Comment faire un cahier des charges fonctionnel ? Exemple d’un site internet

Le cahier de charges est un document essentiel pour formaliser le besoin d'un projet. Voici l'exemple du CDC fonctionnel d'un site internet.
cahier des charges

Pour un projet de création de site web, de site e-commerce, d’un logiciel ou même d’une application pour mobile, on oublie très souvent la rédaction d’un cahier des charges. Pourtant, cette phase est importante pour bien réussir et finir son projet dans les plus brefs délais. Découvrez, en lisant cet article, comment faire un cahier des charges fonctionnel avec pour exemple celui d’un site internet.

Qu’est-ce que le cahier des charges ?

Le cahier des charges est très souvent réalisé via un logiciel de traitement de texte (un word ou google drive pratique pour le travail collaboratif). Il exprime au mieux le besoin d’un projet par la description détaillée des services attendus. En d’autres mots, il sert à comprendre, à expliquer tout un projet en s’appuyant sur ses besoins, ses objectifs et ses contraintes. Il permet donc à un développeur par exemple de comprendre les demandes de son client par rapport à un logiciel qu’il doit développer. Le cahier des charges ne doit donc rien omettre dans le projet, dans son ensemble. Il est généralement rédigé par le chef de projet.

Pourquoi rédiger un cahier des charges ?

Le cahier des charges est toujours demandé lors des appels à projets ou lorsque vous demandez un service à un prestataire. Sachez que rédiger ce document vous bien spécifier vos besoins et vos objectifs. Vous pouvez alors lister tout ce qui doit être inclus dans votre projet sans rien oublier. Vous aurez une meilleure vue de vos attentes face au projet et pouvoir les expliquer.

De plus, il vous permet de prioriser en distinguant le plus important du moins important. Vous pourrez alors démarrer votre projet plus rapidement possible et pouvoir recevoir une première version fonctionnelle de votre prestataire.

Les différents types d’un cahier des charges

Selon les domaines abordés (projet de construction, projet informatique, projet de création d’un site internet) et le type d’entreprise, il existe une multitude de manières selon lesquelles le cahier des charges se présente. Dans le domaine du web par exemple, on peut distinguer le cahier des charges technique et le cahier des charges fonctionnel.

Le cahier des charges technique fait le point de toutes les contraintes techniques d’un projet. Quant au cahier des charges fonctionnel, il définit les besoins fonctionnels qui permettent d’aboutir à la réalisation du projet. Une combinaison des deux détails le plus possible les projets liés au web.

La composition d’un cahier des charges

Un cahier des charges bien garni aboutit le plus souvent à de meilleurs résultats. L’intérieur de ce dernier est composé d’éléments utiles pour aider à mieux comprendre le projet. Dans la plupart des cas, on trouve :

  • les services ou fonctionnalités à développer dans le projet;
  • les contraintes techniques du projet;
  • une explication approfondie des besoins du projet;
  • le budget du projet;
  • la liste des intervenants et le rôle de chacun dans le projet, etc.

L’étude des besoins et l’analyse fonctionnelle du projet doivent nécessairement être énumérées dans le cahier des charges fonctionnel. Les langages à utiliser et les contraintes liées à la sécurité doivent figurer dans le cahier des charges fonctionnel pour un projet de développement.

L’exemple concret du cahier des charges fonctionnel d’un site internet

Le cahier des charges fonctionnel et le cahier des charges technique sont tous différents de par leur contenu. Pour réaliser un bon cahier des charges de votre site web, utiliser l’avantage des deux types de cahiers des charges précédemment jouera positivement en votre faveur. Vous pouvez télécharger des modèles de cahier des charges disponibles gratuitement sur le web. Ci-dessous, nous allons vous aider à énumérer quelques points essentiels pour pouvoir rédiger et réussir au mieux le cahier des charges de votre site web.

Expliquer contexte du projet de création / refonte

Vous allez devoir présenter en une ou deux pages qui vous êtes, votre entreprise ou société ou projet. Votre cahier des charges pourra alors aider les lecteurs à plus vous connaître et comprendre toutes vos attentes pour votre site web. Juste après, vous allez détailler toutes vos raisons qui vous ont poussé à vouloir créer le site web. En plus de cela, vous donnerez les objectifs de votre site. Enfin, vous expliquerez quel type d’internaute vous voulez avoir su votre site web.

Définir vos objectifs

On ne crée pas un site web sans aucune raison. Vous allez devoir expliquer ici en détail les besoins que vous voulez satisfaire en créant votre site web. Vous pouvez avoir un ou plusieurs besoins. Bien les expliquer et clairement motive le plus souvent les développeurs et votre site web sera une vraie réussite.

La conception d’un site web sera totalement différentes en fonction de vos objectifs. C’eux-ci varient fondamentalement d’un site à l’autres, par exemple :

  • Site e-commerce : vendre des produits;
  • Site vitrine d’une entreprise : obtenir des contact qualifiés;
  • Site média : maximiser le nombre de pages vues;
  • Réseau social : favoriser les interactions entre les utilisateurs…

Cette partie doit donc être réaliser en prenant en compte le business plan de l’entreprise et en s’assurant d’avoir préalablement réalisé une étude de marché de la concurrence.

Formaliser vos attentes pour le graphisme

Dans cette partie, vous devez présenter votre logo, le slogan de votre société ou tout autre chose servant à identifier votre société ou entreprise par votre site web. Vous devez aussi présenter l’ergonomie de votre site, la structure et toutes les différentes parties de votre site.

Déterminer les besoins des utilisateurs

Vous allez devoir vous mettre en quelque sorte à la place de vos futurs utilisateurs. Vous allez donc définir clairement les besoins de vos utilisateurs. Pourquoi viendront-ils chez vous ? Qu’avez-vous de meilleur que vos concurrents ? Trouver les bonnes questions et y remédier dans le cahier des charges fera de votre site un produit unique.

Décrire les fonctionnalités attendues

Vous devez expliquer ici toutes les étapes que vos utilisateurs doivent passer pour pouvoir réaliser une opération sur votre site web. Par exemple, lorsqu’une personne, sur un site e-commerce, souhaite faire une commande, il consulte d’abord les produits disponibles et fait son choix en les ajoutant au panier. Ensuite, l’utilisateur choisit un mode de payement et de livraison en donnant pour chaque mode les informations nécessaires.

On appelle cela les cas d’utilisation des opérations sur votre site web. Vous devrez donc lister les cas d’utilisation de toutes les opérations de votre site web. Vous pouvez aussi recourir à l’UML (Unified modeling Langage) pour plus de compréhension de vos cas d’utilisation.

Détailler l’arborescence du site et les contenus

La partie rédactionnelle fait partie intégrale du projet, mais elle ne concerne pas directement le développeur qui va créer le site. Le cahier des charges ne va donc pas détailler tous les textes du site. Il est cependant essentiel de donner une vision sur le nombre de pages et l’organisation du menu que vous attendez. C’est un travail qui doit généralement être fait en étroite collaboration avec un expert seo car chaque page doit cibler un mot clés précis afin d’obtenir du trafic depuis les moteurs de recherche.

En effet, on peut faire un joli site, mais encore faut-il qu’il propose des contenus intéressants et qu’on trouve facilement l’information qu’on cherche. Il faut lister les contenus dont on dispose et ceux dont on a besoin pour établir un brief rédactionnel. Cette information sera utile à toute l’équipe de conception (ergonome, web designer, développeur, responsable seo, rédacteur web, webmaster…).

Pour gagner du temps et visualiser l’arborescence, le mieux est d’utiliser un outil de mind mapping gratuit en ligne.

Lister les besoins en terme de maintenance et sécurité

Un site dont la navigation n’est pas sécurisée risque de faire fuir les utilisateurs. Il faut donc penser à la sécurité de votre site et le mettre dans le cahier des charges. Vous devez avoir des objectifs qui cadrent avec le bien-être et l’assurance des visiteurs de votre site. Songer au nombre de visiteurs par jour, leur âge, etc., vous aidera à mieux anticiper les changements et trafics de votre site. Vous devez aussi lister vos attentes en terme de compatibilité navigateur.

Vous pouvez aussi préciser si vous voulez des services de maintenance, d’hébergement ou autres. Prenez votre temps et pensez à tous vos besoins pour votre site web.

Donner ces informations dès le départ permettra au prestataire en charge du développement de bien tout anticiper en amont pour éviter de retrouver avec des gros problèmes suite à la mise en ligne.

Préciser les contraintes

Vous devez présenter ici les contraintes de votre site web. Si votre site web vise seulement la France ou un autre endroit géographique, vous pouvez le notifier ici. Notifiez tous genres de contraintes liées à votre site dans cette partie du cahier des charges. Ne surtout rien omettre dans cette partie.

Quelle est la prochaine étape ?

Une fois que vous avez établi votre cahier des charges, vous avez tous les éléments nécessaires pour briefer les prestataires qui vont intervenir sur la conception graphique et développement du site. Ils pourront alors vous proposer un devis détaillé et un planning des tâches à réaliser (la to do list du projet) en toute connaissance de cause. C’est une manière saine de travailler pour qu’un projet se déroule bien du début à la fin ensuivant une ligne directrice claire pour tous les intervenants.