Quelles sont les sources de revenus des influenceurs du web ?

Faire d'internet son gagne-pain? c'est désormais possible. Les influenceurs sur le web peuvent générer une source de revenus grâce au contenu qu'ils postent via leurs réseaux sociaux de prédilection. Découvrez comment ces personnalités publiques procèdent afin de gagner de l'argent grâce à internet!
Quelles sont les sources de revenus des influenceurs du web ?

Avec le développement des réseaux sociaux, un métier est né : l’influenceur. Au fil des années, ces personnalités publiques ont réussi à faire d’Instagram ou TikTok leur bureau. Par conséquent, ils peuvent gagnent plus d’argent qu’on ne le pense. En France seulement, on décompte des millions d’utilisateurs de Facebook et d’Instagram. Et avec leurs viewers, les influenceurs ont trouvé plusieurs stratégies pour renflouer leurs portefeuilles. Certains d’entre eux sont même plus riches que les stars de la télé actuelles. Comment font-ils ? C’est ce que nous allons vous dévoiler dans ce dossier.

Ces sources de revenus sont tirées d’une enquête menée par Influence.co. La plateforme a permis à une soixantaine d’influenceurs de montrer comment ils gagnent leur vie grâce aux réseaux sociaux. Et contre toute attente, ce n’est pas seulement les placements de produits classiques ou des contenus sponsorisés. Découvrez-les ci-dessous !

Le placement de produits et contenu sponsorisé

Il s’agit du moyen le plus courant pour les influenceurs de gagner de l’argent. Cette tendance est omniprésente dans les réseaux sociaux tels qu’Instagram, TikTok et Facebook. Ces derniers ont recours au marketing d’influence afin de générer une promotion de leurs produits. Et c’est là que les influenceurs entrent en action.

Le principe d’un contenu sponsorisé est tout simple. Une entreprise ou une marque de produits contacte un influenceur, et le demande de promouvoir son article. Puis les deux parties se mettent d’accord sur le tarif de la publication. Après cela, l’influenceur poste une publication sur son réseau social de prédilection. Dans la majorité des cas, il s’agit d’une (série de) photo(s) et de stories sur laquelle il s’affiche avec le produit en question. Ces photos sont également accompagnées par une description et des hashtags mentionnant l’article.

Il en est de même pour les vidéos. En effet, les plateformes comme TikTok ou YouTube sont plus axées sur les vidéos que les photos. Il se pourrait également que les influenceurs mettent leur placement de produit dans des vidéos en streaming. Ce cas est présent sur tous les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram Live, et Twitch.

L’affiliation à une marque

Il s’agit d’un procédé qui utilise le marketing d’affiliation. Il est surtout prisé par les créateurs de contenu axé sur les nouvelles technologies. Ces derniers sont surtout présents sur Instagram et YouTube.

Le principe d’affiliation est aussi simple. Les influenceurs affiliés à une marque vont publier le test d’un produit spécifique sur leurs pages. Puis, ils placent un lien vers ce produit en description : c’est ce qu’on appelle un lien affilié. Ce dernier va alors rediriger les viewers sur un site de vente en ligne comme Amazon ou Etsy. L’influenceur va toucher une commission à chaque vente dudit article par le biais du lien affilié.

Bien sûr, les viewers ne verront pas le business qu’il y a derrière, car tout est automatisé. Selon l’enquête d’Influence.co, 40% des influenceurs utilisent l’affiliation comme principale source de revenus.

La vente directe de produits

Selon leurs taux d’engagement sur les réseaux sociaux, certains influenceurs préfèrent vendre directement des produits sur leurs pages. Pour cela, ils se mettent en partenariat avec de grandes enseignes comme Sephora ou Fnac. D’autres ont réussi à créer leurs propres lignes de produits, comme des vêtements ou du cosmétique. Puis ils les mettent en vente sur leur compte Instagram via des publications, ou sur YouTube par le biais des vidéos.

Il y a également quelques influenceurs qui vendent des services et de produits digitaux. Ces derniers comprennent les séances de formation en ligne, la vente des ebooks, des tutoriels, des applications, etc. Cette pratique est surtout présente chez les influenceuses sport et fitness. Pour ce faire, elles mettent en ligne des guides de forme, des exercices physiques quotidiens, et des conseils nutritifs. Bien sûr, ces services sont payants et adaptés à toutes les catégories d’âge de leurs abonnés. Grâce à l’absence d’intermédiaire, ces services s’écoulent via la vente directe et peuvent rapporter gros.

Quelles sont les sources de revenus des influenceurs du web ?

Question posé lors du test pix d’évaluation des compétences numériques

La couverture d’évènements ou de structures

Cette catégorie est plus propice aux influenceurs qui ont une forte renommée auprès de sa communauté. De plus, ces derniers doivent être spécialisés sur un domaine bien précis pour en bénéficier. Il consiste à être invité par des entreprises ou des marques dans des évènements et lancements de produits. Il y a encore l’opportunité de tester des hôtels, des restaurants luxueux par le biais d’un voyage tout frais compris.

Mais pour avoir ces privilèges et être payé en même temps, il faut acquérir une forte connaissance du milieu. En effet, il ne s’agit pas seulement de se faire joli, s’afficher et publier. Il faut avoir une bonne capacité d’élocution, avoir les mots pour convaincre, et le charisme dans la foulée. L’influenceur doit également être capable de prendre la parole devant un public.

Les publicités dans le contenu média

Les publicités sont principalement présentes sur les vidéos sur YouTube. Vous avez sans doute déjà remarqué les coupures publicitaires de 5 secondes sur les vidéos de vos YouTubeurs préférés. Eh bien, sachez qu’il s’agit de ciblages publicitaires, qui constituent la majeure source de majeurs des créateurs de contenu sur la plateforme.

Dans leur déclaration de revenus, des YouTubeurs ont dévoilé qu’ils peuvent accumuler des dizaines de milliers d’euros par mois. YouTube leur paie selon des critères que la plateforme a mis en place. Parmi eux, il y a le nombre de vues et la durée de visionnage de chaque vidéo. Par ailleurs, il faut savoir que les revenus ne sont pas stables sur YouTube. Toutefois, le Youtubeur peut percevoir jusqu’à 50 000 euros sur une seule vidéo. Un chiffre d’affaire conséquente, qui fait le plaisir des influenceurs.

Les donations des followers

Cette source de revenus est présente sur les sites de streaming comme Twitch. Ici, l’influenceur peut être considéré comme un leader de communauté. En effet, quand il a réussi à conquérir le cœur de ses fans, ces derniers sont prêts à mettre la main au portefeuille pour avoir le plaisir de le supporter. Pour cela, ils envoient des sommes d’argent par le biais des donations en ligne.

Les influenceurs dans cette catégorie sont principalement des streamers, ou encore des adhérents à des plateformes comme Patreon et OnlyFans. Le montant des donations varie d’un influenceur à un autre, selon le type de contenu qu’ils publient. Mais il faut savoir que la somme peut s’avérer colossale, pouvant même atteindre une centaine d’euros par viewer. Multipliez ça par cent (le nombre minimal de viewers pour les célèbres influenceurs) et par quatre (le nombre de diffusions en direct par semaine). Vous verrez le résultat par vous-même.

L’économie de l’influence ne cesse de se développer avec l’essor des réseaux sociaux. Les célébrités comme Cristiano Ronaldo, Kylie Jenner ou Dwayne Johnson perçoivent leurs revenus passifs grâce aux simples publications sur Instagram ou TikTok. Ces plateformes ont permis aux influenceurs de créer eux-mêmes leurs propres entreprises, et d’en vivre confortablement. Et la tendance n’est pas prête de s’arrêter pour si tôt.