir un autre tournant. Les technologies futuristes vont prendre d’assaut l’univers des armées. Dans toutes les contrées du monde, les entreprises privées et les armées mettent au point un certain nombre de nouvelles technologies afin de transformer en réalité les militaires en de super soldats.

Les combinaisons à réaction inspirées d’Iron Man

C’est bien le résultat attendu dans les années à venir avec les combinaisons à réaction. Elles sont capables de permettre aux soldats qui les portent de faire des sauts de bateau en bateau. Ils pourront se déplacer à une vitesse de 37 km/h. Les hoverboards volants développés ne sont en principe que juste un avant-goût de telles innovations. L’armée russe serait en train de développer pour l’instant des combinaisons pareilles avec un gilet pare-balles motorisé. L’armée des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne auraient des projets dans ce sens.

Dans la même veine, le flyboard séduit plus d’un. On se rend compte que ce n’est pas un accessoire venu du film intitulé Retour vers le futur. Cette invention a été utilisée par Franky Zapata, un français pour traverser avec succès la Manche. Le Flyboard Air de Zapata est capable d’atteindre une vitesse de 190 km/h. Le président français Emmanuel Macron a laissé entendre qu’il est bien possible que les militaires français s’en servent un jour au combat.

Des lunettes de vision nocturne binoculaires

Cette innovation n’est plus à l’étape de projet. L’armée américaine est d’ailleurs à la dernière étape avec les essais sur ces lunettes de vision nocturne binoculaires. Elles permettent de tirer avec une nette précision en se servant des virages et de la hanche. Elles permettent en outre d’améliorer l’imagerie thermique, la connaissance d’une situation et surtout la perception de la profondeur. Ces nouvelles lunettes selon les déclarations du lieutenant-général James Richardson au Congrès sont capables de montrer le point de mire d’une arme.

Le commandant adjoint du Army Futures Command a déclaré également que ces lunettes peuvent être reliées pour observer des flux virtuels ou vidéo depuis des positions données. Lesdites lunettes utilisent aussi la reconnaissance faciale et une technologie capable de traduire les mots écrits tels que les panneaux routiers. Il est possible de partager les données visuelles entre les drones et les soldats grâce aux lunettes. Les troupes peuvent s’en servir donc pour tirer avec précision en se cachant dans les coins sans être obligés de s’exposer face aux ennemis. Il est envisagé d’après le journal Armees.com qu’une équipe de soldats de la brigade blindée se serve de ces lunettes en Corée du Sud. L’Armée de terre va réaliser des tests sur les lunettes de protection.

Un perfectionnement du drone militaire

L’une des technologies futuristes très attendue est le drone de poche. Le FLIR Black Hornet III, comme c’est de lui qu’il s’agit va servir à effectuer des missions de reconnaissance, de surveillance et de renseignement lors des combats. Les soldats de la troisième Brigade, de la 82ème Division aéroportée se servent depuis lors des drones fabriqués en paire. L’un d’eux est consacré à la vision de jour alors que le second assure la vision de nuit. Ils mesurent à peine 15cm de long. Les soldats peuvent les placer à la ceinture utilitaire.

L’armée envisage équiper chacun de ses soldats à l’avenir de tels drones. Ils auront en leur possession un canon laser pour le lancement de drones. Le projet est en train d’être mis au point par l’Armée de terre. Le canon laser aura une puissance de 50 kilowatts. Il est Multi-Mission High Energy Laser. Il sera dans un futur proche incorporé à tous les véhicules de combat de type Stryker. Les soldats vont s’en servir pour lancer des explosifs ou des drones dans le ciel. Le projet sera effectif dans les prochaines années.

Des exosquelettes ultra performants

L’infanterie russe sera bientôt dotée de l’armure exosquelette Ratnik-3. Il ne sera plus nécessaire pour les soldats de tirer forcément à la mitrailleuse avec les deux mains. L’armure exosquelette dont il est question est munie de moteurs électriques intégrés comme on peut le voir dans vidéo.

Cette version améliorée du Ratnik-2 serait beaucoup plus utile. Il faut noter que les USA ont une combinaison presque identique pour l’heure en cours de développement. Il faut noter que la Turquie ne veut pas rester en marge des innovations militaires futuristes. Les autorités turques ont annoncé la sortie prochaine des véhicules de combats lourds autonomes.

Des parachutes multi tâches

Ils viennent tout droit de la Russie (encore) ! Les médias russes ont confirmés que l’armée est sur le point de doter les combattants de parachutes D-14 Shelest.

parachute D-14 Shelest

Ils vont leur permettre d’accéder plus facilement à leurs armes et même de commencer les tirs dès leur débarquement de l’avion. Les tests sur cette nouvelle technologie seront réalisés par l’Institut de recherche russe sur la fabrication des armes et des parachutes.