Investir dans l’or : Vincent Lagarde, expert chez Lembrege-capital nous donne son avis

L'or a toujours été une valeur refuge pour les investisseurs. Mais est-ce une bonne idée d'investir dans l'or en 2022 ? Nous avons posé la question à un expert !

Investir dans l’or

Monsieur Vincent Lagarde, bienvenue ! C’est un honneur pour nous que vous soyez des nôtres.

Vincent Lagarde : je vous en prie. C’est toujours avec beaucoup de joie que je parle de cette valeur refuge séculaire qu’est l’or.

Avant de parler d’actifs financiers et de métaux précieux, répondez à une question qui brûle les lèvres de nos lecteurs… Qui est Vincent Lagarde et en quoi est-il qualifié pour parler de gestion de patrimoine ?

Vincent Lagarde : effectivement. Quand il est question d’once, de legs ou de dollars USD, la moindre des choses est de prouver sa qualification.

Je m’appelle Vincent Lagarde, et je suis gestionnaire de patrimoine pour Lembrege-capital.com

Après avoir obtenu mon baccalauréat à 18 ans, j’ai décroché un master en banque et finances dans une université prestigieuse. Pendant mes études déjà, je postulais avec frénésie dans les cabinets de trading spécialisés dans le métal jaune. D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours été fasciné par cet investissement qu’est l’or.

Oui, je sais. C’est surprenant. Mais bon… Je suis originaire du Jura, une région française connue pour ses mines aurifères et mon arrière-arrière-grand-père a été mineur. Autant dire que quand les autres enfants rêvaient de casernes de pompiers ou de carrières médicales, je désirais agrandir la collection de pièces Napoléon de mes aïeuls.

Où en étais-je ? Mes études.

Après mon master en banque et finances, j’ai rejoint une société d’investissement spécialisée dans les titres miniers et d’exploration. J’y ai travaillé pendant cinq ans en tant qu’analyste junior avant d’être recruté par la Banque de France.

Au sein de cette institution, j’ai tout appris sur le cours de l’or et j’ai analysé les facteurs qui créent des années de rétention. Spéculation, taxation, exonération, etc. Cette expérience m’a permis de déterminer les variations du prix de l’or, même en temps de crise. J’y ai appris à conseiller les investisseurs sur les placements qui rapportent, peu importe la volatilité du marché de l’or.

Ensuite, après 6 ans de bons et loyaux services, j’ai rejoint les rangs de Lembrege-capital.com En tant que courtier en or, je réalise aussi bien des cotations que de la revente d’or. Parfois, je me sers de mon expérience pour donner des conseils en fiscalité des métaux précieux.

Quel parcours impressionnant ! Après vous avoir entendu, il est facile de comprendre pourquoi Lembrege-capital.com vous a recruté. Dites-nous, concrètement, est-ce qu’investir dans le métal jaune vaut vraiment le coup ?

Vincent Lagarde : si j’ai retenu une chose de la société d’investissement à capital variable (Sicav) où j’ai débuté ma carrière, c’est que l’or est réellement une valeur refuge. Pour que la vente d’or vous rapporte, pas besoin d’acheter des tonnes ou des centaines de pièces frappées à l’effigie de Bonaparte. Même quelques onces d’or suffisent à se constituer un bas de laine.

En banque et finances, il y a ce que nous appelons les années de détention. Il s’agit des périodes durant lesquelles le prix de l’or et des matières est extrêmement bas. Un peu comme maintenant, surtout depuis le début de la crise Russie-Ukraine. C’est à ce moment qu’il faut acheter des grammes d’or et les stocker.

Gardez bien vos certificats ! Quand le cours de l’once remontera et que les trackers seront au vert, votre investissement en or portera ses fruits.

En 2022, or et argent restent des valeurs refuges. Le tout est de savoir où acheter de l’or et quand revendre vos onces.

VOIR AUSSI : Achat d’or : 3 conseils de spécialistes

M.Lagarde, soyons honnêtes. Tout le monde n’a pas envie d’attendre plusieurs années que le cours du métal soit faramineux. À court terme, est-il possible de gagner des dollars ou des euros avec de l’or ?

Vincent Lagarde : bien sûr. Il n’est pas nécessaire d’attendre plusieurs années pour faire fructifier votre patrimoine. Grâce au trading des métaux précieux, l’or peut dégager une plus-value en un jour ou deux. Tout dépend de l’endroit où il est acheté.

Par exemple, chez Lembrege-capital.com, nous avons une philosophie : donner les pleins pouvoirs à ceux qui achètent leurs lingots et lingotins auprès de notre institut. Concrètement, cela signifie que vous pouvez acheter une once d’or aujourd’hui à 2 000 €. Si demain, le cours de l’or est à 2 200 €, vous êtes parfaitement libre de la revendre pour empocher les euros supplémentaires.

Chez Lembrege-capital.com, votre investissement en or est accessible et utilisable de suite. En cas de crise ou pour financer un projet, c’est juste parfait.

Et vous-même, possédez-vous des grammes d’or ? Si oui, quel a été l’impact de leur acquisition sur votre quotidien ?

Vincent Lagarde : bien sûr que oui. Bien avant de rejoindre les rangs de Lembrege-capital.com, j’investissais déjà dans l’or physique. À vrai dire, dans ma jeunesse, je me suis même essayé à l’orpaillage de plaisance, sans grand succès (rires étouffés).

Avant de rejoindre Lembrege-capital.com, j’avais déjà fait quelques acquisitions en métaux précieux. Par exemple, j’ai complété la collection de pièces Bonaparte issues du coffre-fort de mes ancêtres, j’ai investi dans les ETF et j’ai acheté quelques onces d’or. Ainsi, en cas d’inflation des matières premières ou en temps de crise, je suis paré à toute éventualité.

Maintenant, est-ce que mon quotidien a réellement changé ? Je ne suis pas un flambeur, alors vous ne me verrez pas en boîte de nuit en train de jeter des pièces d’or au plafond. Toutefois, j’ai pu réaliser des investissements grâce aux plus-values issues du trading de l’or.

De façon générale, investir dans l’or m’a permis d’augmenter mon revenu médian et surtout, m’a apporté une forme de sérénité. Avec ce potentiel legs, je sais que mes enfants seront à l’abri du besoin et surtout, que je pourrai facilement obtenir des devises.

M. Vincent Lagarde, vous êtes une bibliothèque vivante. Quand vous parlez du cours de l’or, vous transpirez la passion et le savoir-faire. Ce fut un réel plaisir de passer ces instants en votre compagnie.

Vincent Lagarde : je vous en prie. Le plaisir fut partagé. À bientôt !

5/5 - (1 vote)