Greenroom : la version Clubhouse de Spotify est officiellement lancée

Spotify a bel et bien l'ambition de concurrencer Clubhouse, en lançant sa propre application de discussion en direct, baptisé Greenroom.

Le succès imminent de Clubhouse a réussi à générer une véritable mine d’activité autour de l’audio en direct. À l’image de Facebook qui a inventé les salons sur sa plateforme, d’autres géants du streaming ont décidé d’emprunter le même chemin. C’est dans cette optique que Spotify a décidé de lancer sa nouvelle application, baptisée Greenroom aujourd’hui. Disponible sur iOS et Android, le service est essentiellement un substitut de Locker Room. Ce dernier était le réseau social audio pour les fans de sport que Spotify a acquis grâce à son acquisition de Betty Labs en mars dernier.

Greenroom, un forum de discussion en direct à thèmes variés

Adapté pour les clients de Spotify, Greenroom sera disponible à ses quelque 365 millions d’utilisateurs gratuits et premium. Chaque abonné pourra se connecter à l’application en utilisant ses propres identifiants Spotify. Puis, une fois connecté dans Greenroom, il peut héberger ou participer à des salons de discussions en direct.

À la différence de Locker Room qui est axé sur le sport, cette nouvelle plateforme de discussion en ligne et en direct propose différents domaines. Selon Spotify, Greenroom détectera intuitivement les centres d’intérêt de son utilisateur, selon ses activités. Il peut donc choisir entre le sport, la musique et la pop culture.

Bien sûr, on pourra s’attendre à une utilisation passive de Greenroom pendant une courte période. En effet, la clientèle de Spotify a l’habitude d’écouter, plutôt que de parler. Pourtant, les millions de musiques et les podcasts écoutés quotidiennement peuvent servir de tremplin, afin que des créateurs de salons puissent en faire un sujet de discussion. S’ajoutant à cela, Spotify a plusieurs éditeurs dans la main. La société peut faire appel à eux afin de créer et de vulgariser le contenu de sa nouvelle application.

Bientôt la monétisation des contenus sur Greenroom ?

Le lancement de Greenroom aujourd’hui était accompagné d’une annonce. En effet, Spotify a déclaré qu’elle va lancer les fonds pour les créateurs. Les abonnés dans Greenroom seront payés en fonction de la popularité de leur salon de discussion ainsi que de leur taux d’activité au sein de l’application. De ce fait, tout leur contenu en ligne peut être monétisé. Selon une rumeur, des accords exclusifs avec les créateurs sont également en cours, pour un lancement officiel au cours de l’été.

Pour le moment, nous ne savons pas le montant que Spotify va investir afin d’attirer les créateurs de contenu sur Greenroom. Tout ce qu’on sait, c’est que le géant du streaming audio est en chemin pour concurrencer Clubhouse. Et elle compte bien prendre le dessus.

Les salons de discussion en direct : la nouvelle tendance du web

Il faut croire que la pandémie du Coronavirus a fait monter cette tendance de pouvoir discuter en temps réel en ligne. C’est sans doute ce qui a fait l’énorme succès de Clubhouse à son lancement en mars 2020. Depuis, presque tous les réseaux sociaux ont essayé de reproduire le concept. La preuve, on a vu émerger le Live Room sur Facebook, ou encore Spaces sur Twitter.

En termes de discussion audio, Spotify semble détenir une carte maitresse sous la main. En effet, la plateforme a fait de l’audio social sa majeure activité. Cette fois, elle n’a qu’à inverser son service : au lieu de faire écouter, Spotify va faire parler ses abonnés. Certes, c’est un grand pari, mais la plateforme est tout juste à ses débuts avec Greenroom. Et elle compte bien détrôner Clubhouse.

Rate this post