Reconversion professionnelle : pourquoi et comment se reconvertir ?

La reconversion professionnelle consiste à changer de métier, de lieu de travail, de secteur d'activité ou de statut professionnel pour démarrer une nouvelle carrière. Vous voulez changer de vie ? Prenez votre destin main et saisissez les opportunités pour faire une reconversion professionnelle épanouissante !
reconversion professionnelle

Vous envisagez de changer de métier ? La perspective de conserver votre emploi actuel jusqu’à la retraite ne vous enchante plus tellement parce que vos missions ne vous apportent plus la satisfaction escomptée. Il est sans doute temps d’entamer une reconversion professionnelle. En effet, 64 % des personnes interrogées témoignent d’un épanouissement professionnel après une reconversion.

Quelles sont donc les opportunités qui vous sont offertes pour réussir votre reconversion professionnelle ? Comment financer votre projet ?

Projet de reconversion professionnelle : quels motifs ?

Changer de métier ne se décide pas sur un coup de tête ou suite à la première difficulté rencontrée sur votre lieu de travail. On parle d’une idée construite sur une période raisonnable à travers une réelle introspection personnelle. Vous pourrez ainsi dégager des raisons valables justifiant votre décision.

Évoluer sur le plan professionnel

Vous exercez votre métier depuis de nombreuses années. Vous avez gravi plusieurs échelons au sein de votre entreprise, mais souhaitez obtenir davantage de responsabilités dans la structure. Vous désirez devenir un expert, mais la société ne vous donne pas les possibilités pour le faire dans les années à venir.

La reconversion professionnelle représente pour vous une solution pour vous ouvrir à de nouveaux horizons. Vous pouvez alors changer de travail pour gagner en responsabilités, mais sans pour autant changer totalement de métier.

Obtenir une meilleure rémunération

Afin d’augmenter vos revenus, il est pertinent de rechercher soit un métier mieux payé dans un autre secteur d’activité, soit un poste mieux rémunéré dans votre branche d’activité. Un enseignant de l’éducation primaire peut ainsi se laisser tenter par l’un des nombreux métiers informatiques.

Changer de métier

De nombreuses personnes on tendance à s’ennuyer dans leur métier et aspirent à changer totalement de voie. On pense notamment aux cadres de l’informatique et du numérique, qui après des années passée derrière un écran d’ordinateur aspirent à se reconnecter avec la vie réelle. Ils peuvent alors totalement changer de voie pour devenir enseignant, artisan ou même agriculteur ! C’est un exemple parmi tant d’autres…

Ce type de reconversion radicale demande généralement de suivre une formation pour acquérir de nouvelles compétences professionnelles. Vous pouvez commencer par faire un bilan de compétences en ligne pour trouver la bonne orientation qui vous correspond. Ce qu’il faut retenir est que chaque personne a son propre parcours professionnel avec ses spécificités et ses envies et chacun peut décider d’en changer à condition d’être motivé !

Devenir indépendant

De plus en plus de salariés aspirent à devenir les patrons de leurs propres affaires avec tous les avantages associés (aucune hiérarchie, choix des horaires de travail, choix des collaborateurs…). Vous voulez peut-être fuir le stress ou l’ennui d’un emploi salarié. Certaines fonctions avec le statut freelance le permettent. Si vous êtes assez résilient pour affronter les aléas de l’auto-entreprise, la reconversion professionnelle est la solution idéale pour vous.

Une reconversion pour des raisons personnelles

Vous avez décidé de suivre votre conjoint ou conjointe à la suite de sa mutation. Vous ressentez le besoin de changer d’air en allant vivre dans une nouvelle région. Il est opportun d’envisager une reconversion pour profiter des opportunités du marché de l’emploi de votre nouvelle zone de résidence.

Les étapes pour effectuer une reconversion professionnelle

Une fois que vous vous êtes convaincus de la nécessité de votre projet, voici les principales choses à faire.

Réalisez votre bilan de compétences

Afin de mieux cerner les différentes reconversions professionnelles pour adultes qui s’offrent à vous compte tenu de vos compétences, vous devez faire un bilan de vos compétences. Un test d’orientation doit aussi être organisé afin d’identifier les divers emplois qui correspondent à votre profil et à vos aspirations.

Suivez une formation qualifiante auprès d’un organisme spécialisé

Idéalement, il est conseillé de confier la réalisation du bilan de compétences à un organisme de formation. Ce spécialiste pourra vous conseiller sur la formation professionnelle la mieux adaptée et vous faire des propositions sur les méthodes d’apprentissage les plus efficaces. Selon votre projet, vous pourrez acquérir facilement les compétences théoriques et pratiques pour commencer votre nouveau job à travers des formations courtes.

Toutefois, vous pourriez être obligé de prendre un congé individuel de formation pour suivre un apprentissage de longue durée. Dans les deux cas, il est préférable de choisir une formation à distance pour vous former tout en continuant à occuper votre emploi actuel. Cela n’est pas aisé, mais une auto-discipline à toute épreuve sera votre meilleure alliée.

Pour bien choisir l’organisme qui vous formera, veillez à ce que ce dernier soit certifié et dispose de l’un des labels OPQF (Office professionnel de qualification des organismes de formation). Le fait qu’il appartienne à la FFP (Fédération de la Formation Professionnelle) est aussi un gage de qualité de la formation dispensée. Enfin, vérifiez que les titres professionnels décernés par le prestataire sont inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP).

À la (re)découverte du marché du travail

Maintenant que vous êtes apte à vous investir dans votre nouvelle branche d’activité, il ne reste qu’à saisir les différentes opportunités qui s’offrent à vous. Commencez par une mise à jour de votre curriculum vitæ qui doit clairement indiquer vos nouvelles compétences. Préparez ensuite une lettre de motivation qui justifie convenablement votre décision de vous reconvertir. Postulez et restez positif !

VOIR AUSSI : Quelle liste de défauts donner lors d’un entretien d’embauche ?

Les secteurs d’activité et métiers porteurs pour une reconversion professionnelle

Les domaines de l’informatique, du bâtiment, du bien-être, de l’hôtellerie, de l’immobilier, de l’éducation, du commerce, de l’environnement ou encore du marketing digital présentent de réelles opportunités pour une reconversion professionnelle réussie. Bien évidemment, cette liste n’est pas exhaustive.

Rappelons que c’est la conjoncture économique existante qui déterminera les secteurs d’activité les plus intéressants dans un pays pour une possible reconversion. Tous secteurs confondus, voici entre autres quelques métiers très prisés pour des projets de changement de carrière, peu importe votre âge :

  • assistante maternelle ;
  • infirmier ;
  • mécanicien ;
  • conseiller en beauté ;
  • agent des finances ;
  • sophrologue ;
  • ouvrier du bâtiment ;
  • modeleur 3D ;
  • Community Manager ;
  • auxiliaire puéricultrice ;
  • animateur sportif ;
  • éco-concepteur ;
  • data Scientist ;
  • chef de projet application mobile ;
  • Web Designer ;
  • soigneur animalier ;
  • négociateur immobilier ;
  • gestionnaire de paie ;
  • accompagnant éducatif et social.

Reconversion professionnelle : à qui vous adresser ?

formation en ligne

Si vous êtes un demandeur d’emploi : l’agence Pôle emploi de votre région pourra vous accompagner efficacement dans vos recherches. Si vous êtes un cadre ou un jeune issu de l’enseignement supérieur : une agence APEC sera indiquée pour vous aider dans vos démarches.

Si vous êtes une personne handicapée : l’Agefiph est la structure adéquate. Si vous souhaitez vous reconvertir dans le secteur artisanal : la chambre des métiers et de l’artisanat de votre zone.

Si vous êtes salarié dans un secteur d’activité donné, vous devez vous adresser à l’opérateur de compétences (OPCO) de votre secteur : OPCO 2i pour le secteur industriel, OPCO Santé pour le secteur privé de la santé, Agecif Cama pour le Crédit Agricole et Mutuelle Agricole, Atlas pour les Services financiers et Conseils, Afdas pour le secteur des Loisirs et Médias, etc.

Si votre secteur ne dispose pas d’un opérateur de compétences spécialisé, vous pouvez demander des conseils et un accompagnement auprès de la Fongecif. Enfin, certains organismes privés ou encore le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) peuvent constituer des sources d’information.

VOIR AUSSI : Quelle liste de qualités professionnelles en entretien d’embauche ?

Financer votre reconversion professionnelle : comment procéder ?

Les dispositifs de financement partiel ou total de votre formation professionnelle diffèrent selon votre situation. En vous adressant à la structure adaptée de renseignement, vous pourrez avoir des informations sur les différentes modalités du dispositif adapté à vos besoins.

Formation en tant que demandeur d’emploi

Vous pouvez bénéficier du Compte Personnel de Formation (CPF), de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) ou encore de l’Aide Individuel Régionale à l’Emploi (AIRE). Il existe également de nombreuses autres aides pour les personnes à la recherche d’un emploi. Il est nécessaire de bien se renseigner afin de trouver la structure la plus adaptée.

Formation en tant que salarié

Le Compte Personnel de Formation et le CPF de transition professionnelle sont les principales sources de financement. Toutefois, vous pouvez également bénéficier du Plan de développement des compétences ou de la Reconversion ou promotion par alternance (Pro-A).

Formation en tant que travailleur indépendant

Le dispositif auquel vous êtes éligible dépend du Fonds d’Assurance Formation (FAF) auprès duquel vous versez votre contribution à la formation professionnelle. Rapprochez-vous donc de votre FAF pour en savoir plus.

Financement de la reconversion en cas de licenciement ou de départ volontaire

Des dispositifs tels que le Contrat de Sécurisation Professionnelle (CSP), le Plan de départ volontaire et le Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE) peuvent vous aider à commencer une nouvelle carrière.

Aujourd’hui, les démarches sont grandement simplifiées pour vous permettre d’entamer de la meilleure des manières votre nouvelle vie professionnelle. Des structures spécialisées sont à votre écoute pour vous renseigner et plusieurs dispositifs de financement de votre projet de reconversion sont disponibles en fonction de votre situation.

Afin d’acquérir les compétences indispensables pour exercer votre nouvel emploi, assurez-vous toutefois de choisir un organisme de formation agréé et hautement qualifié pour optimiser vos démarches.

VIDÉO BONUS : Comment faire pour me former, évoluer ou me reconvertir ?

Dans cette émission dédié à la formation et à la reconversion professionnelle, les conseillers de Pole Emploi France vous donnent de précieux conseils. Les conseilles vous expliquent comment four financer votre formation, acquérir de l’expérience dans un nouveau domaine d’activité, changer de métier et se reconvertir dans les meilleures conditions en France !

5/5 - (1 vote)