Création de site internet : 15 conseils pour réussir son site web

Vous voulez créer un site Internet pour votre entreprise mais vous n'y connaissez rien au web et au marketing digital ? Voici quelques conseils pour réussir votre projet !
Création de site internet : conseils

L’objectif commun à toutes les entreprises est de convertir le plus possible de prospects en acheteurs. Il existe pour cela plusieurs stratégies marketing, mais la création et l’exploitation d’un site internet sont sans aucun doute l’un des moyens les plus sûrs et les plus efficaces. Vous êtes en charge d’une entreprise ou d’un commerce et souhaitez digitaliser vos prestations ? Il vous faut, pour y arriver, suivre toute une série d’étapes. Découvrez quelques conseils très utiles pour vous aider dans votre démarche.

Définir un budget pour le projet

Il n’y a pas pire moment en gestion financière que de lancer un projet et de se voir obligé d’augmenter le budget prévu pour celui-ci. Si vous vous décidez à créer un site internet pour vos prestations, définissez une limite de dépenses à ne pas franchir. Cela vous permet de mieux organiser vos travaux et de vous concentrer sur d’autres priorités en attendant la finalisation du site.

Cependant, la définition du budget, quels que soient le domaine et l’envergure du projet, se base sur plusieurs facteurs. Il va de soi qu’un petit commerçant d’un coin de rue a des priorités différentes d’une société de renom en termes de digitalisation. Autrement dit, selon le résultat que vous espérez et bien sûr vos ressources financières, le montant à débourser ne sera logiquement pas le même.

Un site internet est tout un arsenal d’éléments, à savoir des contenus rédactionnels, graphisme, hébergement, optimisation, animation, etc. Pour chacun de ces éléments, il faut faire le bon choix pour avoir un résultat intéressant pour vous, les clients et les moteurs de recherche.

Définir les objectifs de votre site internet

La digitalisation étant devenue incontournable, toutes les entreprises se disputent la place sur internet. Dans ce cas, seuls vos objectifs vous différencieront de vos concurrents. Votre site est-il censé générer des ventes ou doit-il simplement assurer votre présence en ligne ? Restera-t-il statique ou envisagez-vous le faire évoluer ? En bref, vous devez vous poser de nombreuses questions afin de déterminer l’orientation à donner à votre site.

Choisir le bon CMS en fonction des besoins et du budget

Il existe différents types de sites internet selon vos attentes en termes de numérisation. Vous avez le choix entre plusieurs catégories de site dont les prix varient selon le temps consacré à la conception et à la réalisation, ainsi que les outils utilisés. Le choix du CMS (Content Management System) sera déterminant dans la conception initiale du site.

Blog de contenu / site éditorial

Les sites de blog sont plus destinés à obtenir des contacts et créer une relation de confiance avec les utilisateurs. Le contenu d’un tel site est généralement fait de plusieurs articles destinés à informer les internautes sur des sujets précis et définis à l’avance. Vous pouvez évidemment vous en servir pour faire des publicités (directement ou indirectement) de vos produits et services.

Pour un blog, le meilleur CMS aujourd’hui est incontestablement WordPress. En misant sur ce CMS, vous pourrez bénéficier de nombreux thèmes graphiques et plugins gratuits qui vous permettront de développer et personnaliser votre blog à moindre coûts. Les alternatives sont Joomla et Drupal.

Site e-commerce

Le site e-commerce est une boutique en ligne ou un magasin virtuel destiné à commercialiser des produits à un public cible. Il fonctionne exactement comme les boutiques physiques à la différence que le service est plus simplifié et plus rapide.

Il existe aujourd’hui une multitudes de CMS adaptés pour les sites de vente en ligne. Chacun a ses avantages et ses inconvénients :

  • Prestashop : le plus simple à prendre en main ;
  • Magento : pour les gros sites e-commerce ;
  • WooCommerce : une extension e-commerce de wordpress (pratique pour ajouter une boutique à un blog mais pas recommandé pour créer un ecommerce de zéro) ;
  • Shopify : ce n’est un CMS à proprement parler car c’est un service en ligne en mode Saas. C’est une solution simple et accessible à tous pour créer sa boutique mais nécessite un abonnement.

Site vitrine

Il existe deux catégories de site vitrine, à savoir le site vitrine simple et le site vitrine composé. Le premier est constitué d’une unique page faisant une très brève présentation de l’entreprise, de ses prestations et politiques de fonctionnement. Le second est plus développé dans le fond et dans la forme (environ dix pages). Il fait une présentation complète et détaillée de la société.

WordPress reste encore ici un excellente solution de CMS pour un site vitrine. L’alternative pour un site qui a beaucoup de pages est Drupal. Mais si vous avez petit site qui n’a pas besoin d’être mis à jour régulièrement, le plus simple est de faire un site statique en html et css qui n’aura pas besoin de maintenance.

La dernière option est d’utiliser un Framework qui vous permettra de créer un site 100€ personnalisé mais en se basant sur des briques de code existantes pour gagner du temps dans le développement. Parmi les frameworks les plus utilisés, on peut citer : AngularJS, ReactJS, VueJS, Ruby on Rails, Symfony, Django, Laravel…

Site carte de visite et site communautaire

Pour les petits budgets, le site carte de visite est la solution la plus convoitée. Il s’agit en effet d’une plateforme web composée d’une seule page qui présente l’entreprise en quelques lignes. Un pavé contact y est également ajouté pour permettre aux visiteurs de joindre la société.

À l’inverse, le site communautaire est le plus complet et le plus cher de tous. Sa construction demande plus de temps. C’est une plateforme tout-en-un. Vous pouvez y ajouter des articles, des outils de vente, des produits à vendre, etc.

Vous êtes par ailleurs libre de personnaliser votre commande de site web en expliquant concrètement ce que vous désirez à votre prestataire web.

Définir des buyers personas pour cibler le public idéal

web-buyers personas

Le public auquel vous vous adresserez et la façon dont vous vous y prendrez pour le faire détermineront la survie à long terme du site web. Il est vital de cibler le public adapté. D’une part, cela vous permet de bien orienter vos contenus publicitaires. D’autre part, vous pouvez facilement adapter le ton et le style d’écriture de vos articles web. Un site destiné à un public jeune n’aura certainement pas le même aspect qu’un autre réalisé à l’endroit des personnes du troisième âge. Recherchez et trouvez donc l’équilibre convenable.

Choisir un prestataire web compétent

Une fois tous les tentacules de votre projet connus et recensés dans le cahier de charge, vous pouvez contacter un webmaster. Cependant, ces professionnels (parfois autoproclamés) sont nombreux sur internet. Par conséquent, les arnaques sont récurrentes ainsi que les déceptions. Si vous n’êtes pas sûr de la fiabilité de la personne que vous vous apprêtez à contacter, ayez recours à une agence web. À ce niveau également, vous devez choisir une société avec un minimum d’expérience pour réaliser la tâche. Vous en saurez plus en consultant le site internet Eskimoz, une agence digitale expérimentée.

Un autre conseil, évitez les offres trop alléchantes et les publicités mensongères qui vendent du rêve. Si vous trouvez le bon prestataire, présentez-lui le cahier de charge. Il l’étudiera, vous donnera son avis et vous pourrez lancer le projet.

Prévoir des contenus de qualité

Pour obtenir un site web actif et d’une grande notoriété, vous devez absolument miser sur des contenus de qualité. Ceux-ci aideront le site à avoir un bon référencement et un classement adéquat par les moteurs de recherche, Google notamment.

Du contenu visuel pour captiver les internautes

Un site web qui affiche des images est toujours plus attractif. Ajoutez donc des photos (fortement recommandé) et aussi des vidéos à votre site. Cependant, attention à ne publier que des images originales qui correspondent à la vision de votre marque et qui sont en conformité avec les sujets dont vous traitez.

Si vous en avez la possibilité, réalisez les photos par vous-même. Autrement, engagez un photographe professionnel pour vous aider. Dans ce cas, la valeur de sa prestation devra être prévue lors de la définition du budget.

Du contenu rédactionnel naturellement optimisé et digeste

Les images et vidéos peuvent être très intéressantes pour les internautes, mais c’est le contenu rédactionnel qui les attire et les fidélise avant tout. Si vous pensez avoir une plume attractive, n’hésitez pas à vous renseigner sur les fondamentaux du référencement web. Vous aurez ainsi acquis le nécessaire pour produire des textes naturellement optimisés pour les humains et pour les robots. L’avantage est que vous serez épargné des frais de rédaction. Dans le cas contraire, vous devrez faire appel à un professionnel de la rédaction pour qu’il s’en occupe. Il faudra bien évidemment prévoir le coût des prestations de ce dernier dans le budget.

Pensez au référencement naturel (SEO)

Le référencement naturel doit évidemment être inclus dans votre stratégie marketing globale. Il consiste à optimiser votre site web afin qu’il se positionne dans les moteurs de recherche comme google. Vous devez donc garder à l’esprit les bonnes pratiques SEO tout au long de votre projet :

  • Technique : un site sans erreurs et rapide à charger ;
  • Contenu : des pages destinées à répondre de manière satisfaisante à un mot clé correspondant à une intention de recherche ;
  • Structure : une navigation logique entre les pages (maillage interne) ;
  • Popularité : mettre en place une stratégie de netlinking pour obtenir des liens depuis d’autres sites internet.

Définir des stratégies pour générer du trafic

acquisition de trafic

Aussi beau et sophistiqué soit-il, un site web qui ne reçoit pas fréquemment de visiteurs est un mauvais investissement. Cela revient à dire que vous devez faire la promotion de votre plateforme à travers plusieurs canaux. Il peut s’agir des réseaux sociaux, emailing, Google Ads, etc. À vous de voir combien vous êtes prêt à dépenser pour rentabiliser votre investissement.

Pour optimiser le processus de rentabilisation, n’hésitez pas à déployer tous les outils payants que vous pouvez. Le service Google Ads est recommandé à cet effet. Vous devez apprendre à vous servir de Google analytics pour gérer le flux de visiteurs. L’idéal à ce niveau est de faire appel à un spécialiste qui pourrait vous recommander des outils sur-mesure.

S’inspirer des sites des concurrents

Afin de proposer un site qui facilite l’expérience utilisateur, il est recommandé de vous inspirer des sites de vos concurrents. Ces derniers ne sont rien d’autre que les promoteurs de site internet qui interviennent dans le même secteur que vous. Par exemple, si vous optez pour un site de blog abordant les relations sociales, vous devez nécessairement prendre exemple sur un autre site abordant la même thématique. Cependant, faites attention au plagiat.

Réussir le choix des couleurs et le webdesign

Vous devez garder à l’esprit que tous les détails comptent dans la mise au point et la présentation d’un site web. Vous pouvez perdre un prospect juste pour le fait que ce dernier trouve les couleurs du site trop vives ou pas adaptées à ses préférences. Choisissez donc des couleurs qui cadrent psychologiquement avec votre domaine de spécialisation.

Pour le webdesign en général, assurez-vous que votre site web s’adapte à tous les types de support. En d’autres termes, il doit présenter un design responsive. Autrement, l’affichage du site doit être parfait tout en permettant à l’utilisateur de se connecter avec un smartphone, un PC ou une tablette. De même, le graphisme et tous les autres détails relatifs à ce point devront inspirer confiance aux visiteurs.

Ergonomie et UX design : une présentation intuitive

ux design

La présentation ou l’arborescence du site compte énormément si vous voulez impressionner les visiteurs et leur garantir une bonne expérience utilisateur. Pour avoir une plateforme attractive et facile d’utilisation, celle-ci doit épouser une structure dynamique et des fonctionnalités de navigation modernes. N’oubliez surtout pas de créer une page menu qui va aider les prospects à se retrouver.

Aussi, faudra-t-il à tout prix éviter d’alourdir les pages. Privilégiez plutôt une présentation aérée et compréhensible dès les premières visites. Les thèmes à appliquer devront répondre au principe global d’affiche d’une plateforme web et les informations transmises clairement hiérarchisées.

Penser à l’expérience client

Outre le design, le caractère responsive et la compatibilité mobile du site, vous devez également penser au temps de téléchargement des pages. En effet, aucun internaute ne souhaite perdre du temps pendant ses recherches. D’ailleurs, il n’hésite pas à basculer sur un autre site lorsque le précédent met du temps à répondre. Vous devez donc tenir compte de cela en sollicitant un professionnel.

Rédiger le cahier des charges du site web

cahier des charges

Le cahier de charge fonctionnel d’un site internet est l’équivalent d’un plan d’action d’une entreprise physique. Il doit présenter sans réserve les détails du projet de création de sites web. Mettez-y toutes les informations nécessaires telles que le budget, l’objectif du site, le public ciblé, les canaux de communication, etc.

Le cahier de charge vous permet de rester fidèle à votre plan de départ et donc de respecter le budget alloué au projet. De même, il servira de source principale d’information à toutes les étapes de la réalisation du site. Un cahier de charge bien rédigé vous épargne des travaux réguliers de refonte de site web. C’est donc une étape essentielle d’un projet avec une vision long terme.

Trouver un hébergeur pour le site

Il est une bonne chose d’avoir un site web tout neuf, mais il est meilleur de le faire héberger. L’hébergement d’un site internet consiste à le placer sous​​​​​ la surveillance d’outils informatiques conçus à cet effet. La plateforme hébergeuse se connecte au Content Management System (CMS) de votre site afin de le rendre accessible aux utilisateurs.

Bien sûr, ce n’est pas gratuit et plus les contenus à supporter par l’hébergeur sont importants et complexes, plus il vous coûtera cher. Quoi qu’il en soit, c’est primordial si vous ne voulez pas avoir à financer des travaux de maintenance informatique au quotidien.

Mettre en place des outils d’évaluation des performances

La performance d’un site web est indispensable pour sa pérennité. À ce titre, vous devez disposer des outils nécessaires pour évaluer les performances de votre plateforme. Au cas où les résultats ne seraient pas encourageants, il serait idéal de faire appel à un professionnel de création de sites. Cela vous permet de suivre au fur et à mesure son évolution.

Noter cet article