TMS : comment améliorer l’ergonomie des opérateurs ?

Les troubles musculo-squelettiques (TMS) impactent négativement l'état de santé physique et mental des manutentionnaires. Voici quelques conseils pratiques pour limiter les risques auxquels sont exposés vos opérateurs.
TMS : comment améliorer l'ergonomie des opérateurs ?

Saviez-vous que les accidents professionnels hors trajets sont principalement causés par les travaux de manutention ? Oui, le constat est sans appel : les salariés qui exercent dans les entrepôts, les bâtiments et les industries sont les plus exposés aux troubles musculo-squelettiques. En France, les TMS touchent environ 15 % des salariés. Ils sont responsables des maladies professionnelles qui peuvent conduire à des incapacités et des handicaps.

Les TMS sont des maladies qui touchent les articulations, les muscles et les tendons et qui sont souvent liées à des professions qui nécessitent des gestes répétitifs. C’est pourquoi elles impactent tout particulièrement les opérateurs et manutentionnaires.

En tant que chef d’entreprise ou responsable d’entrepôt, le bien-être de vos collaborateurs doit être votre priorité. Comment préserver l’intégrité physique de vos opérateurs et leur offrir de meilleures conditions de travail ? Découvrez dans la suite de cet article comment vous pouvez améliorer l’ergonomie de vos travailleurs intervenant dans la manutention.

troubles musculo-squelettiques TMS

Digitaliser vos entrepôts

Aucune entreprise désireuse d’exister et de progresser dans un environnement hautement compétitif ne peut se passer du digital. La plupart des établissements se concentrent sur la digitalisation de l’administration et négligent celle du processus de production. C’est pourtant cette dernière qui influence directement votre productivité et vous permet notamment de réduire vos coûts de gestion.

L’intégration des nouvelles technologies au sein de vos infrastructures de manutention permet d’améliorer considérablement les conditions de travail de vos opérateurs. En effet, les équipements de manutention semi-robotisés réduisent l’effort physique, la pénibilité du travail, et donc les facteurs d’exposition aux risques. Les solutions ne manquent pas pour alléger les tâches de vos collaborateurs :

  • Tables élévatrices ;
  • Machines de tri ;
  • Pick to light ;
  • Outils de commande vocale (voice-picking) ;
  • Exosquelettes…

Le pick to light peut vraiment révolutionner vos procédés de préparations logistiques. Il s’agit d’un système de guidage lumineux qui intègre une multitude de technologies d’aide à la préparation des commandes. Il facilite les opérations de mise en stock, de picking, de tri et de classification dont sont chargés les manutentionnaires. Facile à prendre en main, le pick to light réduit la charge de travail de vos collaborateurs, diminue le taux d’erreur, et accélère la vitesse d’exécution des tâches. Vos collaborateurs travaillent donc dans des conditions plus favorables à leur bien-être physique et mental. Cela accroît leur efficacité et optimise la productivité de votre entreprise.

Que ce soit dans une usine de fabrication ou de montage, un entrepôt logistique ou sur une plateforme de distribution, le pick to light est requis pour limiter les risques de TMS. N’hésitez donc pas à contacter un fournisseur de pick to light si vous souhaitez intégrer ce système dans vos locaux. En fonction de vos objectifs et des spécificités de votre entrepôt, ce professionnel vous aidera à choisir la solution qui vous convient le plus (rubans ou pointeurs LED, modules avec afficheurs…). Vous bénéficierez également d’un accompagnement complet et sur mesure.

Améliorer l’ergonomie de vos postes de travail

Une grande partie des équipements qu’utilisent quotidiennement les opérateurs dans les usines et les entrepôts est source d’inconfort et engendre des TMS. Pour vous en prémunir, mettez à la disposition de vos manutentionnaires des postes de travail ergonomiques. C’est-à-dire des outils de manutention adaptés non seulement à leur environnement de travail, mais aussi aux besoins physiologiques de chacun. Comment y parvenir ?

Analysez individuellement tous vos postes de travail et définissez pour chacun d’eux la ou les postures de travail adéquates. C’est sur la base de cette étude que vous déterminerez les équipements de manutention qui conviennent le mieux pour chaque poste. De façon générale, l’amélioration de l’ergonomie dans un tel environnement nécessite l’utilisation des :

  • sièges ergonomiques avec un système modulaire intégré (recommandé pour les postes de travail très intensifs) ;
  • tapis antifatigue (ils permettent de rester debout pendant une période prolongée sans avoir des problèmes de circulation sanguine ou des TMS) ;
  • dessertes et chariots d’ateliers légers et faciles à manier.

Il est important de préciser sur chaque poste la posture à adopter. Les difficultés de déplacement peuvent aussi dégrader les conditions de travail. Le choix des roues qui doivent équiper vos différents dispositifs mobiles ne doit pas non plus être négligé.

Un travailleur en bonne santé et heureux est plus productif. Par conséquent, investir dans l’amélioration de l’ergonomie des postes de travail améliore les rendements et l’efficacité de vos collaborateurs.

Instaurer un temps de récupération physique

La charge de travail des opérateurs dans un entrepôt est très importante. On estime qu’un opérateur manipule quotidiennement environ 10 tonnes de charges. Même s’ils sont équipés des instruments qui diminuent leurs contraintes, leurs tâches nécessitent une bonne dose de concentration et de vigilance. Rester concentré pendant de nombreuses heures d’affilée peut sérieusement affecter leur santé mentale et favoriser la survenance de certains troubles musculo-squelettiques plus ou moins graves.

Par conséquent, pour favoriser la récupération psychologique des travailleurs, une pause s’impose dans les ateliers et les entrepôts de manutention. Instituez un temps de repos de 5 à 8 minutes toutes les 2 heures. Cela permettra de réduire la fatigue au travail, de retarder l’apparition de la douleur, de limiter les risques d’accident.

Encourager l’adoption des gestes simples qui sauvent

Il est important que vos opérateurs soient éduqués sur les gestes à adopter pour se prémunir des troubles musculo-squelettiques. Vous pouvez donc organiser régulièrement des ateliers d’ergonomie où seront enseignés les comportements et règles à suivre pour se prémunir des TMS. Pensez aussi à placer dans les endroits stratégiques de votre entrepôt, des supports qui présentent les principales consignes de sécurité à respecter pour travailler dans des conditions plus favorables à la santé. Voici quelques gestes simples que chaque opérateur doit connaître et pratiquer :

  • utiliser toujours le matériel de manutention adapté à la forme, au poids et au volume des marchandises à manipuler ;
  • respecter la limitation des poids des colis en manutention manuelle et motorisée ;
  • adopter toujours les bonnes postures au travail…
bonne posture de travail opérateur

VOIR AUSSI : Comment choisir votre chaise de bureau ?

Dialoguer avec vos opérateurs et être bienveillant dans votre management

Au-delà du respect des consignes de sécurité et de la mise à disposition des outils adaptés, la création d’un climat de travail favorable à l’épanouissement diminue les risques des TMS. En effet, la mécanisation et la digitalisation du processus de production entraînent souvent l’isolation dans le travail. Le sentiment de solitude favorise le stress et plusieurs facteurs de risques sociaux. Puisqu’il existe une corrélation entre la productivité du travailleur et son état émotionnel, il est primordial que vous instauriez un management bienveillant au sein de votre entreprise.

En quoi cela consiste-t-il ? Soyez toujours à l’écoute des difficultés que rencontrent vos opérateurs dans l’exercice de leur activité. Si vous avez des managers, sensibilisez-les sur l’importance de nouer des relations humaines avec leurs collaborateurs. Le dialogue doit être permanent entre les différents acteurs. Vous devez trouver le bon équilibre entre vos contraintes métier, les performances opérationnelles et le bien-être de vos opérateurs. C’est de cette façon que vous leur garantirez une très bonne qualité de vie.

Pour protéger vos opérateurs de manutention des troubles musculo-squelettiques, vous devez améliorer leurs conditions de travail. La digitalisation de votre entrepôt ainsi que l’aménagement de postes de travail ergonomiques sont des solutions très efficaces pour augmenter leur confort en entrepôt et accroître leur productivité.