Internet of Things (IoT) : qu’est-ce que l’internet des objets ?

Les appareils connectés sont devenus incontournables dans notre vie quotidienne. Ils permettent de faciliter nos activités de tous les jours, en nous offrant des services qui sont adaptés à nos besoins du moment. Cette fonctionnalité est possible grâce à l'Internet of Things ou IoT. Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur ce terme dans cet article.
Internet of Things IoT

Depuis l’arrivée d’internet, la conception des appareils électroniques s’est considérablement développée. Du plus petit gadget comme les montres jusqu’aux grosses machines comme les voitures, internet les a transformés en de véritables bijoux technologiques. Depuis quelques années, ces objets peuvent s’échanger des informations entre eux sans l’aide de l’homme, grâce à internet. Ce processus de connexion est ce qu’on appelle Internet des Objets ou IdO, tiré de l’anglais Internet of Things ou IoT. Mais comment fonctionne-t-il vraiment ? A-t-il un impact considérable dans la vie quotidienne de l’humanité ? Pour mieux comprendre le concept, nous vous invitons à voir tous les détails dans cet article.

Définition : qu’est-ce que l’IoT (Internet of Things) ou Internet des Objets ?

L’IoT ou IdO est définie comme une  « infrastructure mondiale pour la société de l’information, qui permet de disposer de services évolués en interconnectant des objets (physiques ou virtuels) grâce aux technologies de l’information et de la communication interopérables existantes ou en évolution ». Cette définition est tirée de l’Union internationale des télécommunications. Il est clair que tout le monde ne puisse pas comprendre totalement cette définition. Nous l’avons donc simplifié pour vous !

En d’autres termes, l’Internet des Objets désigne tous les appareils physiques qui peuvent s’échanger des données entre eux par le biais d’internet. Ces « objets » sont équipés de capteurs et de logiciels qui leur permettent de se connecter à d’autres terminaux. Ils peuvent transférer des données sur un réseau, sans qu’une main humaine ne les assiste.

schéma internet des objets

La communication entre ces appareils se présente sous diverses formes. Tout d’abord, il y a les objets qui sont connectés directement à internet. Ensuite, la technologie machine to machine ou M2M permet la communication entre machines via un réseau et des capteurs. Et enfin, il y a les « smart connected devices » comme les smartphones et tablettes. Ces appareils permettent de centraliser le contrôle de différents objets connectés via des applications de gestion.

L’Internet des Objets est présent dans presque tous les objets du quotidien. Il assure les fonctionnalités sur les petits appareils comme les montres connectées ou dans des systèmes de domotique pour la maison. Il peut être aussi présent dans des grandes infrastructures comme les villes intelligentes. Et entre les deux, il y a les dispositifs dans les entreprises de production et de santé.

Que ce soit du point de vue des particuliers ou des professionnels, les marché des objets connectés est en pleine expansion et on ne compte plus les applications de cette technologie !

VOIR AUSSI : Les meilleurs navigateurs internet / web

Comment fonctionne l’IoT ?

Comme nous l’avons dit en haut, l’IoT regroupe tous les appareils physiques qui peuvent recevoir et transférer des données sur des réseaux sans fil, sans une intervention humaine. Afin de comprendre son fonctionnement, nous allons vous donner quelques exemples concrets.

Vous êtes en train de faire votre footing du matin. Vous êtes muni de votre smartwatch, qui enregistre votre rythme cardiaque pendant toute la séance. Quand vous rentrez chez vous, la température de votre appartement devient plus fraîche. Le chauffe-eau se met également à remplir avant votre arrivée. Tout cela se fait automatiquement sans intervention de votre part. Que s’est-il passé ?

La réponse est simple : tous ces « objets » sont connectés entre eux. La montre connectée stocke les données vous concernant dans son système, telles que votre température, votre fréquence cardiaque… Quand vous êtes près de chez vous, la montre reçoit des données de géolocalisation issues de votre maison connectée. Elle envoie ensuite les données enregistrées dans tous les appareils connectés dans votre maison via internet.  Le thermostat connecté les reçoit à son tour et règle la température intérieure de votre logement avant votre arrivée. Il en est de même pour le chauffe-eau connecté.

Ces objets s’échangent des données grâce au système IoT classique. Ils fonctionnent grâce à l’envoi, la réception et l’analyse continu de données selon une boucle de rétroaction. L’analyse de ces données est assurée par une intelligence artificielle aidée de l’apprentissage automatique (IA/AA), en quasi temps réel ou sur une longue période. L’envoi et la réception se fait par le biais d’internet ou le réseau en passant par les capteurs et émetteurs sur les appareils : Bluetooth, puce RFID, Wifi, 4G…

Quels sont les secteurs qui bénéficient de l’Internet of Things ?

L’IoT sert à chacun d’entre nous. Que ce soit un simple utilisateur de smartphone ou toute une ville en passant par les établissements de santé, l’Internet des Objets procure une facilité de vie qui est propice au quotidien de tout un chacun.

L’IoT dans le secteur industriel

L’Internet des Objets a une place importante dans le secteur industriel moderne. Appelé IIoT ou Industrial Internet of Things, il consiste à appliquer la technologie IoT dans un cadre industriel. L’IIoT est qualifié comme étant la quatrième vague de la révolution industrielle, ou Industrie 4.0.

Industrie 4.0 objets connectés

Il est effectif dans l’instrumentation et le contrôle des capteurs et des terminaux en faisant appel à des technologies Cloud. Vous pouvez vous référer à ce blog de l’intégrateur microsoft Cosmoconsult pour voir quelques exemples d’IoT mis en application concrète dans le milieu professionnel.

Depuis quelques années, les entreprises se sont tournées vers la technologie Machine To Machine (M2M) pour faire interagir ces appareils. Ces derniers ont bénéficié de nouvelles fonctionnalités d’automatisation et de contrôle sans fil. Elles n’ont cessé d’évoluer, notamment grâce à l’arrivée du Cloud computing et le machine learning. Les entreprises ont pu proposer de nouvelles façons de communication entre humains et machines, ou entre machine à machine. L’IoT associé à l’utilisation des solutions web client permettent ainsi de contrôler et d’analyser toutes les données d’une entreprise à distance.

L’IIoT sert principalement à alimenter les villes intelligentes, à assurer le fonctionnement automatique des réseaux électriques, à fournir une logistique connectée et à renforcer la sécurité matérielle des structures implantées dans une entreprise.

Les particuliers

Comme nous l’avons dit, chaque personne peut bénéficier de l’IoT au quotidien. On peut par exemple mentionner les « smart home », ces maisons intelligentes qui sont dotées de plusieurs appareils connectés. C’est ce qu’on appelle la domotique. L’association des thermostats, d’appareils électroménagers, de chauffage, d’éclairage et de stockage connectés facilite considérablement la vie de son propriétaire. La maison connectée peut être commandée à distance via ordinateurs ou mobiles. De ce fait, le propriétaire d’objet connecté en domotique peut personnaliser son habitation selon son besoin, pour ainsi réduire les coûts énergétiques et assurer confort en même temps.

maison connectée

En termes de sécurité, il existe des dispositifs portatifs qui permettent d’optimiser l’intervention des premiers secours en cas d’urgence. Les détecteurs de fumée connectés peuvent alerter les pompiers en temps réel, afin de maîtriser un incendie dans les plus brefs délais. Dans le cas où un individu souffre de crise cardiaque, les capteurs de pouls servent aux personnels de santé à suivre l’état de ce dernier à distance et sans aucune assistance humaine. Et enfin, les capteurs de géolocalisation dans les appareils connectés peuvent grandement servir pour générer des itinéraires optimisés pour l’intervention des policiers ou du SAMU.

Les établissements de santé, les villes intelligentes et les entreprises

Les hôpitaux sont les plus grands consommateurs de l’Internet of Things. Ils peuvent suivre l’état de santé de chacun des patients grâce aux capteurs de signes vitaux. Le personnel pharmaceutique utilise également l’IoT afin de gérer les stocks de produits pharmaceutiques et les instruments médicaux.

santé connectée

Dans les villes intelligentes, l’Internet des Objets permet d’assurer la sécurité des habitants. Les feux de signalisation, les contrôles de billets dans les stations de métro, les réverbères intelligents…tous ces appareils connectés se mettent en œuvre pour faire tourner la ville sans assistance humaine. Ils permettent de réduire le coût en main-d’œuvre humaine, d’assurer une fluidité de la circulation et d’améliorer l’assainissement. Et le dernier, mais pas des moindres, l’IoT permet de réduire la pollution et préserver l’environnement.

Pour les entreprises, l’Internet des Objets offre de nombreuses fonctionnalités. Parmi elles, il y a le suivi des processus opérationnels afin de prendre de meilleures décisions. Il permet d’améliorer la productivité des employés et générer plus de revenus. En ce temps d’urgence sanitaire, l’IoT permet de suivre les activités des employés qui travaillent à distance. Il assure la productivité ainsi que la sécurité de ce dernier en cas d’accident ou de maladie.

Quid des problématiques liées à la confidentialité ?

Il ne faut pas oublier que l’IoT fait circuler des milliards de données sur internet. Il est donc tout à fait normal que plusieurs personnes s’en méfient encore aujourd’hui. Heureusement, les fabricants d’appareils connectés sont conscients du souci de confidentialité. Ils ont dressé une politique de protection de données utilisateur, pour que ce dernier puisse profiter de la nouvelle technologie sans pour autant mettre en péril ses données de navigation.

Quel avenir pour l’IoT ?

Actuellement, l’Internet des Objets fait partie intégrante de la vie quotidienne de tout le monde. Bien qu’on ne s’y prête pas attention, les objets connectés facilitent les moindres activités de ses utilisateurs. Ils aident également au développement de chaque secteur d’activités qu’ils alimentent.

Quand les appareils connectés s’envoient et reçoivent des données entre eux, ils génèrent d’énormes quantités de data, stockées dans ce qu’on appelle le big data. Ce dernier sert à analyser des milliards de données qui est émis par l’IoT. Il pourra ensuite les traiter et les classer afin que les appareils connectés puissent améliorer leur prise de décision automatique.

L’IoT est omniprésente dans le monde d’aujourd’hui. Il connecte des milliards d’appareils et des milliards d’humains. Actuellement, l’Internet des Objets est considéré comme l’un des outils incontournables pour créer, modifier et partager des informations. Pour le moment, seule une infime partie de la technologie est exploitée. Il réserve donc un avenir radieux pour le monde moderne. Selon Cisco et l’Institut Gartner, le nombre d’objets connectés atteignait les 50 milliards d’exemplaires en 2020. Ce nombre ne cessera d’augmenter au fil des années, en atteignant les 125 milliards en 2030, selon le cabinet IHS Markit.

Au vu de ces données, nous assistons à une véritable révolution numérique à l’échelle planétaire. L’Internet des Objets va vraisemblablement changer le mode de vie de toute la population mondiale d’ici quelques années.