Netlinking SEO : qu’est ce qu’un PBN et comment le créer ?

Le PBN (Private Blog Network) est une technique de netlinking SEO très efficace en 2021 à condition de bien la maîtriser car elle n'est pas sans risques. Voyons ce qu'est un PBN et comment faire pour créer son réseau de mini sites privé !
pbn netlinking seo reseau de sites link building

Le netlinking est une des principales variables d’une stratégie SEO car il permet de renforcer le levier de popularité. Autrement dit, sans liens externes il sera impossible de viser une requête concurrentielle. Parmi les différentes techniques de netlinking, le PBN est très à la mode en ce moment. Voyons plus en détail de quoi il s’agit et quelques bonnes pratiques pour créer une PBN !

Définition du PBN : Private Blog Network ou réseau de sites

PBN est un acronyme qui signifie “Private Blog Network” (réseau de blogs privés). Concrètement, il s’agit d’un réseau de sites créés par un webmaster uniquement dans le but de faire des liens vers son site web principal (Money Site). Chacun des sites qui composent un PBN possède des backlinks (liens externes) et ils transmettent donc de la popularité au Money Site dans le but de lui faire gagner des positions dans les moteurs de recherche (Google en particulier).

Il est important de préciser que, si l’acronyme PBN est aujourd’hui utilisé pour désigner cette technique de link building, le terme Blog est galvaudé. En effet, les sites qui composent un PBN ne sont pas nécessairement tous des blogs. Il est même recommandé de diversifier la variété de sites afin que l’ensemble soit le plus naturel possible. Le réseau peut donc être composé de blogs, de sites monopages, de sites vitrines, d’annuaires, de forums, de CV en ligne…

Au delà de la diversité, le problème d’un blog est qu’il faut idéalement l’alimenter alors qu’un site statique n’a pas besoin d’évoluer ce qui est un gain de temps/coût non négligeable. C’est pourquoi certains consultant préfèrent parler de mini sites thématiques qui est un terme plus adapté.

schema pbn netlinking seo

Quels sont les avantages du PBN par rapport à l’achat de lien ?

Le principal avantage du PBN est qu’on maitrise son réseau et ses liens. On peut choisir les ancres de liens, les faire évoluer dans le temps en fonction de nos besoins ou des changements d’algorithme google. Et en cas de pénalité de Google pour netlinking abusif, on pourra rapidement supprimer ou modifier les liens sans avoir à contacter des dizaines de webmasters.

Un autre avantage est qu’avec un PBN, on a meilleur contrôle du jus. En effet, on peut faire en sorte de placer le lien dans un situation idéale pour maximiser sa transmission de popularité. Il peut donc être placé directement sur la homepage ou sur une page interne qui bénéficie d’un très bon maillage. Le problème avec l’achat de lien est qu’on peut parfois payer très cher un article sur un site puissant, mais son effet va s’atténuer dans le temps alors que l’article va s’enfoncer dans la pagination.

Quels sont les inconvénients et les risques du PBN ?

Le principal inconvénient est le risque de filtre ou de pénalité qui pourrait arriver de la part de google. C’est pourquoi l’aspect naturel est essentiel et qu’il faut veiller à tout prix à limiter les footprints (voir plus loin). Mais à partir du moment où on prend les précautions nécessaires, il y a peu de chances d’avoir une pénalité algorithmique.

pénalité google pbn

Au final, le principal risque est la délation d’un concurrent mécontent d’avoir perdu des positions et qui viendrait s’en peindre auprès de Google. Il est donc préférable de masquer son PBN en utilisant des techniques de cloaking (nous y reviendrons plus tard également).

Un autre inconvénient du PBN est son coût dans le temps. Quand on achète un backlink, on paye une fois et (si le webmaster tient son engagement), il reste en ligne pour une durée indéterminée. Avec un PBN, il y a un coût initial lors de la création de nouveaux coût viendront s’ajouter ensuite pour le maintenir en ligne. Il faut renouveler chaque année les noms de domaines et payer pour l’hébergement, l’entretien et la maintenance de son réseau. Au fil des ans, la note peut être salée !

Le PBN est donc un élément intéressant à intégrer dans une stratégie de netlinking seo globale, mais il est préférable de ne pas tout miser là dessus !

Les étapes pour créer son PBN

1. Bien optimiser son money site

seo on-page

La première condition est d’avoir un money site bien optimisé avec des contenus satisfaisants pour les internautes et pour google. En effet, vous aurez beau avoir la meilleure technique de link building, si c’est pour pousser un site qui n’intéresse personne, ça ne servira à rien ! Veillez également à bien optimiser le maillage interne de votre money site afin que la transmission du jus interne soit bien optimisé vers vos pages seo les plus importantes. Le seo on-page prend de plus en plus d’importance par rapport au off-page donc il ne faut surtout pas le néglier et se concentrer de prime abord sur ces leviers.

2. Définir sa thématique et les mots clés à viser

Vous allez ensuite définir les pages et les mots clés précis sur lesquels vous souhaitez gagner des positions avec votre PBN. Si vous n’avez pas de réponse précise à cette question, retournez au travail avant d’envisager la création d’un PBN ! Pour vous aider, il existe de nombreux outils seo freemium pour analyser les mots clés.

3. Trouver des noms de domaines expirés bien thématisés

Maintenant que vous un avez un objectif bien précis, le but est de trouver des domaines disponibles à l’achat et qui ont toujours des backlinks depuis des sites qui correspondent à votre thématique. Il s’agit d’anciens noms de domaines qui ont eu une vie en accueillant un site web et qui n’ont finalement pas été renouvelés par l’ancien webmaster. L’ancien site n’est donc plus en ligne, mais il a toujours des liens.

noms de domaines expirés

On ne va pas détailler ici toute la stratégie de sélection mais il faut cependant veiller à bien contrôler certains critères de qualité avant de racheter un domaine expiré :

  • l’idéal est qu’il ait toujours des pages dans la bonne thématique indexées dans google ce qui est un signe très positif;
  • si les backlinks sont qualitatifs et sur des pages bien indexées par google;
  • si le domaine n’a pas été spammé par des liens abusifs;
  • s’il n’a pas eu différentes vies avec une rethématisation spammy;
  • s’il ne correspond pas à une marque enregistrée ce qui peut poser des problèmes juridiques…

Pour trouver des domaines expirés, vous aurez différentes options plus ou moins onéreuses qui se présentent à vous :

  • Les plateformes vente et d’enchères de noms de domaines : c’est là que vous trouverez les domaines expirés les plus qualitatifs mais le problème est que vous risquez de payer cher si le domaine intéresse beaucoup de monde. Parmi les plus connues on peut citer : Youdot, KifDom, CatchTiger, DomExpire, ExpireSEO, DomStocks…
  • Crawler vous même des sites thématisés : avec un logiciel de crawl comme ScreamingFrog ou Scrapebox, vous pouvez vous même identifier des noms de domaines expirés disponibles à l’achat sans surcoût (moins de 10€ pour majorité des extensions). Vous pouvez commencer par crawler les sites de vos concurrents et très thématisés sur votre niche. Le problème avec cette méthode c’est que ça prend du temps et qu’on trouve rarement des perles car tous les NDD très qualitatifs sont immédiatement rachetés par les robots des plateformes d’enchères.
  • Les services qui listent des NDD expirés disponibles : Le site ExpiredDomains est un service gratuit qui vous permet de faire un premier niveau de recherche. Mais attention vous y trouverez essentiellement des NDD peu qualitatifs et spammés. Le service de référence est PBNPremium qui est payant mais vous donnera accès des listes plus qualitatives.

Vous l’avez copris, cette étape d’identification et d’achat des noms de domaines est la plus complexe et coûteuse dans une stratégie de PBN !

4. Rédiger des contenus uniques pour alimenter son PBN

Maintenant que vous avez vos noms de domaines, il faut recréer des contenus thématisés avant de les mettre en ligne. Si vous avez le temps, vous pouvez rédiger vous même, sinon, le mieux est de sous traiter à un rédacteur. Si vous n’avez pas de rédacteur web attitré, une plateforme de rédaction comme White.page vous permettra d’acheter des textes de qualité à un tarif attractif. En fonction du nombre de mots de la rédaction SEO, il faudra compter entre 10 et 30€ l’article.

Si vous n’avez pas de temps pas beaucoup de budget, il est possible de récupérer des contenus de l’ancien site sur Wayback Machine, ou alors de faire de la traduction de contenu avec un outil comme DeepL. Sachez cependant que ces techniques peuvent poser des problèmes de duplicate content et de propriété intellectuelle donc soyez vigilants.

5. Remettre en ligne des sites et gérer les redirections

pbn private blog network

Vous pouvez maintenant remettre en ligne des sites sur vos noms de domaines. Lors de cette étape, il est essentiel de créer des redirection 301 de tous les anciens backlinks vers une page correspondante sur votre site pour optimiser la transmission du jus et éviter des erreurs 404.

Pour gagner du temps, vous pouvez très bien faire un site avec une seule page et tout rediriger vers la homepage. Vous aurez ainsi une concentration du jus intéressante. Mais évitez de faire uniquement des monopages ce qui n’est pas très naturel.

6. Insérer des liens vers son money site

Maintenant que tout est prêt, vous pouvez placer les liens que vous souhaitez en toute autonomie. Il est possible de placer votre lien dès la mise en ligne du site ou de le faire plus tard une fois qu’il a été réindexé par Google.

netlinking

Peu importe la solution que vous choisissez, l’essentiel est d’espacer l’ajout de vos liens. Il n’y a rien de pire en netlinking que d’obtenir beaucoup de liens sur une courte période et ensuite plus rien. Visez la régularité et soyez patient, c’est la clé du succès !

Comment faire pour éviter les footprints ?

Comme indiqué précédemment, l’aspect naturel est essentiel quand on crée son PBN. Vous devez donc veiller à ce que ce ne soit pas trop évident qu’il s’agit d’un réseau de site. Les footprints sont des éléments communs entre chacun de vos sites qui vont permettre facilement de voir qu’il y a un PBN relié à un money site particulier. Il faut donc les limiter au maximum. Parmi les principaux footprints on peut lister :

  • L’adresse IP du serveur : si tous vos sites de PBN sont sur le même serveur avec la même IP, les robots google ainsi que outils tiers pourront facilement le voir. Il est donc préférable que chaque si du même PBN ait une IP différente. Pour contourner ce problème à moindre coût, l’hébergeur O2Switch vous donnent accès simplement à plusieurs centaines d’IP à affecter sur une les offres d’hébergement unique.
  • Les templates graphiques : évitez que tous vos sites de PBN se ressemblent.
  • Les outils d’analyse de backlinks : les responsables SEO utilisent des outils (Majestic, Ahrefs, SEObserver, Moz…) qui permettent en un coup d’œil de voir tous les backlinks externes d’un site. Votre concurrent pourra facilement remonter voter tous votre PBN si vos backlinks apparaissent dans ces outils. Il est donc préférable de bloquer les robots de tous les outils connus pour être tranquille et que votre PBN n’apparaisse pas via un simple audit externe.
  • Cloacker vos liens : en plus des précautions précitées, il est possible de montrer un contenu différent aux robots de google et au visiteur lambda. C’est que ce qu’on appelle le “cloacking”. Vous pouvez ainsi montrer vos liens seulement à google pour ne pas éveiller les soupçons. Attention cependant, cette technique avancée est à manier avec la plus grande précaution !

Plus vos PBN ressembleront à de vrais sites légitimes et plus vous serez tranquilles.

Au-delà de la dimension algorithmique, l’idéal est de concevoir votre PBN en faisant en sorte que si un quality rater humain de google venait contrôler votre site, il ne verrait pas que c’est un PBN. Plus vos PBN ressembleront à de vrais sites légitimes et plus vous serez tranquilles. Cependant, la qualité à un coût… Il faut donc trouver le juste équilibre dans le rapport coût/risques/efficacité. Chacun placera le curseur où il le souhaite et seule l’expérience vous aidera à y voir plus clair !

Faut-il lier ses sites de PBN entre eux ?

Bien sûr, ça peut être tentant de lier certains sites de PBN entre eux car on peut ainsi démultiplier la puissance du réseau. Le problème est que c’est un footprint un peu trop évident d’un point de vue algorithmique !

Cette technique fonctionnait il y une dizaine d’années, mais aujourd’hui, il vaut mieux éviter si on veut dormir sur ses deux oreilles. Le mieux pour coller à la tendance seo 2021 est donc de cloisonner au maximum son réseau PBN au risque de tout perdre !

PBN : technique White, Grey ou Black Hat ?

SEO White, Grey ou Black Hat ?

Clairement, le consultant SEO qui se considère comme White Hat ne fera pas de PBN. Mais par définition, un SEO tente de manipuler l’algorithme à son avantage, donc dans le fond celui qui fait du SEO ne peut pas être totalement White !

Si vous faite du PBN, vous êtes donc forcément Grey ou Black Hat… Chacun a sa propre interprétation de ces termes… mais une chose est sûre, c’est que le PBN sont de plus en plus répandus dans le monde du SEO 😉

Webinars et formations sur la stratégie de PBN : des vidéos pour aller plus loin

Pour aller encore plus loin et approfondir les notions que nous avons évoquées, voici quelques vidéos intéressantes d’experts qui donnent leurs conseils pratiques pour créer son PBN.

Nicolas Mercatili

Fabien Raquidel

David Dragesco (Ninja Linker)

Jérôme Pasquelin

Au delà de cette vidéo gratuite, sachez que Jérôme propose une formation SEO en ligne très complète sur les domaines expirés et les PBN. Si vous voulez passer à l’étape supérieure, c’est la formation PBN qu’il vous faut !