Quelles démarches indispensables faut-il suivre pour débuter son entreprise ?

Vous avez trouvé la bonne idée et vous voulez créer votre entreprise ? Voici les grandes étapes à suivre pour vous lancer !

Débuter son entreprise : les démarches indispensables à suivre

La création d’une société passe par le remplissage de diverses formalités administratives, qui peuvent être longues et complexes. Par exemple, l’État oblige les entrepreneurs à effectuer un nombre important de démarches avant d’obtenir l’immatriculation de leur structure. En effet, elles doivent rédiger leurs statuts, déposer un capital conséquent et publier un avis de création de start-ups au JAL. Ainsi, dans cet article, vous allez pouvoir découvrir les principales étapes indispensables pour débuter son entreprise. 

Étudier les besoins du marché avant de lancer son entreprise

L’étude du marché consiste à déterminer le besoin précis d’un ensemble de personnes réunies dans un environnement donné. Celui-ci peut s’assimiler à un lieu géographiquement identifiable ou une communauté qui interagit de manière virtuelle. Avant de penser à la location entrepôt ou bien toute autre étape, l’entrepreneur se force à trouver la solution adéquate pour résoudre le problème de ses potentiels clients.

De ce fait, pour passer cette étape, il peut procéder à l’évaluation des produits concurrents, du comportement de ses contemporains ou des innovations du marché. Parfois, certains directeurs de projets identifient l’idée maîtresse de leur future société à partir de la législation en vigueur. D’autres réussissent grâce à l’introduction de nouvelles technologies dans la fabrication.

Cependant, si la détermination de la demande et du produit à vendre s’avère plus facile, l’adoption d’une stratégie commerciale exige un peu plus d’effort. En effet, vous devez choisir une technique efficace selon la cible et en fonction des moyens de communication que celle-ci utilise. Dans le cas contraire, votre structure peut manquer de visibilité et ne jamais voir le jour.

Après l’étude du marché, le détenteur du projet doit définir clairement son business plan. Cette étape est primordiale et elle consiste à transcrire son idée de création d’entreprises sur un support. En réalité, ce document l’aide plus tard à mobiliser le financement nécessaire pour débuter sa start-up.

Pour cette raison, il comporte un pitch de présentation en guise d’introduction ainsi qu’une partie dédiée à la description du produit ou du service à proposer. Ensuite, il doit donner les détails de la stratégie commerciale que le groupe a choisi. Après l’exposé sur le business model, il explique le rapport de son analyse sur le marché. Enfin, il émet quelques prévisions financières.

débuter son entreprise

Choisir le statut juridique de sa société ainsi que son siège social

Opter pour un statut juridique de sa société revient à choisir les conditions légales dans lesquelles votre entreprise peut fonctionner. Cette étape n’est donc à ne pas prendre à la légère. Vous devez donc bien vous renseigner sur le sujet et effectuer un comparatif des différentes implications avant de procéder à la sélection.

Ainsi, lorsque la création d’une structure résulte de l’association de 2, 3 ou de 100 collaborateurs, vous pouvez choisir entre SARL et SAS. Mais dans le cas d’une société montée en solo ou à caractère personnel, le statut juridique recommandé reste le SASU ou EURL. En effet, ceux-ci demeurent les deux possibilités disponibles pour les start-ups individuelles classiques qui évoluent dans un régime de micro-entrepreneur.

Par ailleurs, si vous rencontrez des difficultés à ce niveau, vous pouvez solliciter l’assistance d’un avocat pour vous orienter dans votre choix. L’essentiel ici consiste à ne pas négliger cet exercice. La mauvaise option peut vous conduire en prison. En dehors de cet accompagnement, son intervention s’avère également utile pour rédiger les premiers contrats de travail que vous devez proposer à vos salariés. Dans ce document, il doit penser au type d’imposition et à l’apport en capital.

Pour finir, avant de procéder à l’immatriculation de l’entreprise, les collaborateurs se consultent en interne pour décider du lieu où mettre leur bureau principal. Certains optent pour la domiciliation de leur business lorsque celui-ci ne les contraint pas à la location d’un entrepôt.

Lancer sa propre entreprise demande une grande variété de connaissances dont certaines que vous n’aurez pas toujours eu l’occasion d’acquérir dans vos précédents emplois. Il est donc très important de vous former, que ce soit vous-même ou bien avec des professionnels, afin de pas vous y perdre et de faire le moins d’erreurs possibles.

En vidéo : Quelles démarches pour créer son entreprise ?

Vous connaissez à présent les principales étapes à suivre avant de vous lancer dans la création de votre propre business !

3/5 - (1 vote)