6 choses à savoir absolument avant de se lancer en dropshipping

Le dropshipping est une méthode efficace pour avoir des revenus réguliers par la vente en ligne. Voici un guide complet qui vous aide à tout savoir sur ce business.
se lancer en dropshipping

La démocratisation d’internet a favorisé l’émergence de nouvelles activités en ligne génératrices de revenus. Le dropshipping en fait partie et les nombreuses success-stories suscitent de l’intérêt chez beaucoup de personnes. Si l’aventure peut être tentante, vous devez savoir que pour avoir un projet rentable dans cette forme d’e-commerce, il faut bien peaufiner son idée. Dans ce guide, nous vous présentons tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer en dropshipping.

Qu’est-ce que le dropshipping ?

« Drop shipping » est une expression anglaise qui signifie littéralement « livraison directe ». C’est une forme d’e-commerce qui consiste à vendre des produits physiques sur une boutique en ligne sans stock.

schéma dropshipping

Pour davantage d’informations, renseignez-vous sur le dropshipping et vous comprendrez que c’est un système tripartite qui met en jeu :

  1. Le consommateur ou client qui achète sur la boutique en ligne ;
  2. Le dropshippeur ou intermédiaire entre l’acheteur et le fournisseur, qui fait le dropshipping à travers son site internet ;
  3. Les fournisseurs ou grossistes qui livrent les produits directement au consommateur.

En règle simple, l’activité consiste à ouvrir une boutique d’e-commerce. Ensuite, vous affichez des produits de fournisseurs comme AliExpress ou Alibaba sur sa propre boutique en ligne. L’autre solution est de les diffuser sur une marketplace comme Ebay. Dès que des clients effectuent des achats sur votre plateforme, vous transmettez la commande des articles auprès du fournisseur. Ce dernier se charge de livrer la commande au client à l’adresse communiquée.

Votre rôle est donc de recevoir la commande de vos clients et de la communiquer au fournisseur, qui s’occupe de l’expédition et de la logistique. Vous empochez ainsi la différence entre le coût d’acquisition du produit chez le fournisseur et le prix qui est affiché sur votre site.

Se lancer dans le dropshipping : les réflexes à avoir

Si vous voulez réussir dans le dropshipping, vous devez avoir une vision sur le long terme, car le succès n’est pas immédiat. Pour cela, il est parfois recommandé de se faire former afin d’éviter certaines erreurs de débutant. Il faut être organisé et consacrer du temps au business.

Un dropshippeur est un entrepreneur. Assurez-vous donc d’avoir de bonnes aptitudes entrepreneuriales et pour le marketing.

Pour réussir dans le dropshipping, vous ne pouvez pas tout vendre. Vous devez dénicher un marché ou domaine intéressant afin d’optimiser vos chances de vite grandir. Il faudra :

  • Choisir un marché qui vous passionne et que vous maîtrisez ;
  • Privilégier une niche qui a du potentiel.

Une fois que vous découvrez un marché rentable, vous devez choisir les produits qui intéresseront votre audience. Il est important de rechercher des articles de bonne qualité. En e-commerce, c’est un détail qui peut vite faire grimper votre chiffre d’affaires ou vous faire rapidement chuter. Il faut donc trouver des fournisseurs fiables, réactifs et qui offrent également des délais de livraison réalistes. Il est souvent conseillé de tester la qualité des produits en commandant quelques échantillons avant de les publier sur votre boutique.

Les démarches administratives pour devenir dropshippeur

numéro siret

Le dropshipping est un business légal à l’instar des supermarchés, sauf qu’ici, tout se passe sur internet. Pour mener cette activité, il est nécessaire de se déclarer auprès des autorités administratives.

En France, le statut de micro-entreprise ou auto-entrepreneur convient au débutant en dropshipping. Au fur et à mesure que l’activité s’accroît, vous pouvez passer au régime d’une SAS ou SARL.

Avec le statut juridique, vous bénéficiez d’un numéro SIRET qui permet d’identifier votre entreprise. Vous pouvez ainsi vous faire accompagner par les Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI).

Comment créer une boutique de dropshipping attractive et responsive ?

Pour créer facilement et rapidement votre boutique d’e-commerce, vous devez utiliser l’un des outils suivants :

  • Shopify avec le plug-in Oberlo ;
  • Prestashop ;
  • Woocommerce (une extension WordPress).

Une fois que le site est mis en place, il faut veiller à son design. Il est important de soigner l’apparence de la boutique afin de la rendre accueillante et attractive. La qualité des visuels et le choix des couleurs doivent aussi refléter une image positive de votre entreprise.

L’interface de votre boutique doit être présentable et bien structurée. Les informations et les rubriques doivent être organisées de manière ergonomique. Ainsi, le client sera incité à passer plus de temps sur votre site. Les chances qu’il passe à l’achat seront plus grandes.

Les stratégies pour optimiser la visibilité d’un site de dropshipping

acquisition e-commerce dropshipping

Pour dégager des revenus en dropshipping, votre boutique doit avoir du trafic et recevoir des clients. Deux piliers sont à mobiliser à cet effet : le référencement naturel et la publicité.

Plusieurs régies publicitaires sont utilisées pour drainer rapidement des internautes sur votre boutique en ligne. Voici les plus utilisées :

Le SEO ou référencement naturel est une technique qui permet de générer gratuitement du trafic vers votre boutique. Elle consiste principalement à obtenir des backlinks et à rédiger des articles uniques et de bonne qualité pour obtenir un bon positionnement sur les moteurs de recherche. C’est une stratégie dont les résultats ne sont pas systématiques, mais durables.

Si la rédaction d’articles vous paraît pénible ou laborieuse, vous pouvez confier cette tâche à des professionnels qualifiés. Dans une perspective d’efficacité, certains dropshippeurs créent un blog sur leur site afin d’optimiser leur référencement naturel.

Les limites du dropshipping

Malgré ses nombreux avantages, le dropshipping a des limites qu’il faut connaître avant de se lancer.

Le premier inconvénient est le retard dans l’expédition des produits. Puisque vous ne gérez pas l’expédition de l’article, les délais de livraison flexibles peuvent vous faire perdre facilement des clients.

Ensuite, le dropshippeur est dépendant des produits des sites marchands. Il suffit qu’un fournisseur décide de ne plus commercialiser un produit pour vous mettre en difficulté.

Pour vous, le budget nécessaire pour commencer un projet de dropshipping n’est pas forcément élevé. Mais, les frais de douanes constituent un autre élément qui fait fuir des clients. Lorsque le fournisseur n’est pas européen, les frais de douanes sont imputables au client final.

Le dernier aspect négatif concerne les informations sur les articles. Certains grossistes peu consciencieux fournissent peu d’informations sur la provenance des matériaux de fabrication, les dimensions précises… Pour cela, il est conseillé de toujours tester soi-même les articles pour avoir tous les détails afin d’élaborer une bonne fiche produit.

Pour conclure, le dropshipping est une activité en ligne lucrative qui a de l’avenir. Mais il est important de connaître ses mécanismes et les rouages développés dans cet article pour optimiser vos chances de réussite.

Rate this post