Quelles sont les différentes techniques d’impression 3D ?

L’impression 3D est une technique de fabrication d’objets en trois dimensions. Elle se repose sur l’idée de faire la conversion d’un modèle digital en un objet solide en trois dimensions. Au fil des années, un nombre important de technologies d’impression 3D ont vu le jour dans l’industrie de ce secteur. Par ses différentes techniques, les spécialistes du domaine arrivent à créer des modèles physiques de différente nature. À travers ce guide, retrouvez les différentes techniques d’impression 3D.

Extrusion et dépôt de fil fondu

Il existe de nombreuses techniques d’impressions disponibles qu’utilisent les acteurs de l’impression 3D. En effet, chaque techniques d’impression 3D utilise des types de matériaux différents l’un de l’autre. C’est le cas de la technique d’impression 3D appelée extrusion et dépôt de fil fondu. Cette technique emploi du filament plastique, qui sera chauffé et fondu dans la tête d’impression encore appelée extrudeur. Ce dernier fait un déplacement horizontal en suivant l’axe (X et Y) avec la plateforme d’impression et ce dernier sur l’axe vertical. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une imprimante 3D delta, le type de lit d’impression change et devient fixe.

Pour la formation de l’objet en 3D, l’imprimante 3D pose le filament fondu par des couches qui se suivent et ceci de manière les unes sur les autres. Dans le cas où une couche est entière, le plateau d’impression devient plus bas sur l’axe vertical. À la suite de cela, le même processus d’extrusion reprend pour le dépôt sur les couches qui se retrouve sur la précédente. Les couches issues de création entrent en fusion par le plastique avec un processus de solidification rapide. Le résultat final ainsi que la qualité du travail sont aux dépens de l’épaisseur de couche minimale mis à disposition par l’imprimante 3D. La technique d’impression d’extrusion et dépôt de fil fondu s’accorde avec les matériaux comme l’argile, la silicone, etc.

Directed Energy Deposition (DED)

L’impression 3D par dépôt d’énergie directe encore appelé Directed Energy Deposition est une technique d’impression évoluée qui fonctionne seulement avec les imprimantes 3D industrielles. Avec la technologie d’impression 3D par dépôt d’énergie directe, le matériau d’impression est orienté vers une source d’énergie comme un faisceau d’électrons ou un laser. Ceci permet la fusion et la formation rapide de l’objet. En se servant de l’imprimante 3D DED, la matière fondue est déposée sur la surface au moyen d’une buse qui se retrouve sur un bras multiaxes de l’appareil. Tout comme la technique d’extrusion, le processus est la même chose seulement qu’ici la buse prend plusieurs directions. En même temps que le matériel est déposé, quel que soit l’angle, il se fonde très rapidement. Cette technique est compatible avec des polymères ou des matériaux céramiques employés au moyen des poudres de métal.

Résine et photopolymérisation (SLA, DLP)

Les imprimantes 3D à résine sont axées sur le processus de photopolymérisation. Ces types d’imprimantes fonctionnent au moyen de la technologie SLA ou celle de DLP. Ils utilisent de la résine liquide qui n’est rien d’autre qu’une substance qui se solidifie en présence des rayons lumineux. Il est conseillé ce type d’imprimante 3D SLA ou DLP pour les impressions qui ont assez de détails et qui demande une résolution d’impression plus élevée. C’est d’ailleurs pourquoi ces imprimantes sont employées pour produire de moules en joaillerie. Ils jouent également un rôle très important dans l’industrie dentaire.

En somme, chacune des imprimantes est importante pour la conception ou les impressions sur les différents types de support. Chaque imprimante dispose d’un rôle bien défini pour la réalisation des impressions. Pour choisir le type d’imprimante qui vous convient, il vous suffit de bien définir le support à utiliser et la résolution qui conviendrait.

Comment fonctionne l’impression 3D ?

L’impression 3D se réalise essentiellement en trois différentes étapes. La première a lieu lors de la préparation du fichier 3D de l’objet à imprimer. Après avoir vérifié le fichier à imprimer, vous pouvez passer à la seconde étape. Elle prend en compte le choix du matériau à utiliser en tenant compte des propriétés de l’objet. Vous pouvez donc choisir entre l’impression plastique, de résine, de Métal et céramique. La dernière étape se rapporte à l’opération proprement dite et la finition des tâches d’impressions.

Noter cet article