Top 10 des moteurs de recherche alternatifs à google en 2020

Avec plus de 90% de parts de marché, Google est presque en situation monopole en France et en Europe. Voici cependant 10 autres moteurs de recherche alternatifs !
moteur de recherche web internet

Quand on veut faire des recherches sur internet, le premier réflexe Google. Le moteur de recherche américain est le plus utilisé et il écrase la concurrence en France et en Europe. Cependant, il n’est pas seul sur le marché. En réalité, beaucoup d’autres moteurs sont également en train de gagner des parts de marché. Par ailleurs, de plus en plus de personnes s’interrogent sur cette situation de monopole de google, une entreprise qui collecte de nombreuses données et les utilise à des fins publicitaires. Dans cet article, nous vous présentons le top 10 de ces outils de recherche internet.

Bing : le principal concurrent de Google

bing logo

Lancé officiellement vers la fin des années 2000, Bing est le moteur de recherche officiel de l’entreprise Microsoft. Ses fonctionnalités ont des points de similitude avec celles que fournit Google. Avec Bing, pendant la saisie de votre requête, des suggestions sont affichées pour vous aider à la finaliser. En plus, certaines indications additionnelles sont prévues pour optimiser votre requête. Côté présentation, Bing est pratiquement pareil à Google : titres, descriptions et même couleurs. Le moteur de recherche propose également une régie publicitaire qui permet à certains propriétaires de site internet de mettre leur site en évidence sur la page des résultats de recherches. Par ailleurs, comme Google, Bing connaît des failles sécuritaires, mais le moteur reste l’un des plus respectueux de la vie privée des utilisateurs.

Qwant : le moteur de recherche français qui respecte la vie privée

qwant logo

Qwant est un moteur de recherche récent. Depuis son lancement le 16 février 2013, son utilisation n’a cessé d’augmenter. Il s’agit d’un moteur hybride qui se veut très rapide. Il est différent de Google sur plusieurs points surtout avec la manière dont les résultats s’affichent. En effet, ils sont ordonnés en plusieurs colonnes. Ce n’est donc pas les lignes de résultats comme chez Google. En plus, Qwant ne tracke pas les internautes.

Aujourd’hui, en France, sa part de marché est de 2 %. En Europe, c’est l’un des moteurs de recherche les plus utilisés, il est souvent vu comme le « Google européen ». Qwant a le soutien de la Banque Européenne d’Investissement, de Mozilla qui compte l’intégrer comme navigateur par défaut et d’autres institutions financières et entreprises de renom. En 2013, Qwant avait une audience de 1 million de visiteurs. En 2016, l’audience a pratiquement triplé, soit 30 millions de visites.

Ecosia : le moteur de recherche écologique

ecosia logo

Ce moteur de recherche solidaire allemand appartient à une société citoyenne. Grâce aux revenus liés à sa régie publicitaire, Ecosia s’engage à planter des arbres. En effet, il reverse 80 % de ses bénéfices pour un programme de reforestation présent partout dans le monde. À ce jour, plus de 5 millions d’utilisateurs sont actifs sur le moteur de recherche et plus de 7 millions d’arbres également plantés. Ecosia est donc un moteur de recherche original écologique. Il utilise le moteur de Bing et affiche les mêmes résultats.

DuckDuckGo : le méta-moteur de recherche qui protège vos données

DuckDuckGo logo

DuckDuckGo est probablement l’un des plus connus et anciens moteurs de recherche axés sur la protection de la vie privée. Fondé en 2008 par l’américain Gabriel Weinberg, c’est une alternative crédible et multilingue utilisée par de nombreuses personnes à travers le monde. À l’image de Qwant, il se positionne sur le créneau du respect de la vie privée en s’engageant à ne pas collecter les données des utilisateurs.

Par ailleurs DuckDuckGo est aussi une porte d’entrée reconnue vers le “DarkNet”. Il peut être très utile pour trouver certains résultats de recherche que google n’affiche pas. Vous trouverez par exemple plus facilement des sites proposant du streaming ou téléchargement illégal en passant par DuckDuckGo… Mais ça reste entre nous hein !

Yahoo Search : une autre alternative basée sur le moteur Bing

yahoo search logo

Par le passé, le moteur de recherche Yahoo Search a noué quelques partenariats avec d’autres moteurs qui l’ont exploité pendant quelque temps. Plus récemment, Yahoo Search a préféré s’associer avec Microsoft afin d’optimiser les résultats de recherches. Cette association lui permet surtout d’utiliser les résultats de recherche du moteur Bing. D’ailleurs, en l’état actuel, Yahoo Search est exclusivement alimenté par Bing et offre plusieurs avantages. Yahoo Search, c’est 38 langues proposées. Si vous n’avez pas envie d’utiliser un moteur de recherche dont le comportement est relativement similaire à Google, Yahoo Search est la solution.

Quora : toutes les réponses à vos questions

quora logo

Quora est plus une solution qui donne la possibilité aux internautes de créer et de modifier des questions et réponses. Le moteur de recherche est connu pour sa manière d’organiser les questions et d’attribuer les réponses subséquentes. Cette organisation se fait par sujet ou par thème. En plus, les utilisateurs ont la possibilité de collaborer pour obtenir de meilleurs résultats. Au début, Quora était surtout en anglais. La version espagnole est sortie plus tard. Quora propose aussi une version bêta en français.

Yippy : le métamoteur organisé par dossiers

yippy logo

Anciennement appelé Clusty, Yippy est un moteur de recherche très original. Il est organisé et fonctionne par dossier. En effet, les résultats des requêtes effectuées sont classés par ordre de pertinence et par dossier. Le moteur effectue de lui-même un tri optimisé et affiche une liste de dossiers correspondants à votre recherche. Yippy a un grand avantage. Il propose sur le côté droit des mots-clés qui sont associés à votre recherche.

Le moteur de recherche Yippy est très respectueux de la vie privée des visiteurs. Il n’enregistre pas vos comportements de recherche. En plus, il est ce qu’on peut appeler, un moteur Deep web. Il recherche les résultats d’autres moteurs afin de proposer une grande variété de résultats propres.

StartPage : le moteur de recherche le plus privé au monde

startpage logo

Le moteur de recherche StartPage (précédemment connu sous le nom de Ixquick) est très respectueux de la vie privée des utilisateurs. Il ne stocke pas leurs informations et n’enregistre aucune de vos données personnelles, pas même les requêtes que vous lancez. De même, il ne vous propose pas des publicités de façon intempestive en considérant vos comportements de recherches et de navigation. Toujours pour plus de sécurité, le moteur propose un service Proxy qui vous permettra de travailler de façon anonyme.

La particularité de StartPage est qu’il est orienté images et vidéos. Aujourd’hui, près de 6 millions de recherches y sont effectuées chaque jour. C’est un moteur de recherche très dynamique et qui est utilisable dans 17 langues. Les résultats de recherche de StartPage sont pratiquement similaires à ceux que Google affiche en mode Privé.

SearX : le moteur de recherche open source

searX logo

Searx est un moteur de recherche open source, c’est-à-dire que son code source est diffusé en libre accès aux développeurs. Chacun peut l’installer sur son propre site et le modifier à sa guise. Il est garant de la vie privée des utilisateurs. Comme Yippy, Searx est un méta moteur, il propose donc les résultats d’autres moteurs de recherche.

DarkSearch : la porte d’entrée du Dark Web

DarkSearch logo

Comme nous le précisions plus haut google bloque de nombreux contenus illégaux (streaming, téléchargement illégal etc.). Pour trouver ce type de résultats, il est donc nécessaire de passer par un autre moteur de de recherche. C’est ce que propose DarkSearch qui s’est auto proclamé “1er vrai moteur de recherche du Dark Web” ! C’est probablement le plus simple à utiliser car il est accessible sur n’importe que navigateur mais n’affiche pas tous les résultats.

Pour explorer encore plus les profondeur du Darknet, vous devrez utiliser d’autres moteurs spécialisés (Ahmia, Candle, Not Evil, searx, TORCH, visiTOR…) qui fonctionnement uniquement sur le navigateur TOR. Soyez très vigilants en utilisant ce type de services qui sont aussi une porte d’accès vers des sites diffusant des virus informatique, malwares et logiciels malveillants !

Cela dit, si vous ne voulez plus utiliser Google, vous avez désormais plusieurs options alternatives de moteurs de recherche répondant divers besoins !