5 appareils qui vous espionnent à votre insu

Dans un monde où de plus en plus d'objets sont connectés, de nombreux appareils high-tech de votre quotidien vous espionnent sans que vous le sachiez !
espion

Entre le début de l’informatique dans les années 80 et aujourd’hui, les choses ont bien évoluées. L’ IoT, vous connaissez ? Vous n’êtes peut-être pas encore familier avec ce sigle, mais vous êtes très certainement au courant du concept. L’ IoT signifie “Internet of Things”, que l’on peut traduire assez simplement par “L’internet des Objets”.

Il fait référence à tous les objets connectés et à leur inter-communication ainsi qu’à leurs échanges de données. On est bien souvent d’accord pour dire que les objets connectés nous facilitent la vie au quotidien, mais on a aussi entendu parler de problèmes de protection de la vie privée et même d’espionnage les concernant. Et cela ne s’arrête pas à votre téléphone, à des logiciels espions ou à la camera de votre ordinateur… Voici 5 appareils qui vous espionnent à votre insu.

Votre aspirateur connecté

Ce bon vieux Rumba qui s’occupe de collecter les poils du chat et autres minons avant votre retour du travail n’est pas blanc comme neige. Il enregistre et transmet de nombreuses données sur vous et votre logement qui pourraient être utilisées contre vous si elles tombaient entre les mauvaises mains. Les aspirateurs les plus high-tech du moment utilisent une technologie de cartographie de votre intérieur pour pouvoir se repérer dans l’espace et pour vous laisser choisir certaines zones à nettoyer en particulier et d’autres à éviter. Ces informations renseignent donc sur la taille de votre habitat, l’emplacement exact des différentes pièces et des meubles qui s’y trouvent et sont une source d’information cruciales pour d’éventuels cambrioleurs ou autres voyous connectés. A cela vient s’ajouter les différentes caméras dont disposent les aspirateurs pour reconnaitre leur environnement. Un rapport sur le sujet de l’ IoT aux Etats-Unis a dévoilé le fait qu’une firme israélienne spécialiste en sécurité avait développé une technique lui permettant de hacker un aspirateur LG et d’avoir accès aux images enregistrées par les caméras. On imagine aisément les problèmes que cela pose au niveau de la sécurité et de la protection de la vie privée.

Votre “Baby-Phone”

Pas de panique, votre baby-phone n’est pas connecté directement à des réseaux étranges. Cependant, plusieurs cas de hacking de ces appareils ont fait l’objets de recherches approfondies. Les baby-phones connectés enregistrant et stockant des sons et maintenant des images peuvent en effet être la cible de cyber-attaques pour accéder à ces données qui renseignent sur la présence d’individus dans certaines pièces, sur ce qu’elles contiennent et autres. Pour vous rassurer, pensez à faire la mise à jour de votre baby-phone régulièrement pour limiter les risques.

Votre lave-vaisselle

Certains lave-vaisselles connectés ont accès à une connexion WIFI et enregistrent la température d’une pièce mais aussi la présence de lumière. Cela donne des indications sur la présence ou non d’individus dans une pièce et ces données sont récupérées par le fabricant. Pour l’instant les lave-vaisselles ne sont pas équipés de caméras, mais certains comportent des micros qui sont censés être utilisés pour contrôler le volume sonore de l’appareil en fonction…

Une poupée

Plusieurs poupées connectées ont fait l’objet de plaintes dans certains pays pour des problèmes d’espionnage. Une poupée en particulier a été interdite à la vente dans plusieurs régions du monde après qu’il ait été prouvé qu’elle enregistrait et stockait de nombreuses données audio et vidéos collectées par l’intermédiaire de son micro et de sa caméra embarquée. Elle était également équipée d’un capteur informant sur la présence d’autres objets à proximité, d’un capteur de lumière, et d’une connexion WIFI. Le micro était si efficace qu’il pouvait enregistrer et reconnaître des mots à travers les murs. Les fabricants ont déclaré que toutes les données collectées restaient en interne et n’étaient pas vendues ni partagées…Assez pour nous rassurer ?

Votre télévision

Vous possédez une Smart TV ? Il y a de grandes chances qu’elle transmette des informations sur vous en permanence à son fabricant par le biais de sa connexion internet. Cela inclut évidemment le contenu que vous regardez, mais également des enregistrement audio voire vidéo, des informations enregistrées par des capteurs de lumière et de présence et j’en passe. Des tests par des journalistes du Washington Post ont révélé que les Smart TV envoyaient des rapports de données et d’informations parfois toutes les secondes.

Conclusion

Ces 5 appareils ne sont que des exemples dans le nombre incalculable d’objets qui nous espionnent. Le but de toutes ces techniques de collecte de données est d’en apprendre davantage sur les individus et d’alimenter leur profile de consommateur en se basant sur leurs habitudes d’achat, leurs goûts, leurs rythme de vie, leur catégorie socio-professionnelle, leur situation personnelle et professionnelle… bref, ces données servent à vendre plus et à vendre mieux, en sachant presque avant l’individu ce dont il va avoir envie…

Les problèmes de hacking sur ces différents appareils restent rares en ce qui concerne les particuliers mais il est important de garder en tête que cela fait partie des risques. Pour finir sur une note un peu plus positive, qui reste nez en moins plutôt effrayant, certaines enquêtes sur des infractions plus ou moins graves ont pu être résolues grâce à l’exploitation de certaines de ces données par les autorités, que ce soit avec une poupée qui s’est retrouvée témoin d’un crime, ou avec une montre connectée qui a enregistré le rythme cardiaque d’un individu qui ne correspondait pas avec son alibi et sa version des faits… Des preuves non-recevables en tant que telles, mais qui permettent de suivre des pistes intéressantes et parfois inattendues.