Top 5 des méthodes pour sécuriser votre routeur Wi-Fi

Le réseau Wi-Fi est une porte d'entrée numérique dont on a tendance à trop négliger la sécurisation. Voici nos conseils pour sécuriser votre routeur Wi-Fi !
sécuriser routeur wifi

L’utilisation d’un réseau Wi-Fi domestique est une solution idéale pour partager une connexion ADSL ou fibre depuis votre habitat. Or, cette technologie n’est pas sans risque face à une cybercriminalité toujours plus inquiétante. Quelles sont les 5 méthodes les plus efficaces pour sécuriser un routeur Wi-Fi ? Quelle est la définition d’un VPN et pourquoi utiliser ce type d’applications ? Nous répondrons à ces questions depuis cet article complet.

Réseaux domestiques ou hotspots, la cybercriminalité est omniprésente

Cela ne surprendra aucun internaute : la cybercriminalité ne cesse de croître chaque année. Vous aurez sans doute déjà consulté des commentaires affirmant que l’utilisation d’un hotspot est devenue risquée… Et cette information est plus que légitime. Cependant, qu’en est-il à propos des routeurs Wi-Fi ? À vrai dire, ces points d’accès représentent moins de risques que les connexions Wi-Fi publiques. Toutefois, votre réseau domestique n’est pas infaillible face à d’éventuelles tentatives de piratage.

Paradoxalement, de nombreux sites et forums détaillent quelques étapes pour pirater le routeur d’un voisin. Si cette « facilité » déconcertante est inquiétant, d’autres risques évoquent également l’intrusion de hackers via le réseau Wi-Fi d’une personne sans condition de géolocalisation. Bref, sécuriser un routeur est devenu une étape cruciale pour préserver vos données. Quelles solutions privilégier ? Quelle est la définition d’un VPN ?

Top 5 des méthodes pour sécuriser votre routeur Wi-Fi

Les différentes méthodes citées dans cet article seront applicables depuis les paramètres de votre routeur. Pour accéder à ces informations, il vous suffit de suivre ces étapes :

  1. Dans un premier temps, vérifiez que vous êtes bien connecté à votre réseau domestique (par Wi-Fi ou Ethernet).
  2. Ouvrez votre navigateur web, puis indiquez l’adresse URL de votre routeur depuis la barre de recherches de votre logiciel, soit 192.168.x.x (les 2 dernières valeurs pourront différer en fonction de votre matériel).
  3. Validez votre recherche, puis identifiez-vous grâce aux informations fournies par votre fournisseur d’accès à Internet.
  4. Vous voici sur la page des paramètres de votre routeur, félicitations !

1. Modifier le mot de passe de votre routeur

Chaque nouvelle connexion Wi-Fi via votre routeur nécessitera l’utilisation d’un mot de passe. Si celui-ci est initialement défini par le constructeur de votre équipement (ou votre FAI), il peut être judicieux de modifier cette information pour éviter les connexions illégitimes. Privilégiez la complexité et, si nécessaire, n’hésitez pas à noter cet identifiant sur papier libre. Par ailleurs, il vous est possible de modifier le SSID de votre routeur (nom du point d’accès), pourquoi s’en priver ?

2. Vérifiez le protocole de votre routeur

Chaque routeur ou box Internet est paramétré en fonction d’une clé Wi-Fi. Cette clé applique un protocole spécifique : WEP, WPA ou WPA2. Si cette caractéristique peut sembler anecdotique aux premiers abords, celle-ci est cependant importante pour la sécurité de votre réseau. En effet, une clé WEP (protocole proposé depuis les équipements relativement anciens) sera moins efficace lors d’une tentative de piratage. En d’autres mots, si votre routeur ou box Internet est compatible WPA2, privilégiez cette option.

3. Filtrez vos adresses MAC

Chaque équipement se connecte à un point d’accès depuis son adresse MAC. Cette information unique permet donc de filtrer et identifier les appareils utilisant votre routeur ou box Internet. En suivant la logique de ce processus, il vous est également possible d’indiquer plusieurs adresses MAC autorisées afin d’interdire d’éventuelles tentatives de connexions illégitimes. Pour cela, rendez-vous directement dans les paramètres de votre équipement.

Notez que certains hackers sont capables d’usurper une adresse MAC ; cette recommandation n’est donc pas « sans failles ».

4. Modifiez la portée de votre signal Wi-Fi

Les paramètres de votre routeur ou Wi-Fi vous permettent de modifier la portée de votre signal sans fil. Vous pouvez, dans un premier temps, privilégier une bande 5 GHz si vous appareils ne sont pas éloignés de votre point d’accès (meilleure qualité pour une portée réduite). De même, la sélection du mode 802.11g de votre Wi-Fi réduira sa portée.

5. Utiliser un VPN

La définition d’un VPN est parfaitement adaptée si vous souhaitez sécuriser votre point d’accès domestique. Si les méthodes précédemment citées seront idéales face aux tentatives de connexions illégitimes, un réseau privé virtuel vous permettra d’éviter les méfaits des pirates grâce au chiffrage permanent de vos données, mais aussi le masquage de votre adresse IP. Qui plus est, l’utilisation d’un VPN ne nécessite aucune connaissance particulière.

sécurité informatique

Adopter de bons réflexes reste essentiel

Cet article vous a présenté des méthodes efficaces pour sécuriser le Wi-Fi de votre routeur. Toutefois, adopter de bons réflexes reste essentiel pour vous préserver face à une cybercriminalité en perpétuelle croissance. Mails douteux, sites inconnus… N’oubliez jamais qu’un seul « mauvais clic » peut parfois engendrer des situations complexes.