Quelle liste de qualités professionnelles en entretien d’embauche ? Idées et conseils

Vous vous demandez quelles liste de qualités à donner en entretien d'embauche ? Voici nos conseils, idées et exemples de qualités à citer par le candidat lors de l'entrevue avec le recruteur.
qualité professionnelle entretien d'embauche

En entretien d’embauche, deux questions demeurent incontournables. La première porte sur les défauts des candidats, avec cette fameuse question : « Quels sont vos points faibles ? », posée par les chargés de recrutement. La seconde question incontournable concerne les qualités. Les interlocuteurs, futurs supérieurs ou spécialistes RH interrogent alors : « Quels sont vos atouts ? ». Il demandent généralement au candidat d’en citer 3. Il faut alors faire le bon choix !

Là, il s’agit de ne pas se tromper. Il faut fournir la bonne liste de qualités pour se mettre en valeur et valoriser ses compétences professionnelles, sans passer pour prétentieux. Dans ce guide, nous allons vous donner des conseils et des exemples des qualités qui plaisent aux recruteurs.

Qu’est-ce qu’une qualité professionnelle ?

Dans le monde du travail, une qualité est un atout, un point fort.

Les qualités professionnelles aident à réussir sa mission, à remplir ses fonctions.

Il peut s’agit d’un savoir-être (soft skills), par exemple :

  • être enthousiaste,
  • être optimiste,
  • être sociable,
  • être organisé…

Une qualité professionnelle en entreprise peut aussi correspondre à un savoir-faire. On parle ici de compétences acquises à l’école, lors de précédentes expériences et qui peuvent être validées par un organisme de certification. Voici quelques exemples :

  • savoir organiser,
  • savoir manager,
  • savoir conduire un projet,
  • savoir gérer une équipe,
  • savoir traiter des informations…

Les connaissances ou compétences acquises grâce au parcours peuvent aussi être des qualités professionnelles. En fonction du job pour lequel on postule, différents types de compétences  :

  • être doué en orthographe (si on candidate comme pigiste) ;
  • être doué en histoire-géographie (si on veut devenir professeur d’histoire-géo) ;
  • connaître un langage informatique (pour devenir programmateur)

⚠️ Attention ! Il faut bien distinguer les qualités qui sont liées à votre personnalité (soft skills) avec des compétences professionnelles qui sont le fruit de votre formation et de votre expérience. Si une compétence peut être une qualité, ce n’est pas ce que le recruteur attend à la réponse “citez moi 3 qualités”. Quand il vous pose cette question, il veut en savoir plus votre personnalité. Il n’attend pas que vous lui récitiez votre CV ou votre lettre de motivation !

La fameuse question “citez 3 qualités” lors d’un entretien d’embauche

Avec la fameuse question sur les atouts, les recruteurs cherchent à cerner les candidats à l’embauche. Que ce soit lors d’un entretien pour rechercher un emploi ou un stage, ceux-ci doivent être capables de prendre du recul sur eux-mêmes. Ils doivent aussi être capables d’argumenter leur propos. Le but n’étant pas de réciter bêtement une liste de 3 qualités.

Quelles sont vos 3 principales qualités ?

Certains recruteurs veulent aussi tester les candidats. Car ces questions sur les qualités professionnelles et les défauts sont déstabilisantes. En tant que postulant, la première chose à faire est donc de garder son calme, de réfléchir posément et de citer ses points forts et ses points faibles, avec honnêteté et objectivité.

Nos conseils et idées pour choisir les bonnes qualités

Avant de vous indiquer une liste de qualités pour votre entretien, voici quelques conseils pour bien répondre à la question sur les atouts, et réussir cette étape du recrutement.

Ne citez pas de qualités « bateau »

Il y a des qualités que les recruteurs entendent à longueur d’année.

Par exemple, tous les candidats revendiquent leur motivation comme un atout. Or, être motivé quand on est en recherche d’emploi et que l’on se présente en entretien, cela semble plus qu’évident.

Ce genre de réponse n’aide pas à se démarquer des autres candidats.

Soyez sincère sans être prétentieux

En vous interrogeant sur vos points forts, le recruteur veut vous connaître davantage. N’oubliez pas qu’il vous demandera très certainement de justifier vos propos. Le but n’est donc pas de mentir, ni d’arranger la réalité.

Il faut citer les qualités professionnelles que vous possédez vraiment.

Toutefois, l’objectif ne consiste pas non plus à passer pour un vantard. Aussi, vous prendrez soin d’adopter les bonnes tournures pour ne pas paraître prétentieux et devenir antipathique.

Jouez avec les synonymes et les tournures de phrase

Pour que votre propos ait un impact positif sur les experts en ressources humaines et autres chargés de recrutement, il faut choisir des tournures habiles. Au lieu de balancer une qualité de but en blanc, privilégiez une phrase lors de vos prochains entretiens.

Par exemple, au lieu de dire “je suis organisé”, dites plutôt “j’aime quand les choses sont organisées, j’aime anticiper”.

À la place de “je suis excellent négociateur”, préférez “je suis capable d’argumenter”, ou bien “au cours de mon parcours, j’ai appris les astuces pour bien négocier”.

Et plutôt que de dire “je m’adapte très facilement”, appuyez votre propos en expliquant “j’ai déjà eu à m’adapter dans mon précédent poste, lorsque de nouvelles missions m’ont été attribuées. J’ai fait de mon mieux pour apprendre rapidement, et j’ai fait mes preuves”.

Explicitez vos atouts pour les mettre en situation

Vous l’avez compris, le but n’est pas simplement de donner trois qualités. L’objectif de cette question des 3 qualités consiste plutôt à observer vos réactions, et à analyser votre capacité d’argumentation.

Alors, n’hésitez pas à expliciter vos réponses, pour démontrer l’utilité de vos qualités dans le contexte professionnel. Vous pouvez apporter la preuve de vos qualités en décrivant des actions concrètes que vous avez faites lors de vos précédents postes. N’oubliez pas que, pendant votre entretien, vous devez vous vendre pour le job, et vous distinguer des autres candidats.

Liste des meilleures qualités à citer lors d’un entretien

meilleures qualités à citer lors d'un entretien

Vous êtes en panne d’idées de qualités ? Cette liste de 20 atouts devrait vous aider à trouver vos qualités.

  • Rigoureux = Précis, minutieux. La rigueur va souvent de pair avec la patience. Un travail bien fait nécessite de la rigueur, et de prendre tout le temps nécessaire. Les personnes rigoureuses sont souvent perfectionnistes. C’est d’ailleurs parce qu’elles recherchent la perfection qu’elles travaillent minutieusement. Pour travailler dans des métiers d’art et d’artisanat, des métiers manuels, ou pour réaliser des missions de contrôle, la rigueur est nécessaire.
  • Patient = Qui sait attendre, qui prend son temps. Un employé patient saura garder son calme, la maîtrise de soi. Il sera enclin à prendre le temps nécessaire pour réussir sa mission. La patience étant souvent synonyme de minutie et de précision. En outre, être patient, c’est être à l’écoute. La patience a toute son importance dans les emplois liés à l’artisanat, mais aussi à l’assemblage, au contrôle…
  • Perfectionniste = Qui aime la perfection. Les perfectionnistes ont à cœur de bien faire leur travail. Ce sont des gens qui s’impliquent, s’investissent et s’imposent une grande rigueur. Les recruteurs apprécient donc cette qualité. Mais attention à bien expliciter, car elle fait partie des qualités que l’on entend souvent en entretien.
  • Esprit d’équipe = Qui est sociable, qui s’intègre facilement dans un groupe. C’est LA qualité nécessaire pour travailler au sein d’une équipe, que l’on soit simple collaborateur ou dirigeant.
  • Humble = Qui est modeste. Faire preuve d’humilité permet de garder la tête froide. Une personne modeste ne cherche pas les louanges. Cette qualité est bien perçue quand il s’agit de travailler au sein d’une équipe, ou de s’investir pour une bonne cause.
  • Optimiste = Qui voit toujours le côté positif. Un employé optimiste développera sa créativité pour transformer les événements négatifs en positifs. Il diffusera un bon esprit et des ondes positives. L’optimisme est indispensable pour travailler dans des secteurs stressants, et dans des milieux où la morosité peut vite gagner le moral (hôpitaux, maisons de retraite, etc.)
  • Enthousiaste = Qui est souriant, sympathique, agréable. De manière générale, un employeur préférera un salarié enthousiaste et optimiste à un salarié qui s’agace vite, qui est négatif. Comme les optimistes, les personnes enthousiastes apportent du dynamisme et de la fraîcheur.
  • Fiable = Sur qui on peut compter. Comme l’humilité et l’enthousiasme, la fiabilité est appréciée pour travailler en équipe. Cette qualité est attendue dans tous les milieux professionnels. Que vous postuliez en qualité d’enseignant, assistant, chargé de mission, manager, équipier dans un restaurant ou un magasin, chargé de logistique ou encore routier, il est bon de savoir que vous êtes responsable et que l’on peut vous faire confiance.
  • Sociable = Qui est à l’aise avec les autres, extraverti. Lorsque l’on travaille en équipe, il est indispensable d’être sociable. Se sentir bien dans sa tête et bien avec les autres peut aussi servir pour gérer des relations clientèle, des relations presse, des relations publiques.
  • Diplomate = Qui sait choisir les bons mots aux bons moments. Quand on a affaire à des clients, et plus particulièrement des clients mécontents, il faut être diplomate. La diplomatie est également de rigueur pour gérer des crises, ou pour manager une équipe. La diplomatie peut passer par de l’enthousiasme.
  • Sens de la négociation = Qui est stratège, qui sait rester maître des mots et du tempo pour avoir le dernier mot. Avoir le sens de la négociation est idéal dans le commerce, le négoce, en service après-vente, mais aussi quand on travaille avec des adolescents rebelles par exemple… Avoir le sens de la négociation sera encore plus utile si, de surcroît, on est optimiste et enthousiaste.
  • Leadership = Qui est capable de conduire une équipe. Avoir du leadership permet de souder un groupe, de fédérer. Pour manager, avoir un leadership naturel est plus qu’utile. C’est aussi un signe de confiance en soi.
  • Créatif = Qui fait preuve d’imagination, de créativité, d’innovation. Cette qualité est requise dans les domaines de l’art, du design, de l’infographie, de la communication mais aussi dans l’animation, dans l’accompagnement des enfants, etc.
  • Organisé = Qui anticipe, qui planifie ses travaux. Pour manager une équipe, pour conduire un projet, pour gérer la logistique, il faut avoir une bonne organisation.
  • Autonome = Qui est indépendant, capable de travailler seul. Vous pouvez citer cette qualité si vous êtes réellement autonome, et si la description du poste mentionnait ce besoin.
  • Entreprenant = Qui aime l’action, qui est capable d’impulser. Si c’est vraiment votre cas, et si le poste implique des responsabilités ou une conduite de changement, vous pouvez dire que vous êtes entreprenant. En revanche, si vous postulez en tant que subalterne, essayez de trouver une autre qualité.
  • Vigilant = Qui est concentré, qui travaille avec attention. Pour des missions de contrôle, de vérification, de correction, de relecture, de rédaction, de surveillance, d’élaboration de recettes, de formules ou de médicaments, il faut être vigilant.
  • Curieux = Qui a faim de découverte et de nouveauté. Les gens curieux sont souvent cultivés, ouverts d’esprit. C’est pourquoi cette qualité est appréciable dans les milieux intellectuels, de la recherche, des médias…
  • Capacité d’analyse = Qui est apte à comprendre rapidement une situation, un document… Avoir une bonne capacité d’analyse équivaut à affirmer que l’on a l’esprit de synthèse, que l’on réfléchit.
  • Capacité d’adaptation = Capable d’apprendre rapidement. L’adaptabilité est attendue dans les postes où les missions sont très diversifiées. Si le job implique de rencontrer diverses situations ou différents publics, la capacité d’adaptation sera forcément bien perçue. Par ailleurs, si vous êtes en reconversion professionnelle, vous pouvez citer cette qualité.

VOIR AUSSI : Comment faire un bilan de compétences gratuit en ligne ?

Liste de qualités à éviter absolument en entretien d’embauche

qualités à bannir lors d'un entretien d'embauche
  • Motivé = Qui a envie. Dire que vous êtes motivé ne sert pas à grand chose. Il s’agit d’une évidence si vous avez fait l’effort de venir passer l’entretien.
  • Ambitieux = Qui a envie de réussir. L’ambition est, certes, généralement perçue comme un atout dans la vie. Mais pour certains postes, mieux vaut trouver une autre qualité. Par exemple, si vous répondez à une offre d’emploi d’assistant, évitez de revendiquer votre ambition. Votre futur supérieur pourrait avoir peur que vous lui piquiez sa place.
  • Serviable = Qui répond toujours présent, toujours prêt à rendre service. En citant cette qualité comme un atout professionnel, vous risquez de laisser croire que vous acceptez tout et n’importe quoi, et que vous manquez d’amour propre.
  • Intègre = Qui est honnête, droit, franc, entier. Les personnes intègres respectent l’éthique, l’ordre établi. Elles ont du mal à mentir. L’intégrité est une qualité, certes. Toutefois, pour certains jobs, c’est plutôt un défaut. Par exemple, en politique, la franchise n’est pas toujours souhaitable. Dans le commerce, il faut parfois transformer la réalité ou mentir par omission pour flatter les clients.
  • Esprit critique = Capacité d’analyse, mais aussi remise en question de l’ordre établi. Pour certains postes, notamment en qualité de subalterne ou dans des milieux où la hiérarchie prévaut sur tout le reste (armée, cuisine…), cette qualité peut porter préjudice.

Plus généralement, évitez les qualités qui n’apportent rien sur le plan professionnel.

Dernier conseil essentiel pour bien choisir vos qualités professionnelles !

La façon de décrire ses qualités est aussi très importante. En effet, si vous récitez des banalités, le recruteur va vite s’en apercevoir et ça risque d’être un problème. Soyez authentique et sincère et vous aurez plus de chances de convaincre !

Vidéo bonus : Les 8 qualité pour réussir son entretien d’embauche (Soft Skills, exemples)