Comment choisir un nom de domaine ? Étapes et conseils

Le nom de domaine est l'adresse qui permet d'accéder à un site internet. Il doit donc être facilement mémorisable et refléter votre marque et/ou votre activité. Voici nos conseils pour bien choisir !
choisir un nom de domaine

Avec un nom de domaine efficace, attirer les internautes commence dès la barre d’adresse. Cependant, il n’est pas toujours évident de trouver le nom du domaine idéal. De plus, changer d’adresse numérique après la création du site peut créer des complications, notamment sur le trafic web. Retrouvez ici une procédure pertinente pour déterminer un nom de domaine performant.

Ce qu’il faut savoir avant de choisir un nom de domaine

Le nom de domaine permet non seulement d’avoir une adresse numérique, mais aussi de gagner en visibilité et d’améliorer son référencement. Vous pouvez créer un nom de domaine ou acquérir un domaine que le propriétaire n’a pas renouvelé. En effet, le domaine expire lorsqu’il n’est pas renouvelé et peut être un excellent choix s’il correspond à votre domaine d’activité.

Il est possible de choisir un nom de domaine gratuit ou payant. Payer vous permet d’avoir un nom de domaine autonome, mais l’avantage des noms de domaine gratuits est essentiellement économique. Vous ne payez rien pour acquérir le nom. Vous n’avez pas à présenter une carte bancaire et vous gagnez du temps, car le domaine est instantanément créé. De plus, un domaine gratuit est une excellente solution pour tester un site web avant de se tourner vers une alternative payante.

Choisissez un nom court et facile à écrire

Il n’est pas rare de tomber sur des entreprises excellentes, mais dont le nom de domaine est si complexe qu’on ne se le rappelle jamais. Un nom de domaine court se retient plus facilement. Il permet de mettre plus d’informations dans les URLs et se révèle plus intéressant pour le marketing et la communication globale. Avec l’utilisation accrue des appareils mobiles pour naviguer, vous avez tout intérêt à rendre le nom de domaine mobile friendly.

mobile friendly

Le nom de domaine peut comporter jusqu’à 63 caractères alphanumériques, mais il est préférable de faire le plus court possible. Trouvez un nom dont la prononciation ne laisse pas de place à l’erreur. Par ailleurs, intégrer des chiffres peut être un risque, car les internautes ne sauront pas automatiquement s’ils doivent l’écrire en chiffres ou en lettres.

Il en est de même pour les tirets qui complexifient l’écriture du nom et peuvent décourager l’internaute. Il sera plus facile de donner le nom de votre entreprise de bouche à oreille s’il n’en comporte pas. Toutefois, si vous devez forcément en utiliser, vous devez le faire avec parcimonie. Ils doivent être limités aux cas ou vous souhaitez faciliter la lecture par Google même si le moteur de recherche est désormais capable de séparer les mots collés.

Les accents ou caractères spéciaux ne sont d’aucune utilité dans le cadre du référencement. De plus, les navigateurs ont du mal à gérer ces caractères. Dans la plupart des cas, l’accès au site devient difficile en raison de la modification des chaines de caractères. Par ailleurs, les adresses e-mail qui en contiennent ne sont pas reconnues.

VOIR AUSSI : Noms de domaines expirés et SEO : comment bien les utiliser ?

Trouvez un nom facile à comprendre

Votre nom doit être compréhensible par un maximum de personne. Si vous ciblez une clientèle internationale, un nom de domaine en anglais vous permettra d’atteindre un public plus large. Toutefois, il est capital de vérifier la traduction des termes que vous utilisez pour ne pas créer des malentendus fatals. Plusieurs noms de sites se sont avérés être des injures, des mots vulgaires ou ridicules auprès de la cible.

Les internautes doivent percevoir un sentiment professionnalisme à travers votre nom de domaine. Pour cela, vous pouvez intégrer un mot clé qui exprime au mieux votre activité. Les mots clés constituent des bonus intéressants pour le branding lorsqu’ils sont utilisés avec modération. Il est possible de les mixer avec des préfixes ou des suffixes pour avoir le match idéal.

Un nom de domaine intuitif permet de donner une idée de la thématique abordée afin d’attirer le visiteur. Si vous devez effectuer des jeux de mots, veillez à ce qu’ils soient faciles à retenir. Vous pouvez compter sur les sites générateurs de noms de domaines pour vous aider à trouver un nom.

Vous pouvez également utiliser le nom de votre société s’il est original. N’hésitez pas à explorer toutes les possibilités pour obtenir quelque chose d’unique. Pour rattacher au maximum votre nom de domaine à votre activité, il est également intéressant d’ajouter le nom de la ville à la profession. Idéal pour le référencement local, un tel nom vous permet de figurer rapidement parmi les résultats de recherche dans votre zone d’activité.

Vérifiez la disponibilité du nom de domaine

Il est indispensable de s’assurer que le nom de domaine trouvé est réellement unique et libre. Faites également attention à ne pas reprendre le nom d’une autre marque. Dans la confusion, la prononciation pourrait renvoyer un trafic qui est le vôtre vers un autre site. Flickr qui a finalement dû racheter Flicker en est un bel exemple.

Il serait dommage de choisir le nom idéal et de s’apercevoir qu’il est la propriété d’une autre entreprise. Pour éviter la violation de copyrights, prenez soin de taper le nom trouvé dans les moteurs de recherches pour vérifier son existence. Pour avoir des résultats encore plus précis, tapez directement le nom dans la barre de recherche d’un site de nom de domaine gratuit avec l’extension choisie.

Nous vous conseillons de vérifier le statut des marques pour éviter les litiges. Vous pouvez vous rendre sur le site de l’INPI pour vérifier que votre nom ne va pas à l’encontre des droits d’une marque française. Rendez-vous sur le site de l’EUIPO pour des vérifications à l’échelle européenne et le site du WIPO pour des marques internationales. Assurez-vous d’encadrer votre nom de domaine avec une couverture juridique solide pour ne pas être confronté à une cessation obligatoire.

choix nom de domaine

VOIR AUSSI : Création de site internet : 15 conseils pour réussir son site web

Choisissez l’extension

L’extension est la dernière partie du nom de domaine. Les plus courants sont le .org, le .com, .net, des extensions génériques au même titre que les extensions liées à la ville telles que .paris. Ils n’ont aucune incidence sur le référencement local. Google n’effectue l’association d’un site à un pays qu’en fonction des extensions géographiques que sont .fr pour la France, .es pour l’Espagne ou .ru pour la Russie. Si vous ciblez uniquement les Français, l’extension .fr est le meilleur choix. Par contre, vous toucherez une clientèle internationale avec l’extension .com.

L’extension .com reste idéale sur tous les aspects. Si vous pouvez l’obtenir à un prix raisonnable, vous ne devriez pas hésiter. Cependant, les tendances ont changé et de nombreuses autres extensions telles que le .tech, .xyz, .site, .uno, .pw sont apparues. Elles sont beaucoup plus abordables et parfois disponibles gratuitement sur certains sites. Le critère final du choix de l’extension est sa capacité à favoriser la création d’un nom de domaine qui répond aux critères mentionnés ici.

Obtenez un nom de domaine existant

Les noms de domaines existants peuvent avoir un certain nombre davantage. Il s’agit entre autres de :

  • la présence de backlinks,
  • un positionnement intéressant,
  • une autorité de domaine élevée,
  • un trafic considérable…

Si vous optez pour ce choix, vous devriez vérifier l’exploitation du domaine par une marque existante. Contrôlez également les modèles de trafic du site pour écarter les domaines pénalisés. En outre, l’outil Explorer d’Ahrefs peut vous aider à vérifier les backlinks du domaine. Sur certains sites, beaucoup de liens proviennent de sites spammeurs ce qui est néfaste pour le SEO. N’hésitez pas à engager un professionnel pour vérifier tous les aspects d’un domaine existant avant de l’acquérir.

VOIR AUSSI : Hébergeur web : comment définir ses besoins d’hébergement ?

Gérez l’hébergement de votre site

Nous vous conseillons de choisir un prestataire de qualité, capable d’effectuer la réservation du nom de domaine et les services associés. Il doit pouvoir enregistrer le nom de domaine, mais aussi l’héberger et le sécuriser grâce au HTTPS. Les prestataires peuvent également vous proposer un service clé en main. Vous bénéficierez d’un accompagnement dans le choix d’un nom de domaine adapté et disponible. Ils s’occuperont aussi de l’enregistrer, le déposer sur les registres du site web et gérer son renouvellement.

N’oubliez pas qu’une bonne adresse numérique ne suffit pas à propulser votre site en avant. Vous devrez travailler la qualité du site web pour faire de votre nom de domaine une référence dans votre domaine d’activité.

Pour conclure, nous pouvons dire que le choix d’un nom de domaine est un processus qui doit être soigné et minutieux. Vous devez ainsi choisir un nom de domaine concis, unique, clair, facile à prononcer et mémorable.

Noter cet article